Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans la cuisine : la soupe à la tomate.

Pour bien réussir la soupe à la tomate, il s’agit d’avoir de belles tomates bien bien mûres, et donc bien lourdes. Il en faut deux bons kilos. Celles de J., qui ont poussé à Ollioules, sont parfaites pour cela : on les pèle sans aucune difficulté avec la pointe du couteau et elles expriment un bon jus épais. Au fur et à mesure qu’on les coupe, on les pose dans un saladier, en attente. C’est très important de les poser dans le saladier, et non de les y laisser tomber : il faut toujours respecter les légumes ; imaginez qu’on vous laisse tomber dans un saladier, que diriez-vous donc ?
On prend les pommes de terre. Un kilo à peu près. Celles de M., qui ont poussé à Six-Fours, sont très bien pour la soupe. On lui en a demandé des grosses.
- « Pour la soupe ?
- Oui, pour la soupe.
- Alors il faut des oignons aussi. (Prononcer ou-a-gnons).
- Mettez m’en trois gros. »
On pèle les pommes de terres, grosses et tordues et on les coupe elles-aussi en cubes, avant de les mettre dans un autre saladier.
On pèle aussi les oignons, ce qui fait piquer les yeux, et on se souvient que dans l’antan, on faisait une remarque à propos des peaux de l’ou-a-gnon… Que disait-on ? L’hiver serait froid s’il y avait beaucoup de peaux ou peu de peaux ?
Dans la marmite en fonte, faire fondre du beurre ; un bon morceau. Prendre du vrai beurre, bien jaune. Au fur et à mesure que le beurre fond, ajouter les ou-a-gnons et remuer vivement. Quand tout le beurre est fondu et que les ou-a-gnons commencent à devenir translucides, mettre les pommes de terre puis les tomates.
Aller chercher une branche de romarin sur la terrasse. Dans le placard, prendre le pot rempli de feuilles de laurier et en poser deux sur le dessus. Poivrer. Recouvrir délicatement d’eau, mais pas trop d'eau. Faire cuire à feu vif jusqu’à ce que ça bouille bien puis baisser le feu et laisser mijoter un bon moment. On peut ainsi faire le repassage, regarder une émission sur Clara Haskil, faire le courrier, voire même déjeuner, prendre le café, aller chercher le courrier, et lire le journal car la soupe est prévue pour le soir.
Quand tout semble bien cuit, réduit, facile à remuer, bref, quand c’est le moment, mixer.
Mixer longuement afin que la soupe soit onctueuse. C’est comme une crème.

Commentaires

  • Du beurre ? Une soupe à la tomate avec du beurre, ça alors !
    Il y en avait chez ma grand-mère, qui ne faisait pas la soupe à la tomate car elle était vendéenne. Si elle en trouvait du salé, sa journée était joyeuse...
    Bises et jolie journée avec ou sans beurre...

  • Et oui, car j'aime le beurre.
    Bonne journée !

  • Mmmm, tous les parfums, toutes les odeurs emplissent
    ma maison bretonne et exhalent le plus doux des souvenirs :
    celui des matins d'enfance que nous avons tant plaisir à
    retrouver... en mettant la main à la pâte ou dans notre imaginaire !

    Merci pour cet élan, la journée sera belle pour vos fidèles lecteurs !

  • Merci ! Bonne journée !

  • Hum, j'adore les tomates, j'ai plusieurs recettes (comme je l'ai écrit chez Claude), la tienne en sera une supplémentaire A propos il paraît que le laurier doit être séché pour être utilisé en cuisine, moi je le mets toujours frais, qu'en penses-tu ?

  • Je l'utilise frais quand on vient de me le donner, tout juste cueilli. Puis sec.
    Bonne soirée.

  • La saison des soupes est de retour. Ce velouté, j'en imagine le parfum et la couleur...
    Souvenir tout neuf pour moi d'une belle assiette de potage aux champignons dégustée à Saint-Malo dans un restau-brocante ;-)
    Belle journée,
    Dominique

  • La soupe, ici, c'est hiver comme été.
    Bonne journée !

  • L'hiver sera rude s'il y a beaucoup de peaux autour de l'oignon, c'est du moins ce qu'on dit chez moi. Je ne sais pas si c'est fiable à 100 %. La soupe devait sentir si bon, avec les tomates du sud et le laurier.

