Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La transparence du matin.

Dans son livre magnifique, Nourrir sa vie, François Jullien emploie une expression marquante : arriver à la « transparence du matin » (page 20, Points Essais).
Qu’est-ce que la transparence du matin ? On est resté page 20 pendant plusieurs semaines. S’agit-il d’un matin d’été, ou d’hiver, ou de printemps ou d’automne ? Y a-t-il des matins plus transparents que d’autres ? Peut-être... Certains d’entre eux ont pu être des repères. On prendra l’exemple de celui d’un jour d’août, au sommet du Lachens. Près de rochers bordés de lavande. L’air était léger. Sa pureté palpable, jusqu’à rendre le ciel tout enveloppant. Il était aisé d’être en cohérence avec son élan vital.
Ici, il a fallu plusieurs dizaines d’années pour se diriger vers cette transparence car le "délestage" (le mot est aussi de François Jullien) a été bien plus long qu’on ne pensait, d’autant que des imprévus multiples ont fait naître des ralentissements voire, parfois, des bouchons. Il ne faut pas leur en vouloir, à ces imprévus : ils ont aussi apporté leur pierre à l’édifice.
On est assez proche maintenant, de cette transparence. On en est à une sorte de simplicité qui n’est pas encore pleine mais on vit sans fard, sans agitation, sans faire-valoir ; on ne se sent ni en retard, ni en avance, ni débordée ni débordante.
Le chemin se poursuit.



Commentaires

  • Il y eut des matins d'été proche de cette transparence mais c'était il y a longtemps, Maintenant je me sens "lestée" de trop de poids !
    Belle journée !

  • phrase digne d'être dissertée ... sortie de son contexte, je dirais d'elle que chaque matin est une feuille blanche où s'écrira la journée ... mais tes mots ouvrent une toute autre conception, celle qui nous voit lavés de tous nos "pré-jugés" aborder les matins enfin dans la transparence ...
    j'adore !
    amitié .

  • oui…….

  • Je suis encore bien loin d'avoir atteint la transparence. Mais ce matin, je m'en suis approchée. Je suis restée de longues minutes devant ma fenêtre pour regarder un lever de soleil majestueux sur les sommets. Et dans le silence à peine entrecoupé de quelques chants d'oiseaux bien timides, j'ai respiré profondément et je me suis trouvée... bien. Bises alpines et belle journée.

  • Oui, j'éprouve cela souvent : ce sentiment de re-création , de nouvel élan à reprendre sans cesse bien sûr , La nature nous l'enseigne , comme un premier matin du monde , et tant pis si tout se voile au cours des heures , on sait que demain sera un autre jour . Comme dit H-D Thoreau dans son Journal du 7/9/1851:
    " Comment extraire le miel du monde.... pour que ce jour n'ait pas existé en vain ? " François Jullien a trouvé la réponse ...

  • Lorsque le ciel opaque s'est déchiré ce matin, révélant un bleu laiteux au-dessus de l'érable roux, j'ai éprouvé pendant quelques secondes cette sensation de transparence. Puis la zone de turbulences que la nuit avait apaisée s'est imposée à nouveau, et je sais qu'il faudra la traverser tête haute pendant encore quelques temps, et que la transparence, disons la légèreté, est encore loin au bout du chemin.

  • Je pense à la transparence d'une aquarelle quand derrière la couleur apparaît le papier et la couleur que l'on mis avant...le matin est ainsi que chacun s'ajoute sans entacher le jour précédent...ensemble ils forment une nouvelle harmonie qui donne une autre couleur au jour à venir...et ainsi de suite...voilà ce que cette phrase sortie de son contexte m'inspire...bonne journée

  • Bonjour Bonheur du jour: La transparence de ce matin c'est la première lueur rouge d'une fleur de sauge ananas au jardin. Hier, celle jaune d'un crocus d'automne qui s'en va doucement vers sa fin de floraison. La transparence des matins de ce week-end, le sourire d'un heureux papy mêlé aux rires de sa petite fille de trois ans. Merci de votre passage chez Canardjaune et du petit commentaire déposé. Bonne journée pleine de transparence.

  • joli billet - avant hier, j'ai vécu cette transparence de l'air, enivrante d'une ivresse légère. En sortant de la médiathèque vers 17 heures, puis un peu plus tard en sortant d'un hypermarché. Le ciel était d'une beauté romantique annonçant une belle nuit.
    Merci pour ta visite ; je suis touchée aussi par la poésie de Roberto Juarroz même si tout n'est pas limpide ; elle est recherche spirituelle, et me fait penser à celle de François Cheng.
    Bises - l'écriture de André Bucher est aussi d'une grande beauté âpre et simple.

  • coucou
    ah , c'est une belle lumière, le bonheur d'être avec mon mari :) la promesse d'une belle journée
    bisous

  • Bonjour du matin où la transparence est dans la journée qui va se dérouler grâce au joli ciel que Dame nature m'offre à cette heure. Un ciel bleuté, orangé et légèrement jaune car le soleil se lève. J'aime ces couleurs et si on contemple bien on devine notre journée.
    La transparence du matin est ainsi faite quand je vais m'asseoir sur un rocher écoutant le ressac écumant le bord de ces masses posées là juste histoire que je puisse m'y adosser un petit instant et penser à un rêve merveilleux.
    Mais la transparence peut laisser place à une illusion qui n'ose affronter la vie de cette nouvelle journée, à quoi servira t-elle ? De quoi sera t-elle faite ?
    Vaut mieux garder les belles couleurs et le bruit de mon émeraude.
    Bon week-end

  • C'est un livre que j'ai lu grâce à vous alors merci merci
    j'aime bien les récoltes comme celle là, de mot ou d'expressions qui nous restent en tête longtemps après la lecture

  • Merci pour cette "transparence", ce questionnement, ce cheminement partagé vers la simplicité.
    A notre tour, nous nous interrogeons.

  • Je comprends ce que vous pouvez ressentir. On déleste et la conscience devient de plus en plus présente. Tout est simple finalement. C'est souvent notre mental qui complique les choses.

Écrire un commentaire

Optionnel