Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bibliothèque pour tous

  • Moisson.

    S’inscrire à la Bibliothèque pour tous et, après avoir fureté dans les rayons, repartir avec un roman de Pierre Lemaître et de nombreux projets de prochains emprunts.
    Aller marcher au Fort Napoléon et écouter les arbres dans le vent.
    Faire les premiers biscuits de Noël au chocolat.
    Apporter deux bocaux de soupe encore chaude à une amie fatiguée et des pommes au four.
    Défaire un nœud : progresser dans l’acceptation que les choses ont changé et qu’il faut faire autrement.
    Faire de la place sur le petit guéridon pour les cartes de vœux.


  • Passer la soirée avec Armand, en plein hiver, à Québec.

    Passer la soirée, et deux bonnes après-midi tranquilles, à lire Enterrez vos morts, de Louise Penny.
    Un bon polar, comme on les aime : découvrir un pays, une ville, son histoire, ses habitants ; aimer ce qui est dit de l’hiver, du froid, de la neige, de ses flocons et de son bruit sous les pas ; cheminer avec des personnages qui ont une âme, un passé, un futur ; chercher les coupables des meurtres – et y parvenir (à la fin, on dira par deux fois, à voix haute, aux chats qui en sursautent : « je le savais ! »).
    On rendra ce livre dès ce jour à la Bibliothèque, car on a été prévenu : une gentille Miss Marple, derrière sa banque, manipulant les fiches, apposant avec un dateur la limite pour le rendre, a précisé : « Il y a plusieurs personnes qui l’attendent après vous, ce livre… »