Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

donna léon

  • La question du lundi : copier Brunetti.

    Pour poursuivre avec la note concernant les livres que Brunetti emporte en vacances, on pourrait ce lundi poser la question suivante :

    Quels sont les quatre livres que vous emporteriez si vous partiez seul en vacances, dans une maison inconnue et isolée, sans télévision ni radio ? Brunetti emmène Hérodote, Pline, Suétone et Euripide : on peut penser que ce sont ses auteurs de prédilection, des livres de chevet.

    Ici, notre choix pourrait se porter sur :
    Sue Hubbel : Une année à la campagne
    Marcel Proust : A l’ombre des jeunes filles en fleurs
    Les poèmes d’Emily Dickinson
    Montaigne : Essais.

  • Les livres de Brunetti.

    Dans la dernière parution des aventures du Commissaire Brunetti, le héros de Donna Leon, celui-ci part en vacances. Il emporte quatre livres : il va pour prendre l’Odyssée, mais le récit est encore très présent à son esprit. Il se tourne donc vers Pline, Suétone, Hérodote, et Euripide. Dès le passage de cette page 61, l’esprit vagabonde. Quel Pline a-t-il pris ? Et quel Euripide ? etc. On se lève et on va dans la bibliothèque, à la recherche de ces auteurs, bien qu'on n'ait aucunement l'intention de prendre des vacances. Ils n’y sont pas ! On est pourtant bien sûr de les avoir eus dans les mains ! Se souvenant que la bibliothèque a plusieurs fois voyagé et subi les outrages des intempéries, on ne commettra pas l’outrage de demander qui donc a emprunté et n’a pas rendu ces livres-là. On va vers Racine au cas où on y aurait glissé un ou deux Euripide. Que nenni.
    On aura donc la joie d'aller à la librairie.