Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les petites choses, les petits mots.

Traverser la rade en bateau et marcher jusqu’à la Médiathèque Chalucet.
Rendre des livres. Emprunter des livres.
Redescendre vers l’embarcadère.
Au passage, acheter un bouquet d’anémones et du pain.
Rentrer chez soi.
Passer l’après-midi à lire un livre magnifique, qui ne date pas d’aujourd’hui, il est paru en 2002, mais dont le sujet est et restera hélas d’actualité dans notre monde : Devant la douleur des autres, de Susan Sontag.
Le soir, en fermant les volets, regarder le ciel sans craindre qu’il ne nous tombe dessus.
A quelqu’un qui téléphone et demande « comment ça va ? », on ne peut que répondre, devant la douleur des autres justement, celle d’hier, celle d’aujourd’hui, celle de demain, celle d’à côté, celle qui est plus loin : « je vais bien, j’ai de la chance ; bien sûr la vie n’est pas toujours facile, les coups sont parfois rudes, les désillusions peuvent être abyssales, la lucidité a un goût amer, le corps flanche quand même mais je suis libre de faire des petites choses et d’écrire des petits mots. Et toi ? Comment ça va ? » Et la chance se poursuit car on entend cette réponse : « Je vais bien aussi, malgré tout. »


Commentaires

  • A quoi bon ressasser ses douleurs, avançons en appréciant les petits bonheurs du jour.
    Très belle journée

  • Les petits bonheurs du jour aident à vivre.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

  • Il y a une phrase qu'on ne peut s'empêcher de dire : "on ne peut pas porter sur ses épaules toute la douleur du monde". Il faut savoir aussi vivre pour soi. Il n'empêche que, parfois la colère nous submerge un peu surtout quand on allume la télé, source voulue d'angoisses (l'émotionnel est à la mode chez les journalistes au détriment de la compréhension)

  • On ne peut pas la porter, non, toute cette douleur. Mais on peut, oui, la regarder en face et ressentir une juste colère devant tant d'injustice et de barbarie.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Merci de parler de la douleur des autres Marie. Il est si important de relativiser.
    J'y pensais hier soir, un ami très cher était venu passer un moment avec nous: il est en train de perdre un œil, ce qui est terrible, mais il parlait avec empathie et tristesse de tous les pays (pas seulement l'Ukraine) en guerre, au sort des personnes réfugiées dans le monde.

    Quelques anémones qui illuminent doucement la maison....un beso

  • La douleur, hélas, est une constante de notre monde. Qui donc peut être à l'abri de la souffrance ?
    Bonne journée.

  • Et oui on va plutôt bien malgré nos photos "malheurs" quotidiens. On fait alker "bien" on relativiise. Bon dimanche

  • Relativiser permet aussi de prendre du recul et de mieux affronter aussi les difficultés auxquelles on est confronté. Il faut tenir compte de chaque douleur car chaque être humain compte.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Oui, devant la douleur des autres, , on ne peut se plaindre, on voudrait bien leur donner un peu de joie et de paix

  • Ecouter la souffrance des autres, c'est déjà les aider.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • C'est vrai qu'en ce moment on n'a pas envie de s'attarder sur nos problèmes personnels devant le malheur qui frappe tellement fort ailleurs. Ça permet d'apprécier plus profondément nos petits plaisirs et bonheurs de chaque jour.

  • j' aurais pu écrire exactement la même chose. Bon dimanche à tous,malgré tout

  • Oui, tout à fait !
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Beaucoup trop de malheurs et douleurs autour de nous, et oui on a encore de la chance...Restez positif pour aider les autres c'est le plus important
    Bon dimanche

  • Prendre du recul par rapport aux problèmes permet d'aller vers l'essentiel. Parfois, on a des "petits bobos", parfois de grandes souffrances. En se tournant vers les autres, on allège parfois le poids de ce qu'on porte.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • J'en ai lu plusieurs decS.Sontag, pas celui- là, je note. J'ai acheté celui de Laure Adler sur la "vieillesse", mais j'en ai toute une pile en attente. J'aime la voir grandir, mes envies sont toujours en vie!!!
    Et j'aime ta terminaison: Je vais bien, MALGRE TOUT.

  • Ce livre de Susan Sontag est très fort. Sa réflexion décapante sur la guerre et sur notre façon de la regarder, de loin.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Apprécier ce qu'on a, ce qu'on vit, mais sans oublier l'insoutenable. On voit, donc on sait. Et notre regard nous engage. Vivons, conscients

  • C'est un peu ce que dit Susan Sontag dans son ouvrage que je trouve essentiel.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Oui, nous allons bien et mettons de côté nos petits bobos lorsqu'un peuple sont dans une grande souffrance. Il est doux de regarder un bouquet d'anémones.
    Bon dimanche

  • Je ne remercierai jamais assez les anémones jaunes, rouges ou blanches, de venir panser les blessures.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Aller sur l'eau c'est mon rêve qui devra attendre l'été !
    Mais il faut essayer de vivre non pas en autarcie mais on ne pas porter toute la douleur, les affres et les dérèglement de notre monde, car nous tomberions vite malades !
    Moi je fais aller...
    Bon dimanche

  • Oui ! Ce qui est important c'est de rester concerné ; du moins, il me semble.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Cette simplicité peut être une solution pour panser les blessures.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • " je suis libre de faire de petites choses et d'écrire des petits mots",
    "regarder le ciel sans craindre qu'il nous tombe dessus",
    lire "Devant la douleur des autres " de Susan Sontag",
    petites touches délicates d'une vie simple mais en conscience et tournée vers les autres.
    Bon dimanche Marie.

