Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. Contempler.


Il est parfois difficile de résister à l’appel du faire. Dans notre monde connecté, l’incitation à l’activité, voire l’activisme, est constante, que ce soit pour les grands ou pour les petits. Dans la semaine, les journées sont denses ; le samedi et le dimanche, si on ne travaille pas, on cherche parfois quoi faire après avoir fait les courses, fait du sport, fait du ménage… Le lundi, au bureau, on entendra parfois la question : alors, qu’est-ce que vous avez fait ce week-end ?
Face à cela, la tentation serait grande de répondre : rien. Mais il pourrait y avoir une autre possibilité, que ce soit pour les jours chômés ou les autres : pourquoi ne pas regarder autour de soi. S’asseoir, regarder. Déjà, regarder… Les gens avec qui on vit, l’endroit où on vit… Puis, porter le regard un peu plus loin, l’ouvrir à l’horizon, et pousser jusqu’à la contemplation.

D’où la question du lundi : aujourd’hui, qu’allez-vous contempler ?

Commentaires

  • Aujourd'hui, je vais commencer par contempler ma jolie fille, dès son réveil, j'espère pouvoir apercevoir la lune, je contemplerai des dessins d'enfants, le sourire - masqué- de ma collègue toujours joyeuse, puis tout ce que la journée me donnera à voir,
    belle journée Marie!

  • Comme votre billet trouve ici un écho, chère Marie !

    Hier, sous un soleil de Toscane un peu frais, notre jardin breton
    recevait des soins de taille mais aujourd'hui, promenade prévue
    dans un haut-lieu bâti au Moyen-Âge et magnifiquement entouré
    de jardins remarquables : qu'importe la saison, c'est un bonheur
    de venir y admirer les grandes perspectives sur la campagne ...
    au delà de la rivière qui s'en va retrouver la mer toute proche !

    Des heures de rêverie, de calme absolu, de créativité,
    renouvelables à l'infini :
    c'est le secret de tous les amoureux des jardins !

  • Alors là, c'est facile ce matin à l'aube: un énorme orage fait luire le ciel d'éclairs spectaculaires. La montagne s'illumine un instant, puis tout redevient noir. C'est magique.

  • Je vais me laisser surprendre au fil des heures de cette journée qui commence dans la sérénité et une douce joie...
    Belle semaine à vous, à tous.

  • Chance d être retournée sur le bord de la mer, c est celle ci que je contemple. Quelle force, quelle émotion
    Pour moi elle est est la Vie, on en vient, elle est salée, sel indispensable à notre vie, elle symbolise la féminité, la maternité. Je la regarde, j ancre son image dans ma tête et cette image m aide souvent quand je suis loin d elle et que j ai besoin de sa sérénité.
    Et son odeur ausdi, beaucoup d algues roses sur la plage actuelle ment.
    Bonne journée et semaine.

  • A présent le dimanche n'a plus grand attrait pour moi, et contempler est souvent dans mon programme comme jardiner...

  • La vie autour de moi, les chats, le jardin, mais je vais aussi écouter de la musique, sentir l'odeur de la sauce tomates maison et saliver à l'avance, déguster la confiture de prunes de ma voisine, réfléchir aux cadeaux de Noël à réaliser, penser à un futur déplacement contraint, et trouver des idées pour qu'il devienne un beau voyage et un temps de rencontres......
    Bonne journée !

  • Déjà ce matin, j'ai passé un long moment à contempler la Sainte Victoire de ma fenêtre, elle est si belle à l'horizon, auréolée de brume. Il faut dire aussi, que revenir en Provence m'offre de "nouveaux" paysages je les connais bien mais ne les avais pas vu depuis longtemps ! Je passe aussi beaucoup de temps à contempler ma vieille chatte qui s'étire ou dort au soleil...A plus de 22 ans (et 5 mois) elle ne sera plus là un jour et je profite de ces belles images à fond ! Pour le reste je ne sais pas encore, on verra au fil de la journée ! belle journée

  • La Sainte Victoire depuis ta fenêtre... Elle est si belle cette montagne provencale ! De n'importe quel côté où nous la regardons. C'est un des plaisirs que j'ai lorsque nous passons a proximité sur la route de nos montagnes... Biz Lyne

  • Ce matin , en me levant, j'ai contemplé l'immense vieux tilleul dans la lumière du soleil levant. Il était magnifique, revêtu d'or et de cuivre.

