Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lectures en cours. Jon Kalman Stefànsson, Frédéric Lenoir, Saint-Exupéry


Ton absence n’est que ténèbres : Lire Stefànsson procure à chaque fois une impression très forte. Ce dernier livre est si beau, si vaste, si émouvant ! On retrouve les mêmes thèmes : la vie, la mort, l’amour, le désamour, l’absence, le temps qui passe, des vies qui s’ajoutent à d’autres vies, presqu’aux mêmes endroits. Une phrase : « Qu’adviendra-t-il de toutes les histoires du monde, qui en prendra soin ? » (p. 283)

Jung, un voyage vers soi : Une biographie de Jung par Frédéric Lenoir. Une lecture très lente, par épisode presque : c’est la deuxième fois qu’on emprunte ce livre à la bibliothèque puisqu’au premier prêt, on ne l’avait pas terminé parce qu'il était temps de le rendre et que ce n'est pas le genre de livre qu'on engloutit d'une traite.

Vol de nuit : Relire Saint-Exupéry après avoir écouté une émission fort intéressante sur France Culture.
Les premières lignes de Vol de nuit sont magnifiques. Tout est là. Toute l’œuvre est là. C’est vrai ce qu’on dit, que ce sont dans les premières lignes qu’on se rend compte de ce qu’est un livre. « Les collines, sous l’avion, creusaient déjà leur sillage d’ombre dans l’or du soir. Les plaines devenaient lumineuses mais d’une inusable lumière : dans ce pays elles n’en finissent pas de rendre leur or de même qu’après l’hiver, elles n’en finissent pas de rendre leur neige ». Une autre phrase, à propos de l'inspecteur Robineau, phrase qui donne envie d’écrire aussi bien : « Seules, dans la vie, avaient été douces pour lui, les pierres ».

Commentaires

  • merci de toutes ces idées. Quelles belles phrases !
    bonne journée, Marie

  • Bonjour chère Irène. Ce sont des livres inspirants que je suis heureuse d'avoir rencontré.
    Merci pour cette visite et ce commentaire.
    Bon lundi !

  • Quelle densité dans votre évocation d’aujourd’hui,
    chère Marie !

    En nous promenant hier au pied du vieux château
    abritant une exposition intitulée « anima (ex) musica »,
    ma fille me faisait part de son admiration pour l’ouvrage
    de Frédéric Lenoir consacré à Jung :
    passionnant « cahier de vacances » selon ses dires !

    Saint-Exupéry revient par vagues dans nos vies
    tant sa prose poétique entre en résonance
    avec les questions essentielles…
    et je me remémore souvent cette dernière phrase
    retrouvée dans ses carnets, juste après sa mort :
    - J’étais fait pour être jardinier !

    À vous et à tous vos fidèles, belles heures
    dans la compagnie des livres !

  • Bonjour chère FIorenza.
    Merci de partager ici cette impression sur le livre de Frédéric Lenoir que je trouve effectivement très juste. Il me ramène vers Jung que j'ai beaucoup lu en son temps.
    Bon lundi !

  • Extraordinaire poésie qui vaut tous les ors du monde.
    Merci Marie pour ce billet matinal qui donne force et énergie. Grand bonheur.
    Douce semaine.

  • Bonjour chère Den.
    Je suis heureuse de partager ces nourritures.
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • Bonjour chère Chêne vert.
    J'aime relire et je le fais assez régulièrement. Mais je ne pense pas avoir raison : j'en ai simplement envie. Et je ne relis pas tous les livres que je lis.
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • des extraits superbes, merci de nous en faire part au travers de votre billet poétique

  • Bonjour Chère Sedna.
    Ce sont surtout Stefànsson et Saint-Exupéry qui le sont !
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • philosophes, je vous aime !
    que n'ai-je appris à me construire grâce à vous ... et ce n'est pas fini !
    amitié .

  • Bonjour chère Marie-Claude.
    Effectivement, on n'a jamais fini d'apprendre !
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • En même temps... voler... ce doit être une expérience extraordinaire. Voler comme st ex, veux-je dire...

