Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

compagnie du bicarbonate

  • Parler ménage et chiffons.

    Une jeune amie vient prendre le thé et c’est le temps sympathique du papotage. On lui montre le tricot en cours et elle la photo du meuble qu’elle vient de récupérer et qu’elle veut décaper, recoller, repeindre ou cirer, elle ne sait pas encore ; c’est la première fois qu’elle se lance. On parle alors cirage de meubles, produits et façon de faire. On lui montre la boîte dans laquelle on range le matériel à cirage de meubles. Elle aperçoit alors les produits pour laver le linge et se souvient qu’on fait sa lessive soi-même. Elle demande comment faire. On lui donne la recette et on lui montre les copeaux de savon de Marseille Marius Fabre, le bicarbonate, le percarbonate et le gros bidon de lessive qu'on a préparée et qu’il faut secouer avant usage. Elle note tous les renseignements sur son téléphone et ainsi que l’adresse de la Compagnie du Bicarbonate, prend des photos. On revient au thé et on goûte les biscuits qu’elle a apportés. Ils sont parfumés au gingembre. Délicieux, on lui demande la recette qu’on note sur le dos d’une enveloppe. On parle biscuits, cuisine, produits locaux, producteurs, marchés, soupe. On rit, on plaisante. On ressert du thé. On continue à grignoter des biscuits. Elle remarque que, « malgré tout », on a bonne mine. On lui explique alors qu’on a fait un gommage au bicarbonate le matin même et qu’on s’est appliqué ensuite un mélange d’huile de bourrache et d’huile d’onagre. On lui montre le flacon. On le lui fait sentir. Elle note comment préparer cela sur son téléphone. Etc.

  • Le colis de la Compagnie du Bicarbonate.

    Recevoir la commande de la Compagnie du Bicarbonate.
    Le colis est gros. On l’ouvre avec gourmandise, avec l’aide des chats qui bientôt vont jouer à entrer et sortir du carton vidé.
    Le vinaigre en gros bidons. Le bicarbonate en gros sachet. Le savon noir et les copeaux de savon de Marseille de chez Marius Fabre, le percarbonate de soude qui sert pour le blanc.
    On remplit les bocaux adéquats et on range tout cela dans le cagibi.