Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : du café.

Accompagner quelqu’un qui doit se racheter une cafetière peut se révéler tout à fait intéressant finalement : on apprend des choses, on est totalement surpris, on finit par repenser à « avant » (on a l’âge, maintenant, de parler de cette façon qu’avaient nos parents de le faire, ce qui était très agaçant) et on constate encore une fois que le minimalisme, et bien ce n’est pas pour demain.
Que quelqu’un ne tente pas de faire réparer sa cafetière en panne n’est pas une surprise. Par contre, voir qu’on peut désormais avoir un contrat, une sorte d’abonnement avec prélèvement automatique et tutti quanti pour acheter son café, ça, c’est une première… Deuxième surprise, le montant annuel… Une somme coquette, quand même…
Et vlan ! On se met à repenser à comment c’était « avant », ce qui n’est pas forcément une bonne idée si on y réfléchit bien car « avant », tout n’était pas rose, loin de là. Mais pour le café, on se souvient qu’on l’achetait avec parcimonie. On le consommait, sans en gâcher la moindre goutte.
Et encore d’autres souvenirs sont revenus en mémoire : la casserole en fer, cabossée, dans laquelle on faisait réchauffer le café… Où est-elle passée, cette casserole ? Il y a avait celui qui n’aimait pas le café réchauffé …. celle à qui c’était égal… celle qui prenait toujours soin de faire du café frais pour celui qui rentrait de l’usine, fourbu, et qui le buvait avec délectation, assis dans la cuisine, ignorant que le reste de la cafetière avait été versé dans un autre contenant, et qu’elle le boirait quand ce serait son tour de faire une pause, après la lessive ? après le repassage ? après le grand ménage ? Mais peut-être qu’il ne l’ignorait pas, finalement.

Pour en revenir à la question du lundi, voici plusieurs questions possibles :
Avez-vous déjà pris un contrat auprès d’un fournisseur pour acheter votre café ?
Savez-vous quelle somme de votre budget mensuel vous consacrez au café ?
Buvez-vous uniquement du café frais ou pouvez-vous boire du café réchauffé ?
Est-ce que vous jetez le café qui n’a pas été bu avant d’en faire du frais ?

Commentaires

  • l'or du café qui se fait à l'ancienne mais dans un filtre papier et café acheté moulu ... rien ne se perd, le marc est destiné au jardin, le vieux café arrose les fleurs, et peut se boire froid en attendant celui qui fume dans la tasse que je sirote en t'écrivant ...
    amitié .

  • ...tout pareil !!… l'eau chaude de la casserole en émail et, on passe dans la cafetière du même métal !!… hummmm, l'odeur du matin… il n'en reste presque rien… et hop, le marc aux jardins!!……. pas de café dans la journée mais l'envie déjà qui revient et, se prépare à demain…….

  • Impossible de répondre pour du café que je ne bois pas, mais j'achète mon thé en vrac en apportant les contenants...

  • Ce qui est sûr c'est que nous n'avons pas de contrat avec un fournisseur ! Je ne savais d'ailleurs pas que cela existait. Pour le reste je ne bois que très peu de café, uniquement décaféiné et il n'y a jamais de reste.

  • Oui nous jetons le café pas frais et certains jours, c'est beaucoup de gaspillage. Alors il faut apprendre à faire de petites quantités, parce que le soir (pas le matin, on en boit bien plus), on a peur de ne pas dormir et on n'en reprend pas. Parfois on ne finit pas la tasse, ma dame le fait remarquer, sourcils froncés.
    Le percolateur est pratique, mais la vieille méthode me plaît lorsque nous sommes en vacances. Une façon de se réveiller gentiment.
    What else ? Non pas les capsules pour nous..

  • Désolée de ne pouvoir répondre , je ne consomme que du thé , en vrac , du vert , du noir , pur ou aromatisé , au jasmin , à la rose , à la violette , selon l'humeur .
    A la maison , on ne buvait que de la chicorée , ce qui doit vous faire frémir !!
    Bonne semaine !

  • Pour le café, on est au soluble. Le budget mensuel : très bonne question ? j'aime bien boire mon mug de café le matin accompagné de tartine de pain céréales et, après le travail quand je termine à 15h30.
    Bonne journée !

