Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les nuits d’été et Régine Crespin.

Partir en début d’après-midi, pour un moment salle d’attente. Se rendre compte qu’on a oublié les lunettes. Revenir. Repartir. Se rendre compte qu’on a oublié le dossier. Revenir. Repartir. Craindre d’être fort en retard et sentir poindre une tension qu’on sait néfaste. A ce moment-là, à la radio, Régine Crespin chante Les nuits d’été de Berlioz. Garer la voiture sur une place de parking car ce chant-là entre au plus profond des âmes et on ne saurait faire autre chose tout en l’écoutant. Ecouter Régine Crespin chanter Les nuits d’été de Berlioz, c’est vivre.
Alors, on écoute. Et il y a le ciel d’un bleu magnifique ; le Faron et le Coudon dont le soleil illumine les pierres blanches de leurs pentes jusqu’à les rendre comme des petits diamants ; la mer qui clapote son bleu d’outremer avec lequel les mouettes jouent joyeusement.
On ose chantonner tout bas, en relevant quelques mots par-ci, par là.
Quand le chant est terminé, on repart. Et on arrive à l’heure, finalement.

Quand viendra la saison nouvelle,
Quand auront disparu les froids,
Tous les deux nous irons, ma belle,
Pour cueillir le muguet aux bois.
Sous nos pieds égrenant les perles,
Que l’on voit au matin trembler,
Nous irons écouter les merles siffler.

…Mais ne crains rien, je ne réclame
Ni messe ni De Profundis,
Ce léger parfum est mon âme
Et j’arrive du Paradis….
…Ce léger parfum est mon âme
Et j’arrive du Paradis….
…Mon destin fut digne d’envie,
Et pour avoir un sort si beau
Plus d’un aurait donné sa vie….


Commentaires

  • La musique c'est le repos de l'âme et certaines voix sont des musiques à elles seules et se passent aisément de tout accompagnement instrumental.
    Passe une belle journée
    Amicalement
    Claude

  • Quand on arrive du Paradis, tout retard serait excusé!
    Bonne journée Bonheur.

  • Soulève ta paupière close
    qu'effleure un songe virginal
    je suis le spectre d'une rose
    que tu portais hier au bal....

    Une de mes plus grandes émotions musicales, dans la version de Régine Crespin. Merci de m'en redonner le souvenir.

  • je comprends tout à fait, un oubli, un aller-retour, ou même deux, l' angoisse du retard, alors qu'on est encore à l'heure malgré tout... et se laisser submerger par la beauté d'une musique, surtout si elle est associée au paysage...

  • Eh bien je crois ne pas connaître cette chanson, mais je vais enquêter pour la trouver, car les paroles sont bien belles. J'ai flashé ainsi sur L'heure exquise de Verlaine mis en musique par Reynaldo Hahn. Je ne peux m'en défaire...

  • Je connais fort bien le Faron et le Coudon. Ce dernier était mon point de mire, mon repère quand je randonnais seule dans les collines vers Hyères où j'habitais à l'époque. Alors, je vais de ce pas écouter Berlioz.

    Je suis tombée sur une page qui me disait qu'on avait bien pris en compte mon désabonnement… Curieux, je n'ai rien fait pour ça !!!

  • Merci à vous d'évoquer ce splendide souvenir. Je n'ai pas écouté "Les nuits d'été" depuis si longtemps !

  • Elle avait pris des mots pour ailes et s’était envolée par-dessus la mer. Elle écoutait la chanson de l’eau et goûtait l’odeur du sel. Cette légèreté retrouvée lui fit oublier les maux, fardeau devenu oiseau.

  • Ce " Bonheur du jour " me donne envie de reécouter Berlioz dont j'aimais tant le Roméo et Juliette , au point que j'ai négligé ses " Nuits " sur le même disque .
    Je vais de ce pas réparer mon indifférence , due peut-être à l'époque à cette exclusivité . Merci de raviver mes souvenirs lointains ...
    C'est beau de savoir comme vous , enchanter sa vie , même dans ses âpretés .

  • Et bien tout cela me donne envie de réécouter Berlioz alors juste pour cela merci! Et puis pour le retard pour arriver dans la salle d'attente, et bien souvent celui ou celle qui nous reçoit quand on attend dans la salle est encore plus en retard que nous! :-) Belle journée et bises alpines

  • Je l'écoute sur YouTube, pour la première fois, merci. J'espère que tout va bien.

  • Voilà que j'ai l'air dans la tête maintenant .. vous avez dû attendre votre rendez-vous avec plus de sérénité après ce chant.

  • Rien ne sert de courir.. Vous avez bien raison de profiter de ces moments de grâce

  • ne jamais arriver en retard ! telle était la consigne souvent répétée en "mon" temps ... donc arriver fortement en avance de sorte de pouvoir accomplir ces aller et retours sans courir et se donner le luxe d'écouter une chanson aimée ...
    tout va donc pour le mieux ?
    amitié .

  • Vous me donnez envie de réécouter cet air si beau . On interrompt pas un moment de pur bonheur , tout peut attendre!
    Belle soirée !

  • je note et écouterai.
    Là je vois ce cher Aznavour que j'appréciais moyennement plus jeunes (et oui les yé yé et les rockeurs) et aime de mieux en mieux. Bises

  • J'aime énormément ces moments que tu nous offres.
    Arriver à l'heure après tant de retours, c'est super !
    Comme quoi, tu as bien fait de t'arrêter pour écouter. :)
    Passe une douce journée.

  • Merci pour tous tes messages de ce jour.

Écrire un commentaire

Optionnel