  • Commentaire plein de poésie qui s'est prolongé par la visite
    de votre univers : un beau moment de ... contemplation
    entre rose couverte de larmes et papillons qui, depuis l'enfance,
    me font toujours fondre de plaisir !

  • Tous les jours, c'est une de mes disciplines, j'écris un haïku; la contrainte de sa construction m'oblige à resserrer la pensée; pour écrire un haïku, il faut parler de la nature, donc, j'ai des minutes de contemplation par ma fenêtre ouverte quasi tous les matins. Alors que je te lis, j'ai déjà contemplé le spectacle ce coup- ci non de ma chambre, mais de ma cuisine en buvant mon thé (outil aussi de contemplation!): le carré qui donne sur le pré en face, les vaches paisibles, le vert du paysage, le bleu infini du ciel tout aussi infini mais strié de signes grisés: des oiseaux qui fendent l'air...

  • Comme tout ceci est vrai... Il nous faut toujours faire surtout en ville. S'agiter pour ne pas se sentir coupable mais coupable de quoi ? De perdre son temps ? Quelle idée... Ici au cœur de mes montagnes, tout est "nature" a la contemplation : dès le matin les sommets environnants, la brume de la vallée qui se dissipe, le silence dans ces pâturages qui murmure à mon cœur : c'est ici le bonheur... biz Lyne

  • Pour moi, par définition, la contemplation se passe de l action. C'est m'asseoir et regarder. En rêvant et dans le silence, si possible. Donc si je suis chez moi, je contemple chez moi... ou je regarde par la fenêtre... demain je vais à la mer, normalement, je contemplerai la réserve naturelle de Uitkerke...

  • La première chose que je fais en me levant, c'est regarder le ciel et aujourd'hui, les arbres qui se balancent avec la bise. Puis, je vais mettre un petit mot dans les blogs amis. Pour la suite, selon mes envies.

  • Sortir du "faire", d'accord ! Mais dans ce cas, impossible de savoir AVANT ce qui va s'offrir à nous !! Comment, si l'on contemple et donc que l'on est dans le MAINTENANT, pouvoir prévoir ce qui pourrait être contemplé après ?
    Mais ta question est très judicieuse, et tu ne peux en effet la poser autrement.... Oui, la contemplation, elle est immédiate et de plus, permanente. Car en fait l'on contemple à chaque instant ce qui EST FAIT. Cela se fait, et nous, on contemple.... Merci Marie de ce beau rappel qui me fait du bien. Belle journée de contemplation à toi !

  • Les fenouils du jardin qu'il a fallu couper, les dégradés de bleu du ciel et la forme fantasmée des nuages, les reflets du jour sur la fourrure du chat, et les besoins terribles en eau du jardin... Belle journée à toi.

  • Je contemple les montagnes suivant les saisons, les heures du jours ou le temps qu'il fait. Je suis fascinée. Elles sont mon équilibre, c'est un bienfait.
    Puis combien de fois je fais le tour du jardin. Bien que tout soit grillé je trouve toujours la petite chose à voir. Je ne m'ennuie jamais.

  • Comme chaque matin quand je me lève , je suis allée sur la terrasse dire bonjour au jardin et le contempler. Puis ma Lulu est arrivée et c'est elle que j'ai contemplée après lui avoir servi sa pâtée .

  • après 24 h de travail durant le weekend, ce lundi était propice à la contemplation pour me ressourcer .....ne rien faire que regarder le ciel.... puis l'envie d'aller poursuivre en forêt.....et là, renard, oiseaux, écureuil contemplés, photographiés, filmés............on est toujours récompensé de ne rien faire car on est alors disponible et ouvert...à tout :-)

  • Ma contemplation la plus accessible et la plus fréquente est l'immense Érable du Canada qui a pris ses aises derrière la maison et que je sens plein de bienveillance....

  • J'aimerai tellement m'arrêter et prendre le temps de contempler ...mais pour le moment ça m'angoisse trop de m'abandonner à mes pensées ...alors oui je cours...je fais....c'est ma bouée pour ne pas sombrer ...amitiés

  • Aujourd'hui, l'orange pétant de mes capucines et la vigueur de mon romarin géant :-)

Écrire un commentaire

Optionnel