  • bonjour et félicitations pour votre billet que je découvre avec grand plaisir , Pour ma part, je me méfie des abonnements, Me retrouver pieds et poings liés avec une marque qui, je n'en doute pas se fait largement du sucre sur mon dos et particulièrement avec cette méthode, je fuis à toutes jambes !!. Je suis la seule à boire du café à la maison. ALors, chaque matin, au réveil, je fais bouillir de l'eau,et je verse 3 grosses cuillères à café de trés bon Café dans ma petite cafetière à piston. Et je le sirote avec délice tranquillement dans le silence du tôt matin... Mon café doit me coûter environ 6 euros par mois. Il est vendu dans des boites metalliques avec couvercle que je peux utiliser pour un autre usage ou les jeter au recyclage. Comme ma cafetière est petite et facilement dosable, j'en fais du frais à chaque fois. Le marc est soit jeté dans l'évier (il parait que cela dégraisse les tuyauteries) soit jeté dans les plantes. Pour ma part, j'ai horreur du café réchauffé. Mon amie fait du café à la cafetière électrique et toujours une cafetière pleine, qu'elle réchauffe dans la journée et qu'elle jette sans complexe s'il en reste... Monfils étudiant s'était entiché de Georges (What Else) mais je crois qu'il en est revenu... Trop cher pour son petit budget (et à mon avis pas trés écolo...). Belle journée à tous

  • L'idée de signer un contrat pour du café me paraît assez hallucinante. Prévoient-ils un article spécial en cas de pénurie ?
    Maintenant j'ai une Senseo, ce qui implique de la détartrer. Je ne bois pas beaucoup de café. Je dois faire un petit mois avec un paquet de 36, tenant compte des cafés de l'après-midi partagés ou non.
    Chez mes parents ;-) c'était une cafetière avec filtre et mes parents relavaient les filtres. Il arrivait que le papier plie et que tout soit gâché.
    Je lavais soigneusement le tout et j'utilisais des filtres propres...
    Naturellement on utilisait une vieille bouilloire aussi.

  • J'aime bien cette question du lundi aussi. Me voilà en train de sourire en pensant à la cafetière de mes parents... elle a duré jusqu'à ce que mon père utilise une Senseo lui aussi. Je n'aime pas trop le café électrique ;-) il est souvent difficile à digérer. Ou alors il faut beaucoup de sucre...

  • Le café est dans une cafetière italienne chez nous!!! J'ai encore la nostalgie du café que je passais dans le moulin le dimanche chez mes parents avant de le faire passer doucement..

  • Je ne savais même pas qu'il existait des contrats avec les fournisseurs...j'aime le café frais, que je ne bois que le matin, après c'est thé et tisanes...mais je ne jette rien, le marc va dans le compost le café restant, c'est mon mari qui se le fait réchauffer il aime ça et le boit jusqu'à la dernière goutte et si par hasard il en reste il va dans les fleurs...moi je n'aime pas le café réchauffé mais j'aime son odeur et j'ai gardé la vieille casserole cabossée dans laquelle mon père réchauffait le sien...gare à celui qui un jour la jettera, mes enfants sont prévenus ! Bonne semaine

  • J 'ai acheté une cafetière à faire des expressos de qualité avec du café en poudre ou en grain si on veut le moudre très fin (il faut du temps). Je ne supporte pas les dosettes, c'est de l'argent fichu en l'air et une certaine pollution quoiqu'on dise. Ainsi ma dose de café est minimale et je choisis le café que je veux (j'aime le café à l'italienne et pas trop le café de Picardie !!!

  • Hallucinant cette histoire de contrat!
    j'ai une bête cafetière électrique que j'utilise avec du café moulu décaféiné . Je fais une cafetière le matin pour petit dèj et après les repas je m'en réchauffe une petite tasse. . Sinon dans la journée c'est thé noir.
    A la maison aussi , il y avait la cafetière en alu et la casserole à réchauffer bien culottée.

  • Pas de contrat... toujours du café frais que nous buvons de suite !
    Le marc, dans le composteur... rien ne se perd :)
    Belle semaine Marie, bizzz, câlins à tes Félins

  • Pour moi c'est simple, je ne bois pas de café…
    Mais c'est le même tralala avec le thé : on invente des besoins, des pseudo raffinements, …..
    Je me souviens d'une amie élevée en Angleterre dans les années 60 et qui me disait qu'il ne fallait jamais laver sa théière, juste la rincer…..
    Et dans mon enfance, le café allait dans un thermos pour celui qui en voulait plus tard dans la journée.

