Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Frères d’âme.

Lire un livre qui fait du bien à lire, sans doute parce qu’on y lit des choses qu’on pense ou qu’on ressent. Mais pas seulement.
Dans Frères d’âme, Edgar Morin et Pierre Rabhi conversent et c’est leur ton apaisé qui fait du bien aussi.
Quelle lucidité chez ces deux grands hommes, sur le monde actuel ! Ils le décrivent bien comme il est, en grand danger et ils se désolent de ce que subit notre Terre systématiquement et aveuglément saccagée, de ce que les êtres humains peuvent, hélas, faire subir à d’autres êtres humains.
En même temps, ils tiennent bon. Ce sont des hommes debout qui ne cessent de répéter qu’on ne doit pas laisser tomber. « Le sûr n’est jamais certain, l’improbable n’est jamais impossible », affirme Edgar Morin, page 68.


Edgar Morin et Pierre Rabhi, Frères d'âme, entretien avec Denis Lafay, Ed. de l'Aube, 2021.

Commentaires

  • Tu as raison, ça fait du bien.
    J'aime beaucoup la phrase que tu cites, de quoi donner de l'espoir à ceux qui pensent que tout est déjà écrit.
    Bises et douce journée.

  • Et tu le sais bien, tout n'est pas encore écrit ! Mais il faut se mettre au travail, aller de l'avant... Ne pas baisser les bras !
    Bonne journée.

  • "Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons,
    durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d’amour et d’espoir."

    Ce conseil de Marc Chagall m'a semblé répondre en écho
    au dialogue ici évoqué : beaux moments de lecture
    sur votre Côte azuréenne, chère Marie !

  • Quelle belle citation de Chagall ! Merci de la partager ici.
    Bonne journée !

  • Deux grands hommes. Leur sagesse fait du bien. Leur hauteur d'esprit aussi.
    Bonne journée.

  • Il ne faut jamais tomber dans un pessimisme outrancier. La terre va mal? Oui sûrement et sans doute presque depuis qu'il y a la vie sur terre. Mais, en effet, tout a une fin mais je suis sûre qu'elle n'est pas pour demain. Nul ne peut savoir ce qui se passera..

  • Effectivement, le pessimisme outrancier n'est pas porteur de solution. Toutefois, je mettrais un bémol : le saccage de la Terre, de ses ressources, de sa faune et de sa flore, le réchauffement climatique, ce sont des événements récents, hélas.
    Bonne journée !

  • Un livre intéressant, en lisant le titre on sait que l'on va apprécier.
    Belle journée

  • C'est un titre qui attire, oui. Le mot Fraternité est si important, et parfois, hélas, totalement oublié dans notre société où règne tant de violence.
    Bonne journée.

  • Je vais le réserver à la médiathèque.
    Les hommes vont continuer leur bonhomme de chemin, et malgré les aléas apprendre à vivre en paix. Il faut bien encore un millénaire...
    Bises

  • Merci pour ces paroles pleine d'espérance. Cela aussi fait du bien !
    Bonne journée.

  • Oh que oui ! On se sent moins seul.
    Bonne journée.

  • Je me réjouis à l'avance d'écouter Edgar Morin à la Grande Librairie mercredi prochain. Je ne sais pas s'il aura des invités, en tout cas ce sera riche de réflexions. (Je viens de commencer le tout nouveau Gamache ..) Bon week-end.

  • Un nouveau Gamache ? ... C'est là que je vois que votre blog est en pause ! Merci de me le signaler. Je regarderai Edgar Morin à la Grande Librairie. Merci aussi pour cette information.
    Bonne journée.

  • mon avis rejoint celui de "Chêne Vert", les hommes sont ce qu'ils sont ... et TOUT finit par s'équilibrer ... vivons "nos" vies telles que nous le sentons, chacun ayant sa raison ...
    amitié .

  • Je mettrais un bémol : certaines personnes sont tellement centrées sur elles-mêmes qu'elles refusent de se préoccuper de l'avenir. Mais, oui, c'est à chacun de prendre ses propres décisions pour agir, même dans les tout petits riens du tout.
    Bonne journée !

  • Chacun peut (et doit), avec les moyens qui lui sont propres, contribuer à un équilibre. A nous d'assumer nos choix en toute connaissance de cause.
    J'apprécie beaucoup Edgar Morin et Pierre Rabhi.
    Gros bisous, chère Marie, et bon dimanche à toi.

  • Assumer nos choix : oui, absolument. On ne peut faire comme si on n'était pas au courant de ce qui se passe. Et le fait de faire du mieux qu'on peut dans son propre espace est repris dans ce livre vraiment très intéressant.
    Bonne journée !

  • Eh oui, que l'on soit intelligent, supérieurement engagé ou pas, le résultat reste le même : on ne sait jamais ce qui arrivera.

  • Et bien plus : on peut penser que le bien arrivera !
    Bonne journée.

  • Oui, ce livre doit être intéressant. Chacun peut contribuer à améliorer le monde, avec sa goutte d'eau. Bon dimanche

  • Sa goutte d'eau, belle expression. Qui rejoint ce que dit Pierre Rabhi à propos du colibri.
    Bonne journée.

  • J'aime cette idée d'être des "hommes debout", envers et contre tout. Il y a de l'espoir. Bon dimanche.

  • Rester debout est un projet constant pour moi. Même si on est frappé par la maladie et qu'on ne puisse tenir sur ses deux pieds, on peut rester symboliquement debout. Oui, c'est très important.
    Bonne journée.

  • Il me semble avoir entendu qu'Edgar Morin sera chez François Busnel cette semaine.
    Merci, Marie. Oui, un ton apaisé, cela fait du bien, surtout en cette période d'incertitude et d'inquiétude pour l'état du monde.

  • Ce ton apaisé m'a paru important, oui. Ces deux hommes discutent, échangent, et ils parlent tranquillement. Cela devient si rare de nos jours où les propos vindicatifs sont souvent immédiats.
    Bonne journée !

  • Cette citation d'Edgar Morin est extraordinaire, sur la forme et sur le fond.
    Merci de l'avoir partagée. J'ai aussitôt commandé l'ouvrage à mon libraire.

    Joyeux dimanche sous un soleil radieux,
    Pierre

  • Je suis ravie de vous avoir incité à cette lecture ! N'hésitez pas à me faire savoir ce que vous en aurez pensé !
    Bonne journée.

  • Je suis bien contente de vous suggérer une lecture, pour une fois !.... Peut-être nous direz-vous sur votre blog ce que vous en avez pensé ?
    Bonne journée.

  • J'espère qu'il te plaira ! Peut-être as-tu regardé La Grande Librairie où Edgar Morin était invité. C'était passionnant d'entendre cet homme.

Écrire un commentaire

Optionnel