Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les affaires de tricot.

Après avoir terminé de tricoter un pull blanc pour une amie, prendre le temps de ranger les affaires de tricot.
Ouvrir la grande malle en bois, chinée il y a si longtemps, y prendre ce qu’on avait appelé en souriant, quand on l’avait reçu en cadeau, un "rangeoir à aiguilles" (grand rectangle de tissu fleuri dans lequel des espaces permettent de glisser les aiguilles des plus petites aux plus grosses), ranger, donc, les aiguilles à tricoter : du 2 au 15, certaines en plastique, d’autres en métal, d’autres encore en bambou. Le pull blanc a été tricoté avec du 5 en bambou. Les aiguilles circulaires sont dans une boîte carrée, bien à plat. Les crochets dans une autre pochette en tissu. On en a utilisé un, du 4, pour décorer le pull blanc de quelques fleurs.
On trie aussi les pelotes qui restent, en prenant soin de mettre les étiquettes qui permettent de les identifier. Beaucoup de blanc ; du bleu ; du rose ; du gris.
Puis c’est au tour des catalogues qui vont sur le coin gauche de l’étagère dans le bureau : layette, enfants, femmes, hommes. On y adjoint tout ce qu’on a pu récupérer, ici ou là, de modèles de bonnets, de châles ou de chaussettes.
Quand tout est rangé, il est presque 16H. On allume la radio, on sort les aiguilles n°15, la laine bleue, le modèle, photocopié et annoté, et on s’installe sur la radassière pour tricoter durant deux bonnes heures en écoutant Franck, Bruch, Lalo, Enesco, Debussy, Haydn, Brahms, Beethoven, Strauss, Chostakovitch.

Commentaires

  • vais-je tricoter cette année ? l'envie ne m'en est pas encore venue ... j'attends peut-être que le froid s'installe ...
    amitié .

  • Mon petit-fils (10ans) m'a demandé d'apprendre à tricoter...mais ses essais n'ont duréqu'une soirée

  • Il faut que j'en fasse autant... mais j'ai encore des ouvrages en cours. :)
    C'est toujours agréable quand l'un se termine et qu'on l'offre à la personne concernée.
    Passe une douce journée.

  • .... Et laisser son esprit s'envoler avec les notes harmonieuses .... !
    merci Marie... et reprendre les ouvrages en cours, les aiguilles, les belles laines.
    Den

  • Désolée, croirai ira bien mieux !

  • Quelle belle façon de décrire le rangement, son côté apaisant - comme le tricot ?

  • Quand dame Bonheur Du Jour tricote les mots et les notes, ça m'botte !!.......

  • oh comme c'est joliment dit! et moi aussi ça m'botte! :-)

  • Vu comme cela tricoter a l'air sensationnel... Et tout est bien rangé... Je ne sais pas trop où sont mes aiguilles... Ma mère rangeait les siennes dans une ancienne boîte à longs gants. C'était un peu comme une boîte à chaussures mais longue et étroite. Elle collectionnait aussi les catalogues, les plus beaux restant les cahiers du jardin des Modes tricot... Je les ai gardés, regrettant d' être si malhabile pour tout ce qui est couture tricot etc. Mais on ne peut tout faire...
    Je me suis rattrapée dans la cuisine par exemple...

  • Mais pourquoi n' ai-je pas gardé sa boîte à aiguilles?
    J'ai gardé d' autres choses... Des broderies en cours...
    Même une dentelle au crochet sur son crochet, sujet d'éternelles plaisanteries entre elle et moi...
    Vous me faites tout d'un coup penser à ma maman...

  • Ca sent bon le tricot, la sérénité, les bons morceaux de musique ; je m'installe virtuellement et discrètement à côté de toi ;-)
    Tendresse
    Rose

  • J'ai tricoté, il fut un temps... Je m'ennuyais, en dépit du résultat. Comme je hais l'ennui, je ne tricote plus, j'écris... :-)

Écrire un commentaire

Optionnel