  • Bonjour chère Pivoine.
    A l'époque de St-Ex, piloter un avion c'était se retrouver seul dans les airs, quasiment isolé du reste du monde. Alors oui, une expérience unique, une aventure que peu pouvait vivre.
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • Quelle belle lecture ! Je viens de finir le livre de Lenoir. J'ai aimé sa façon de faire revivre Cg Jung. Et aussi de retenir certaines caractéristiques. Maintenant je lis un livre sur Teilhard de Chardin.
    Nous avons toujours à découvrir. Bises

  • Bonjour chère Andrée.
    Ce livre de Lenoir me ramène à Jung que j'ai beaucoup lu il y a longtemps. J'apprécie sa clarté et son enthousiasme.
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • Des trois livres dont vous parlez, je n'ai lu que Vol de nuit avec beaucoup de plaisir.
    Belle journée

  • Bonjour chère Livia.
    Peut-être pourrez-vous aller à la rencontre de Stefànsson ?
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Saint-Ex est un remarquable écrivain et un sublime poète... Quant à Lenoir, il est certain qu'il ne se lit pas d'une traite, surtout quand il s'agit d'un monument comme son ouvrage sur Jung !

  • Bonjour chère Mâyâlilâ.
    Oh oui ! Quelle poésie chez Saint-Exupéry !
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • Le titre de Stefansson est noté. Pour cet écrivain, je laisse passer un peu de temps d'une lecture à l'autre. Merci pour le beau début de "Vol de nuit", à relire, toujours avec émotion en pensant à mon père qui était pilote et qui aimait St-Ex. Bonne journée, Marie.

  • Bonjour chère Tania.
    Merci de partager ici ce souvenir. Je redécouvre Saint-Exupéry.
    Bon lundi !

  • Merci pour tes lectures, j’aime aussi relire des livres, ou relire des paragraphes..
    Bises

  • Bonjour chère Delphine.
    Il m'arrive aussi de relire seulement quelques pages d'un livre. Relire est toujours une belle expérience, c'est comme refaire une recette de cuisine : une redécouverte et une maîtrise plus approfondie.
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Bonjour, chère Verveine.
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • Formidable, car, pour une fois, j'ai lu chacun des auteurs dont tu parles. J'ai toujours aimé St-Ex, son sens du partage, de l'entraide, de l'amitié, Stefansson, la trilogie m'a marquée. rien de plus fort. Quant au livre sur Jung de Lenoir, effectivement, on ne le lit pas d'une traite, mais il permet en un seul livre de relier tous ceux de Jung. Dans mon club de lectures, chacune l'a dévoré..........Merci pour tes compte- rendus.

  • Bonjour, chère Anne.
    Ce dernier roman de Stefansson m'a encore plus marquée qu'Entre ciel et terre, le premier roman de sa trilogie.
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • De belles idées de lectures . Vous me donner envie de relire Vol de nuit! Merci

  • Bonjour chère Zoé.
    Alors j'en suis ravie !
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • un beau billet de partage, Saint Exupéry c'est comme Camus, on peut le lire et le relire sans jamais se lasser et en trouvant toujours une image supplémentaire

  • Bonjour chère Dominique.
    C'est bien souvent en relisant un écrivain qu'on mesure sa dimension.
    Merci pour ce commentaire.
    Bon lundi !

  • Je prends note de cet auteur islandais, cette histoire m’interpelle, merci Marie et bonne journée!

  • Bonjour chère Nastagio.
    Je ne doute pas un instant que Stefansson sera un auteur qui vous intéressera et vous parlera.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • J'ai lu plusieurs fois "Vol de nuit" et j'ai en liste d'attente " Ton absence n'est que ténèbres"...par contre j'ai peu lu F Lenoir, à noter donc, j'aime bien l'extrait que tu nous proposes. Bonne fin de journée

  • Bonjour chère Manou.
    Oui, vraiment, ce livre sur Jung est une belle réussite. Très clair, mais aussi très personnel.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

Écrire un commentaire

Optionnel