Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Petite maraude de mimosa, Fort Napoléon, soleil de janvier, sur son propre chemin.

Encore une petite maraude de mimosa, à deux pas de la maison.
Une promenade tranquille au Fort Napoléon et de là-haut regarder le paysage installé autour de la mer et du ciel et inondé de ce soleil de janvier tellement limpide.
Constater encore une fois que dans les relations humaines, il est plus facile de juger que d’aimer mais ne pas en ressentir de l’inquiétude pour soi-même (un peu bien sûr pour celles et ceux qui sont atteints du syndrome de la malveillance et celles et ceux qui en sont victimes) car il est l’heure d’aller dans le bureau s’installer pour écrire : on ne peut plus être écarté de son propre chemin.

Commentaires

  • ah, la paille et la poutre.... Mais merci pour les mimosas et le paysage

  • Les paysages de la Méditerranée sont somptueux en cette période hivervale.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • ah, la paille et la poutre... mais merci pour les mimosas et le paysage. Bonne journée !

  • la vue devait être belle de là

    et soupir pour les malfaisances médisances

    mais oui on s'en veut aussi parfois ....
    mais on est humain

    pas parfait et déjà si on en a conscience (et regrette ...)
    ...

  • Ah tu me donnes une idée: en balade après-midi je chercherai une branchette de mimosa pour embaumer mon bureau où m'isoler après des temps mouvementés.
    Suivre son chemin, oui oui. Il n'y a pas de lignes droites dans nos vie...c'est peut-être aussi ce qui nous forme et grandit.

    Bonne journée Marie.

  • C'est vrai que les virages sont toujours importants. Ils rappellent l'humilité.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Voilà, c'est tout à fait cela.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Pas encore de mimosa en fleurs par chez moi, j'irai voir en fin de semaine chez ma voisine :) Le paysage de chez toi je l'imagine sans peine, connaissant les lieux...c'est paisible et parfait pour suivre notre chemin. Belle fin de semaine

  • C'est vrai que la nature aide à se trouver.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Tu me donnes une idée de balade avec le mimosa, je vais faire un petit tour dans le Tanneron.
    Très belle journée

  • Alors bonne balade ! Mimosa et paysages splendides.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Je me rappellerai toujours du mimosa de noël trouvé dans une petite anse entre Carqueiranne et Toulon (je ne me rappelle plus du nom).

  • Tant d'anses sur le bord de mer... Tant de mimosas...
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Merci pour les effluves qui arrivent jusqu'à moi. A défaut de mimosa, je contemple ce matin le ballet des mésanges jaunes à la mangeoire, le thermomètre est descendu en dessous de zéro. Nous est arrivé à la petite librairie, ma balade d' aujourd'hui est toute trouvée !!!
    Bonne fin de semaine Bonheur du Jour.

  • Un grand merci d'avoir acheté "Nous" ! C'est un geste de confiance qui me fait chaud au cœur.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • La bienveillance, toujours la bienveillance... comme ces mimosas qui nous gratifient de leur sublime lumière et de leur sublime parfum... Douce journée Marie, belle balade du jour. brigitte

  • Oui, quand on y pense : les mimosas fleurissent chaque année, nous offrent généreusement leur floraison lumineuse, alors que nous malmenons la terre.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • La bienveillance envers et contre tout-s-
    Ici le mimosa ouvre à pein mais il sera magnifique!
    Belle journée!

  • Mais comment arriver à faire comprendre qu'en étant bienveillant on se sent tellement mieux ?
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Comme on aimerait voir et sentir ce mimosa ! Rester sur son propre chemin, c'est la philosophie de "Nous" ! Bonnes écritures, Marie.

  • Merci pour le rappel de "Nous" ! C'est bien cela qu'a fait un des deux personnages principaux : suivre son chemin et ne pas faire des combats des autres son propre combat.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • suivre le chemin sinueux mais regarder ce mimosa exposer dans le ciel d'hiver..

  • D'ailleurs, on y arrive difficilement à croire qu'on est encore en hiver...
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Je comprends....
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Le projet d'une vie, en fait.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Hélas le syndrome de la malveillance est très présent dans notre monde, car : La critique est aisée et l'art difficile !
    Bonne journée

  • Oui, tout à fait !
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Le bureau, on y est bien ! Tout à fait d'accord avec toi... (cf "Nous")
    Je t'embrasse, chère Marie, et te souhaite une belle fin de semaine.

  • Mon bureau est tout petit, mais c'est mon petit espace à moi. Un refuge.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • 'Le syndrome de la malveillance', c'est la première fois que j'entends parler de ce syndrome. Pourtant j'en connais quelques personnes. Probablement, des personnes qui souffrent beaucoup. J'aime comment vous les définissez Marie. J'irai lire un peu plus sur ces deux mots. :) Merci et bonne fin de journée!

  • Comme je le disais dans une autre réponse, je ne suis pas sûre que ce syndrome existe scientifiquement mais je l'ai bien souvent constaté autour de moi. C'est vrai que tant de gens sont en colère, se sentent frustrés, ont une vie difficile, et il leur semble plus facile de juger que d'aimer.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Comme j'aimerais habiter dans une région où il y a du mimosa et marauder une petite branche, il sent tellement bon.
    Douce fin de journée

  • C'est incomparable, ce mimosa... Ce parfum, ce jaune... Je ne m'en lasse pas.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • la malveillance, une forme de protection, attaquer plutôt que se laisser dévoiler.
    Leur souhaiter que le mal se transforme en bien.
    Bonne écriture. Bises

  • Tu as tout à fait raison. C'est plus facile de juger que d'aimer.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • La jalousie existe souvent car l'insatisfaction règne et est accrue par toutes ces sollicitations que crée la société de consommation. Mais oui, il faut laisser dire.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • J'aimerai en sentir du mimosa et en avoir dans mon jardin mais le climat ne se prête pas à cette plante par chez moi//Dommage
    Je suis aussi très bien dans mon bureau
    Bon week end

  • Mon bureau est minuscule, mais c'est mon espace à moi.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

  • Bonjour Marie,
    Je ne connaissais pas "le syndrome de la malveillance".
    Tu as du mimosa par chez-toi et je t'envie. Nous, nous sommes trop dans les montagnes pour en avoir. J'espère un jour avoir l'occasion de descendre dans le Var pour admirer et sentir ces délicieuses fleurs.

  • Je ne sais pas si ce syndrome de la malveillance existe scientifiquement mais je l'ai constaté d'une façon pragmatique depuis toujours, hélas.
    Les mimosas m'émerveillent chaque année. Je n'en reviens pas de cette floraison jaune.
    Merci pour ce commentaire. Bon dimanche !

Écrire un commentaire

Optionnel