  • Nous avons calculé que cela fait environ 600.- par année. Nous consommons du café moulu en taille 6 et dans une cafetière italienne de petite contenance. Le café est bu frais, jamais réchauffé, On refait une cafetière avec la visite du jour et on le partagera avec elle, Le marc de café va au compost ou dans les plantes de la maison. Rien n'est gâché. Le café vient de loin, alors soyons attentif à ne pas le gaspiller. Un contrat, mais en voilà une idée ! Je n'en avais jamais entendu parler avant. Déjà pour mon imprimante j'ai du faire des pieds et des mains pour justement ne pas signer de contrat de maintenance… c'est la mode aujourd'hui. Chacun vient se servir dans votre portemonnaie et en plus si vous changez d'avis, il est presque impossible de revenir en arrière ! GRrrr !

  • j'ai une cafetière à percolateur, et j'utilise environ un paquet de 250 gr de café moulu par semaine. Cela fait à peu près 12 euros par mois de dépense, Je ne bois donc pas de café réchauffé ( mais je n'ai rien contre ).
    je n'aime pas le décaféiné , encore moins le soluble.

  • je bois uniquement du café frais, surtout au petit déjeuner . je n'ai jamais regardé combien représentait l'achat au niveau du budget alimentaire. Je suis effarée pour cette histoire de contrat.. tout est bon pour faire de l'argent !

  • Excellente cette question du lundi, je ne savais pas qu'il existait des contrats !!!!
    Les industriels savent capter et emprisonner...Thé en vrac pour moi mais j'utilise le marc du café de l'homme, pour frotter les taches brunes des mains (le reste au compost ou dans les pots de fleurs) . Ma vieille tante de 94 ans faisait cela chaque jour et avait des mains de jeune fille !
    Belle journée Marie et Bises.

  • J'ai une machine à café automatique avec dosettes dont je me serre lorsqu'il y a des invités. Par contre j'avoue ailé le café réchauffé que je prends après avoir déjeuné. C'est le reste du café du matin…..Et puis, et puis, j'aime le café bien serré qui vous fait grimper au rideau !!

  • je me suis simplifiée la vie je ne bois plus de café, le pauvre petit paquet est pour les invités uniquement donc pas d'abonnement rien de rien

  • Un vieux percolateur ici et après un bon dîner la cafetière italienne. Certainement pas de capsules et encore moins de contrat!
    Je ne jette jamais les reste qu'on réchauffe un peu et le marc va aux plantes.
    Un paquet dure 2 semaines...on en boit peu.

  • Je bois beaucoup de café mais toujours du frais , Je ne supporte plus le café réchauffé.et je n'ai aucun abonnement pour cela.

  • Je ne suis pas surprise ... il existe des contrats pour tout maintenant !
    Chez moi c'est simple, je ne bois pas une goutte de café, je carbure au thé que j'achète en vrac.
    Quant à mon mari il en boit un le matin seulement, en dosettes, donc le budget doit être de 3-4€ par mois ...?
    Belle soirée
    Cathy

  • pour ma part, au déjeuner un grand bol de café noir frais sans sucre ni lait et au bureau 2 cappuccinos à la machine à café. J'ai commencé à boire du café assez jeune vers 8 ans mais c'était plutôt du lait au café (un fond). Je pense que j'aurais du mal à m'en passer
    Mes grands-parents en buvaient peu car trop de tensions et mes parents c'est plutôt café au lait mais pas plus
    violine

  • J'achète mon café à la torréfaction, et je le prépare dans une cafetière à piston.
    La plus écologique à l'heure actuelle... pas de capsules, pas de filtres en papier, pas d'électricité... Et le juste dosage tasse par tasse.
    Ça me permet d'avoir du café frais chaque fois que j'en veux, car je déteste le café réchauffé...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • Hors course, je buvais du thé jusqu'à l'an dernier, surtout en boîte qui dure bien longtemps. Une vingtaine d'euros pour 2 par an. Maintenant du rooibos en vrac ou des tisanes souvent offertes.
    Bises

  • Un contrat, ça alors ! Je bois surtout du thé, mais j'aime une tasse de café frais après le déjeuner.
    Je n'ai plus de percolateur depuis longtemps, uniquement des dosettes biodégradables - que je déchire ces temps-ci pour répandre le contenu au pied des plantes (lu que c'était bon pour elles et aussi contre la pyrale du buis). Jamais de café à jeter puisqu'il est préparé tasse par tasse.
    Bonne semaine, Marie.

