Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

clara haskil

  • Vivre avec Beethoven.

    Un matin, alors que le cœur est au bord des lèvres, écouter, encore une fois, le Concerto Empereur de Beethoven. S’appuyer sur le rythme du deuxième mouvement pour reprendre souffle. Se souvenir de ce que fut la vie de Beethoven : solitude mais aussi, comble pour un musicien, surdité. Pourtant, il est allé jusqu’au bout de sa route car il était un grand vivant.
    On passera quelques semaines, quelques mois peut-être, à vivre avec lui, à réécouter son œuvre digue contre le désespoir.

  • La musique de la semaine.

    Lundi, Villa-Lobos, les Bachianas Brasileiras.
    Mardi, Bach, Concerto brandebourgeois n°4.
    Mercredi, Bach, Concerto brandebourgeois n°3.
    Jeudi, Bach, Concerto brandebourgeois n°5.
    Vendredi, un long moment dans les embouteillages, Beethoven, le rondo final du 4ème concerto pour piano et orchestre, interprété par Krystian Zimerman, grâce à Alain Duault ; puis, dans le fatras des cd, le même morceau interprété par Emils Gilels, puis le même par Clara Haskil, puis le même par Arthur Rubinstein.