Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ciel du matin

  • Ciel du matin.

    L’aube se lève.
    Le grand peintre du ciel fait des essais : sur le grand aplat cotonneux du jour naissant, il trace de biais des stries qui peu à peu se frangent ;
    une framboise, une orange, une rose clair.
    Puis, pointant de cet Est quotidien,
    le bleu franc s’étale comme le fait tranquillement
    mais inexorablement
    une tache d’encre sur un buvard d’écolier.
    Alors, les franges des lignes se dissolvent et l’air est cicatrisé.
    C’est la nouvelle peau du jour.

  • 16 novembre 2013. Assortir son foulard à la couleur du ciel.


    Ouvrir la fenêtre puis replier les volets et découvrir un ciel tellement lumineux qu’on en est étonné car il est encore si tôt : dans le bleu clair légèrement turquoise, de longues bandes de nuages rose poudré s’étirent et se poursuivent.
    Décider de mettre aujourd’hui un foulard qu’on a, de ce même rose, pour garder avec soi ce si beau ciel et ses doux nuages mousseux .