  • Ah non je n'ai pas de contrat.
    Notre budget est environ de 15 a 30 euros par mois.
    Et oui uniquement du café frais.

  • Pour moi, pas de café mais du thé, pleins de thés différents de chez Mariages Frères de préférence ;-) et en vrac bien sûr.
    Quant à mon mari qui est très café, il en boit plusieurs tasses par jour. Son grand plaisir, aller chez le torréfacteur, choisir amoureusement ses cafés, les humer, les goûter avec différentes moutures.
    Un contrat ? Quelle idée saugrenue ! Comme un contrat d'entretien, entretien du porte-monnaie du vendeur, c'est ça ? ;-)
    Quant aux vieux alsaciens des campagnes, ils prennent souvent en guise de repas du soir un grand bol de café au lait avec un morceau de saucisson et des tartines de confiture. Je suis 100% alsacienne mais n'ai absolument pas ce genre d'habitudes alimentaires.

  • Bonjour, vaste sujet que le café.je suis de l'époque où ce que tu décris faisait partie de mon quotidien, et j'ai encore l'odeur de ce café qui passait lentement et que l'on attendait en discutant de tout et de rien;
    Maintenant le rituel est différend l’odeur est différente aussi car à mon époque on moulinait le café et c'était tellement meilleur, un vrai délice.
    Pas d'abonnement pas de dosettes pour moi mais encore une cafetière avec filtres à l'ancienne quoi; j'ai essayé pas mal de cafetière, Italienne et autres mais trop de perte de temps, Pourtant le plaisir des yeux était là. le café réchauffé pas pour moi, ça un goût détestable, je préfère ne pas en boire.
    Mais le café c'est une institution alors chacun le prend à sa guise.

  • Les publicitaires et les designer sont très forts, ils mettent au point de jolis objets, déclinés dans de séduisantes couleurs, qui ne prennent pas trop de place... et hop, passage à la caisse ! J'ai une cafetière expresso et j'achète du café dans une boite en fer, et c'est parfait ! Je n'ai jamais aimé le goût des cafés filtres et du café réchauffé ou encore du café/chicorée que faisait l'une de mes grand mère. Un petit expresso à l'italienne est une pure merveille !!! Douce journée à toi. brigitte

  • Bonne idée, ce questionnaire thématique!
    La cafetière, pour moi, c'est une cafetière hexagonale (type italien) en aluminium, que l'on met sur le feu après avoir mis de l'eau en bas et du café moulu sur la partie filtre, et - si l'on n'a oublié ni l'un, ni l'autre - que l'on surveille pour arrêter le gaz ou la plaque une fois que le café est monté à l'étage supérieur (et avant qu'il commence à bouillir).
    Je n'ai jamais vraiment eu envie d'essayer les cafetières électriques, je préfère amener une de mes cafetières dans chacune des maisons que je hante (achetée, en "fabrication chinoise" (snif! pour 10 ou 15 euros... ou éventuellement chinée dans une brocante).
    Mon format favori (même si j'en ai une collection de plus petites ou plus grandes), c'est le modèle "deux tasses": café du matin pour deux, ou bien second café réchauffé le lendemain (pour répondre à la question).
    Et le café moulu, maintenant?
    Depuis des années, je n'achète plus que du café équitable (foin des marques Jacques Vabre, bonne maman, grand-mère ou autre gringo - même si j'adorais la pub pour celui-ci à l'époque). Et ma marque préférée se vend en sachets de 250 g (et non en boite), dont le café, en plus d'être équitable, est ensaché (voire torréfié?) en France, au sein d'un ESAT, et, pour tel ou tel pays de provenance (mais non pour tous), est en outre labellisé Bio.
    Si j'avais vraiment du courage, je ferai comme mon grand-père, je n'achèterai que du café en grains (en vacances, j'étais réveillé par le bruit du moulin à petit manivelle horizontale qui les écrasait... ou bien je le faisais moi-même si je me réveillais assez tôt, et on récupérait le café moulu dans le petit tiroir.
    Merci pour votre commentaire sur mon billet chez dasola

Écrire un commentaire

Optionnel