Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Parler ménage et chiffons.

Une jeune amie vient prendre le thé et c’est le temps sympathique du papotage. On lui montre le tricot en cours et elle la photo du meuble qu’elle vient de récupérer et qu’elle veut décaper, recoller, repeindre ou cirer, elle ne sait pas encore ; c’est la première fois qu’elle se lance. On parle alors cirage de meubles, produits et façon de faire. On lui montre la boîte dans laquelle on range le matériel à cirage de meubles. Elle aperçoit alors les produits pour laver le linge et se souvient qu’on fait sa lessive soi-même. Elle demande comment faire. On lui donne la recette et on lui montre les copeaux de savon de Marseille Marius Fabre, le bicarbonate, le percarbonate et le gros bidon de lessive qu'on a préparée et qu’il faut secouer avant usage. Elle note tous les renseignements sur son téléphone et ainsi que l’adresse de la Compagnie du Bicarbonate, prend des photos. On revient au thé et on goûte les biscuits qu’elle a apportés. Ils sont parfumés au gingembre. Délicieux, on lui demande la recette qu’on note sur le dos d’une enveloppe. On parle biscuits, cuisine, produits locaux, producteurs, marchés, soupe. On rit, on plaisante. On ressert du thé. On continue à grignoter des biscuits. Elle remarque que, « malgré tout », on a bonne mine. On lui explique alors qu’on a fait un gommage au bicarbonate le matin même et qu’on s’est appliqué ensuite un mélange d’huile de bourrache et d’huile d’onagre. On lui montre le flacon. On le lui fait sentir. Elle note comment préparer cela sur son téléphone. Etc.

Commentaires

  • N'est-ce pas là qu'est la vraie vie ? Cette lecture me plonge dans ces temps passés où ma mère et ses voisines en faisaient tout autant ...
    Et c'est à nouveau très tendance grâce au net !
    amitié .

  • Les visites impromptues ont un charme fou :
    parfois elles nous dérangent au premier abord car on voulait être LIBRE,
    mais, au moment du départ de "l'importun", on s'en veut d'avoir
    pensé ainsi car l'échange en tête-à-tête est irremplaçable !

    Et puis, il y a les échanges qui n'en finissent plus au téléphone :
    On parle de tout et de rien, on plaisante, on fait durer la conversation !
    souvent, les choses les plus importantes se disent au moment où
    l'on va raccrocher ...

    Reste internet que nous cultivons dans votre jardin, chère amie :
    invention magnifique qui permet de converser entre papoteuses du
    monde entier !

    Continuez, continuons à tisser ce fil ininterrompu qui fait aussi
    le BONHEUR de nos JOURS !

  • Comme j'aime ces instants suspendus de la lecture de ces infimes et indispensables Bonheur(s) du jour que l'on peut lire ici...

  • le papotage entre filles prend toujours des tournures imprévues,
    qui aurait penser que vous parleriez savon, bicarbonate et patati et patata,
    c'est bien tout ça le charme des papotages entres copines ! et accompagné d'un bon thé et de quelques mignardises il valsants dire,
    bref ... un bonheur !
    Merci pour tous ces petits moments que tu partages avec nous , c'est presque comme un papotage !
    Bon dimanche chez toi,
    Laurence unpeudhier

  • Et en même temps, en évoquant toutes ces belles couleurs et toutes ces bonnes odeurs, on rappelle un mode de vie si attachant et combien bénéfique au coeur humain.

  • Puis je vous demande les proportions pour faire la lessive soit même.
    Un grand merci d'avance
    Anne

  • Volontiers :
    Dans un grand bidon, mettre 150 gr de paillettes de savon de Marseille Marius Fabre
    Verser 1 litre d'eau très chaude.
    Bien mélanger.
    Ajouter 2 litres d'eau très chaude.
    1 cs de percarbonate de soude, 1 cs de bicarbonate de soude, 1 cs de cristaux de soude.
    Bien mélanger. Rajouter éventuellement de l'huile essentielle de lavande.
    La préparation va durcir. Il suffira de secouer le bidon avant usage.
    Pour chaque lessive, mettre une dose et ajouter pour le blanc un peu de percarbonate, et pour la couleur un peu de bicarbonate. Utiliser du vinaigre en assouplissant.

Écrire un commentaire

Optionnel