Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Balayer la terrasse en s’occupant de chaque plante : enlever les feuilles fanées, vérifier que la terre est humide, essuyer les larges feuilles du caoutchouc, sourire aux tulipes qui pointent d’un cm à peine et aux fleurs blanches du crassula.
Recevoir avec joie une collègue qui vient prendre des nouvelles ; boire un café, papoter, rire, et se quitter en se promettant de se revoir au plus vite.
Ecrire quelques lettres et mettre des petits brins de mimosas dans les enveloppes qu’on choisit jaunes, bien sûr.
Aimer de plus en plus la blancheur du Mont Faron quand, le soir, le soleil l’éclaire directement comme le ferait un projecteur sur un acteur de cinéma.
Nettoyer et ranger les placards de la cuisine.
Préparer sans aide le repas du partage : poulet au curry, riz, panna cotta et orange.
Un après-midi de repos, regarder une émission sur Ruth Denison puis rester à écouter le silence : le vent qui souffle dehors, la pendule qui tic et taque à l’intérieur, le plancher qui grince tout à coup, le chat endormi qui se met à rêver.
Etre surprise par le premier amandier en fleurs, au coin de l'avenue Auguste Plane.


Commentaires

  • Je m'éveille avec la caresse de ce superbe poème en proses qu'est votre moisson de ce samedi terne de janvier.
    Une ambiance à la Colette, à la Delerm, mais surtout très Bonheur du jour...
    Merci.
    Dominique

  • chaque fois que je lis un de vos billets "moisson" je trouve mes journées bien vides et pourtant "je n'ai pas une minute à moi" comme on dit en exagérant, bien sûr ;-)

  • Que de jolies évocations ! J'ai été touchée moi-aussi hier, par les premières fleurs d'amandiers... on sent en soi un nouveau cycle qui commence, une paix intérieure, c'est délicieux. Doux xeek end Séraphine, à bientôt. brigitte

  • On pourrait moissonner aussi ............ Mais je garderai ma moisson de cette matinée pour moi, pour le moment o;)

    J'aime bien les tulipes qui pointent. Comme je vais chez mon fils et ma belle-fille tout à l'heure, je vais chercher quelque chose qui annonce le printemps. Elle a acheté des plantes vertes et leur parle... Elle adore ses plantes vertes. C'est bon signe o:)))

  • C'est fou ce qu'il y a de sons dans le silence, et c'est magnifique!
    Les amandiers sont déjà bien blancs ici. Ils n’annoncent pas le printemps pourtant, c'est juste leur rythme,...les néfliers aussi sont en fleur.
    Bon week-end Bonheur.

  • Ecouter le silence et suspendre le temps .......A faire au moins une fois par jour !

  • Les tulipes pointent déjà chez vous ? Où l'on voit que nous n'habitons vraiment pas sous les mêmes latitudes .. Bon week-end.

  • Un penchant particulier pour le silence et la surprise de l'amandier.....

  • J'imagine ce coup de projecteur sur le Mont Faron.
    J'envie ce temps sec qui permet de balayer la terrasse, ici encore et toujours mouillée.
    Je cherche une photo du crassula en fleurs - jamais vu.
    Le chat noir dort en rond sur le coussin jaune - mimosa ou citron - contre le radiateur.
    Bon week-end, Marie, merci pour ta belle moisson.

  • outre les muscaris, ce sont les perce-neige qui pointent, ainsi qu'un crocus jaune ... le plus beau des sourires de Liséann au lever, les sourires de maman l'après-midi ... et mes retrouvailles sur le net de toutes mes connaissances "virtuelles" ...
    le bonheur à l'état pur !
    amitié .

  • Quelle jolie et douce journée.
    Elle ressemble en de nombreux points aux samedis que j'aime.
    Doux dimanche !

  • J'aime te lire, tu es si sereine et paisible. Et ça me donne envie de m'occuper de mon jardin ... j'attends juste que la pluie cesse de tomber ... un simple rayon de soleil ... même timide !

  • Ma petite-fille vient de lire avec sa maîtresse de CE1 un livre qu'elle a adoré, un coup de coeur. Il s'appelle "Cinq minutes et des sablés " et invite à goûter chaque instant de la vie. C'est ce que tu proposes dans chacun de tes textes. Mais si je peux te suivre lorsqu'il s'agit d'amitié, de rire, de nature, de fleurs, de soleil sur la cime d'une montagne... je n'y parviens pas lorsqu'il s'agit des travaux ménagers, de repas à préparer, de placards de cuisine etc... Comment y trouver un intérêt? c'est ce que je me demande. Mais je sais que pour toi, tout est moisson.

  • Vous savez si bien relater le quotidien de la vie et des tâches simples répétitives mais chaque fois uniques
    Bonne semaine !

  • Tout vit quand on sait regarder et entendre !
    merci Marie pour cette magnifique moisson dans ce quotidien aimé, apprécié, extra-ordinaire !
    douce soirée et belle semaine à venir.
    Den

  • Des moments que tu rends uniques... Merci pour ce partage.

Écrire un commentaire

Optionnel