Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

escargots et basilic

  • Escargots et basilic, fleurs, l’antan.


    Les escargots doivent penser qu’il n’y a désormais plus de basilic sur la terrasse : après avoir oublié un soir de rentrer le pot dans l’appentis pour le mettre à l’abri de leur appétit, on a constaté au matin qu’aucun gastéropode n’était venu dans la nuit. Le stratagème fonctionne. Bien sûr, il faudra rester vigilant et rentrer le pot chaque soir au moment de fermer les volets mais si on oublie une fois de temps en temps, ça ira. Toutefois, merci de ne pas informer les escargots de mes possibles distractions.

    Marcher dans la colline et relever sur un petit carnet les noms de toutes les fleurs sans avoir la certitude de pouvoir y arriver, tellement elles étaient nombreuses : fleurs du thym, asphodèle, genêt, ciste cotonneux, immortelle, sainfoin, silène, aphyllante, vipérine, camomille, fenouil, bouton d’or … Et puis il y en a dont il faudra chercher le nom dans les livres de botanique.

    Autour de la table où sont posés pelotes de laine, boîtes à couture, tricots ou raccommodages en cours, parler de la vie et évoquer ce que faisaient nos mères et grands-mères, l’antan, pour vivre avec si peu, leur ingéniosité pour faire durer les choses…

  • Commandes d’Aussitôt que la vie, suite des aventures escargots/basilic.

    Merci à celles et ceux qui commandent Aussitôt que la vie. C’est un soutien vraiment très important car même si je ne suis pas attachée aux chiffres de vente, il est quand même indispensable qu’il y ait des ventes, ne serait-ce que pour donner aussi leur chance aux prochains livres dont l’écriture est en cours.

    Pour ne pas trop décevoir les escargots, laisser une ou deux feuilles de salade à la place du pot de basilic qui passe toutes ses nuits dans l’appentis. Elles sont un peu mangées mais, il faut bien le constater, sans le succès que peuvent avoir les feuilles goûteuses du basilic citronné. Par ailleurs, les escargots sont totalement indifférents à la ciboulette. La coriandre vient d’arriver pour compléter le persil frisé. Quelle histoire aura-t-elle avec les gastéropodes du coin ?