  • L'essai de Susan Sontag concerne les images de guerre depuis les premiers reportages photos dans les zones de guerre. C'est très fort.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Merci !
    Bonne journée.

  • à la question qui souvent m'est posée du comment je vais, je réponds toujours : "je vais" ... assumant debout au jour le jour les aléas de la vie ... et quand je suis lasse, je reviens vers la mer (où je suis) me ressourcer pour pouvoir continuer d'aller ...
    amitié .

  • Nous avons la chance de pouvoir nous ressourcer, d'en avoir conscience aussi. C'est une force que d'aimer la nature, la littérature, la musique, les fleurs, etc.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Oui nous avons de la chance …..
    Je n’ai pas reçu votre adresse pour les petits chaussons….
    Bon dimanche

  • Je viens de le faire !
    Bonne journée !

  • Une jolie déclinaison de petits bonheurs. :-)
    Oui, nous avons de la chance, et nous devons être plein de gratitude.
    Beau dimanche à vous, Bonheur du Jour.

  • J'aime beaucoup ce mot, gratitude.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

  • Cette écrivaine ne m'est pas inconnue mais je ne me souviens plus.
    Aujourd'hui, vu une personne appréciée dont la santé se déchiquète, une autre personne dont la grande soeur vient de mourir et aussi Maria qui mendie chaque dimanche avec son beau sourire. Un geai qui a pris le temps de me regarder. Oui de belles choses quand même. Bises et merci.

  • Merci pour ce commentaire touchant et très fort. Les hauts et les bas de la vie.
    Bonne journée.

  • Le printemps arrive et, cette année, notre cœur parvient
    difficilement à s’en réjouir, trop de visages douloureux
    sous nos yeux !
    Je pense toujours à Emmanuel Lévinas qui en avait fait
    les symboles de notre humanité…

    Oui, nous sommes épargnés par la violence,
    la Paix disaient nos aïeules est le plus beau cadeau de la vie
    et elles savaient de quoi elles parlaient !

    En partageant nos sentiments, nous allégeons notre peine,
    merci Marie !

  • C'est important de partager, vous avez raison. Regarder ce qui est beau autour de nous n'empêche pas de voir aussi ce qui est horrible, insoutenable. La guerre est hélas partout dans le monde depuis toujours.
    Bonne journée.

  • Du pain et des fleurs.
    Les mots de peine qui se transforment en mots de cœur
    A travers la chaleur humaine de nos échanges...
    Soignons nos maux avec un peu de douceur...
    Merci pour les commentaires de celles et ceux qui vous suivent,
    Ils nous réconcilient avec l'Être humain. Bon dimanche, Marie !(votre médiathèque me fait envie, elle doit être bien fournie !!). Un beau rayon de soleil viendra vous visiter, de Madrid !

  • Malgré toute la barbarie dont l'être humain peut être capable, et ce depuis la nuit des temps, il faut faire confiance, aussi, dans la vie.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

  • Effectivement, il ne sert à rien de s'empêcher de vivre.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

  • Une belle leçon de vie de pouvoir dire aux autres qu'on va bien quand on se compare à ceux qui souffrent à ceux qui sont plus malades que nous ou qui ont de graves problèmes familiaux avec un enfant, un mari, un parent ou alors avec des amis...Bonne fin de journée, il faut avancer et se raccrocher aux petits bonheurs quotidiens

  • Ne pas dédaigner tout ce qui permet de continuer à avancer, sans pour autant oublier le reste.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

  • "Je vais bien, malgré TOUT", il faut avoir conscience de notre chance, il faut aussi penser que chacun a le droit à sa souffrance. La vie n'est pas simple, elle est à vivre, elle ne peut se résumer à des mots malheureusement mais les mots mettent du baume au cœur quand ils sont bienveillants.
    Douce journée Marie, le ciel est encore gris aujourd'hui, j'aimerais un peu de pluie, le jardin est si sec ! brigitte

  • Chaque souffrance mérite le respect, comme chaque être humain également. Le partage aide à vivre.
    Il a plu quand même. Pas suffisamment.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

  • Devant la douleur des autres, a t-on le droit de se plaindre ? Bien non. Tout va et on apprécie notre chance.
    Une douce journée Marie.

  • C'est ce qui s'appelle de la lucidité.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

  • J'apprécie également cette traversée en bateau, mais je suis de l'autre côté. Jeudi dernier j'ai fait cette traversée pour un repas dans l'autre sens.
    Oui apprécions de pouvoir ressentir les simples petits plaisirs de la vie… un peu de pluie pour la terre desséchée, quelques journées de ciel gris pour nous rappeler que l'hiver existe et cela malgré plusieurs cas de contaminations du Covid autour de mois… mais heureusement Omicron semble bien moins dangereux.

  • La beauté de notre région nous aide aussi.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

  • C'est tout à fait vrai. Il y a plus malheureux que nous et il faut profiter des petites choses que la vie nous offre. Bonne journée

  • Oui, se recentrer sur l'essentiel.
    Merci pour ce commentaire. Bonne journée.

Écrire un commentaire

Optionnel