Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Continuer à ralentir puisque c’est ainsi maintenant.
Offrir La formule préférée du professeur de Yôko Ogawa à quelqu’un qui enseigne les mathématiques.
Ecouter un dimanche matin Éric-Emmanuel Schmitt invité de l’émission Musique Emoi.
Faire de la confiture de fraises.
Faire du pistou avec un énorme bouquet de basilic ramené du marché.
Dévorer Ma vie dans les monts, d’Antoine Marcel.
Passer un dimanche calme à la maison.
Récupérer de très nombreuses pelotes de laine pour faire des couvertures, des pulls, des bonnets, des chaussettes et, tout en les manipulant, discuter avec les copines pour savoir quel tricot irait avec la couleur : avec ça, on pourrait faire un pull pour un petit garçon, avec une fermeture éclair – avec celle-là, une couverture, sans aucune doute, c’est de la pure laine – avec celle-ci, un gilet, en éclaircissant avec une bordure jaune et de jolis boutons jaunes aussi – etc.

Commentaires

  • Ravie de savoir que vous avez "dévoré" la vie dans les monts" ! Si vous n'étiez pas si loin je ferais bien volontiers partie de votre club de copines.

  • allons, je finis un 'Tesson' et je cours len-te-ment me procurer la 'Vie dans les Monts'... pour la suggestion, merci dame Marie, merci aussi dame Annie…….

  • Il y en a qui se demandent comment compter les billets d'un tag, d'autres que "pour savoir quel tricot irait avec la couleur" laissent rêveuses. Belle journée, Marie.

  • Ogawa, je n'ai lu qu'une fois mais je n'avais pas aimé ses nouvelles. En revanche, je ne connais pas Antoine Marcel. Tu as de la chance de savoir tricoter !-)

  • Quelle belle moisson, de magnifiques projets! Merci d'avoir débloqué! Bise, bonne journée dans la joie et la tendresse!

  • J'ai offert Ma vie dans les monts. Il ne me reste plus qu'à demander à ce qu'on me le prête après lecture !
    Il fait très chaud à Paris. L'évocation des pelotes de laine me fait ouvrir les fenêtres et baisser les stores ;-)
    Bel après-midi,
    Dominique

  • De belles occupations!
    Ralentir... je connais cette nécessité . Des petits abandons qui coûtent parfois!
    Bonnes lectures et beaux tricots!

  • Des idées de lecture, apprécier le calme, et s'amuser à lire les recherches d'assortiment de couleurs pour les ouvrages ...
    Que c'est bon tout ça ...
    Bises

  • Pour les fraises, il faudra encore attendre un peu, elles ne sont pas encore assez nombreuses pour faire de la confiture. J'ai vu de nombreuses recettes de pistou mais je me demandais qu'elle était la vraie recette de pistou, celle made dans le sud.
    Le temps nous fait parfois ralentir notre rythme de vie, mais parfois c'est bien mieux ainsi, on savoure tous ces instants qu'on a la chance de vivre.
    Bonne journée à toi

  • Tricoter la vie et ses histoires avec d'harmonieuses couleurs... un bien joli programme. Lumineuse journée Séraphine, à bientôt. brigitte

  • Joli programme...
    Mais moi, les fraises, je les dévore avant de pouvoir en faire des confitures!
    Bisous et bonne fin de semaine

  • Un bon goût de pleine vie, doux et sucré !
    Belle journée.

  • Joli programme! Il m'évoque l'interview d'un réalisateur japonais, Tsai Ming-Liang, parue dans Libération il y a longtemps, et que j'ai gardée. il y évoquait "une éthique de la lenteur", comme une forme de résistance à la vie moderne, une façon de se libérer des contraintes. J'ai toujours en tête sa phrase "La lenteur est la meilleure façon d'exprimer ma révolte".
    Très bon week-end dans la lenteur.

    Marie-Paule

  • J'aime beaucoup vous imaginer tandis que vous parlez des pelotes de laine qui serviront à tant de projets, bravo !

Écrire un commentaire

Optionnel