Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Humanités.


Lettre d’Albert Camus à Monsieur Germain, son instituteur, en date du 19 novembre 1957, après qu’il ait reçu le Prix Nobel de Littérature.


Cher Monsieur Germain,

J’ai laissé s’éteindre un peu le bruit qui m’a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler un peu de tout mon cœur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n’ai ni recherché ni sollicité. Mais quand j’ai appris la nouvelle, ma première pensée, après ma mère, a été pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé. Je ne me fais pas un monde de cette sorte d’honneur, mais celui-là est du moins une occasion pour vous dire ce que vous avez été, et êtes toujours pour moi, et pour vous assurer que vos efforts, votre travail et le cœur généreux que vous y mettiez sont toujours vivants chez un de vos petits écoliers qui, malgré l’âge, n’a pas cessé d’être votre reconnaissant élève.
Je vous embrasse, de toutes mes forces.

Albert Camus

Commentaires

  • Merci de rappeler ici et maintenant cette lettre. Cette éternelle reconnaissance affectueuse est émouvante, très.

  • Il ne faut jamais oublier ceux qui nous ont formés avec générosité. Il faut bannir de nos pensées certains enseignants qui ne méritent pas de l'être. malheureusement ils existent aussi.

  • Cette lettre est si pure, si sincère, qu'en ces jours de douleur
    nationale, nous partageons les sentiments du petit Albert
    devenu immense Camus !

  • Merci à tous les enseignants qui font leur travail avec coeur et ourage

  • Put-être le moment de relire
    "Mémoire de maîtres, paroles d"élèves" où l'on retrouve au milieu de ceux d'anonymes, ce magnifique texte de Camus.
    https://livre.fnac.com/a4785400/Jean-Pierre-Gueno-Memoire-de-maitres-paroles-d-eleves

  • Cette lettre et les autres textes lus hier étaient à la hauteur du bel hommage national à Samuel Paty, merci de la reprendre ici, Marie. De tout cœur avec les enseignants de France et d'ailleurs.

  • c'est chez Camus un des écrits qui m'a le plus touché, j'ai aimé son discours du Nobel et bien entendu son oeuvre mais là c'est l'homme tout seul qui parle, pas l'écrivain mais le petit garçon pauvre vivant dans un milieu illettré et qui a trouvé un père de substitution
    Cette lettre me met les larmes aux yeux car j'ai vécu des choses proches avec deux membres de mon entourage dans mon enfance et ça ne s'oublie jamais

  • Merci Marie de nous donner l'occasion de relire la lettre de Camus à Monsieur Germain. Elle est tellement touchante de sincérité et de simplicité.
    Merci aux enseignants qui "élèvent" nos enfants eux aussi. Je t'embrasse.

  • C'était une autre époque. Cela me rappelle les récits de mon grand-père... Rien à voir avec aujourd'hui.

  • Pardon, je ne dis pas cela pour sanctionner quoi que ce soit mais pour remarquer combien la société a changé ...

  • Une très belle lettre de Camus que je découvre grâce à toi, merci.
    Belle journée

  • Hier avant l'hommage national..... internet m'a permis également de trouver ce texte d'Albert Camus en adéquation avec ce qu'il exprimait. Et j'ai transcrit ses mots sur mon billet de ce matin.
    Nous sommes sur la même longueur d'onde. Merci.
    Douce soirée.

  • Un grand merci, chère Marie, pour ce billet qui rappelle ce texte émouvant d'Albert Camus. Merci beaucoup !
    Je t'embrasse, bonne nuit.

  • j'ai eu la même expérience avec un prof de philo
    mais bon j'ai pas le même talent que Camus
    un des auteur qui m'a le plus marqué avec Lorca et Orwell

    mais quand toutes ces horreures vont elles s'arrêter !!!
    besos
    tilk

  • Je ne connaissais pas cette magnifique lettre. Elle me touche. Merci Bonheur du jour.

  • Sincérité, simplicité, quel beau texte! J'ai une pensée pour tous les enseignants qui ont éclairé mon chemin...Merci Marie pour ce partage.
    Bonne journée!

Écrire un commentaire

Optionnel