  • Merci de me rappeler ce qu'il en est des pelures d'oignons. J'en conclus que l'hiver sera doux.
    Bonne journée.

  • Ah! la bonne soupe, j'en ai l'eau à la bouche et voilà une belle recette que je retiens. J'aime toutes les soupes, aux légumes, à la courge, tout est bon.
    Belle journée à vous avec mes amitiés ♥

  • Merci pour votre passage. Belle journée !

  • Elle le fut car elle fut engloutie illico presto.
    Bonne journée !

  • rhohhhh savoureux texte et recette juste parfaite à recopier avec respect dans mon cahier, un grand merci

  • Merci, cela me fait plaisir.
    Bonne journée.

  • J'aime que ma maison sente bon la cuisine.
    Bonne journée.

  • Mon potage préféré avec celui au potimarron. .J'essaierai avec ta recette car moi, je ne mets pas d'oignons mais un pied de céleri branche et pas de beurre mais de la crème après la cuisson .
    Belle soirée .

  • Avec cette recette, la crème n'est pas nécessaire à mon avis. Je mets le céleri dans une autre soupe.
    Bonne journée.

  • Des tomates qui se pèlent sans difficulté, ce n'est pas courant ici, aussi nous les trempons rapidement dans l'eau bouillante avant de les peler. Un kilo de pommes de terre pour deux kilos de tomates, j'essayerai cette proportion.
    En tout cas, en te lisant, j'avais l'impression de humer les bonnes odeurs de ta cuisine.
    Bonne soirée !

  • Avec moi, les proportions sont toujours aléatoires. C'est toujours "à peu près" un kilo, deux kilos....
    Bonne journée !

  • Miam, je note la recette fort différente de celle que j'ai. Moi aussi j'y mets un peu de céleri et évidemment des oignons et puis sur le dessus, à la fin, du persil. C'est joli.

  • Bien sûr, deux ou trois petites feuilles de persil, comme ça, c'est si joli.
    Bonne journée !

  • Miam... j'aime énormément la soupe à la tomate.
    Passez une douce journée.

  • Merci ! Bonne journée et à très bientôt.

  • j'y rajoute juste une branche de céleri et un brin de thym ... pour le reste tout comme toi !
    amitié .

  • Je garde le céleri pour d'autres soupes. Et le thym, bien sûr, j'en mets partout !
    Bon week end.

  • Oh la la la la, comme dit l'une de mes amies : ce doit être une tuerie ! C'est bien noté Séraphine, je vais ces jours prochains tenter cette recette, elle m'inspire beaucoup. Beau week end à toi. brigitte

  • Je suis sûre que tu trouveras des illustrations splendides que je regarderai avec grand plaisir.
    Bon week end !

  • Hélas, il n'y en a plus....
    Bon week end !

  • Ça sent bon dans cette cuisine ! moi aussi, je mets des pommes de terre dans la soupe aux tomates..

  • La pomme de terre est l'ingrédient de base de toutes mes soupes.
    Merci pour votre visite. Bon week end !

  • C'est si joliment comté que j'en prendrais une assiette. Je ne cours pas après la soupe à la tomate, j'en fais jamais d'ailleurs mais vu tes ingrédients et comment tu la prépares je pense que j'apprécierais surtout avec un bon beurre salé breton. Bises

  • C'est à dire qu'ici, les tomates, il y en a tellement qu'il faut bien en faire toutes sortes de plats, dont la soupe.
    Merci pour votre visite. Bon week end !

  • C'est toujours agréable une cuisine qui sent bon la cuisine....
    Bon week end ! Merci pour votre visite.

  • Effectivement, le mot est bien choisi.
    Bon dimanche et merci pour votre passage.

  • Ah, je me pose là, sous cette recette gourmande si joliment détaillée ♥
    J'ai retenu les proportions : 2 kg de tomates pour 1 kg de pommes de terres
    Une idée succulente à reproduire pour apprécier pour "de vrai":-)
    Bonne fin de semaine !!

  • Bonne soupe alors, et bon dimanche aussi.

  • Bonsoir Bonheur, je reviens car j'ai réalisé hier, en vous suivant pas à pas , cette soupe et c'est un régal!
    Encore merci!

  • Comme j'en suis contente ! Merci.

Écrire un commentaire

Optionnel