Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Oignon piqué de clous de girofle.

Mettre la soupe à cuire est un rituel apaisant, hiver comme été. On a coupé les oignons, les carottes, les pommes de terre, le poireau et le bouquet de coriandre. Il reste un oignon dans le saladier, un peu seul désormais. On est en train de lui promettre de rapporter au plus vite d’autres congénères afin qu’il soit en bonne compagnie quand on se souvient qu’antan, on mettait un oignon piqué de clous de girofle dans la soupe familiale.
Ni une ni deux, on ouvre le placard et on farfouille dans les épices car il doit bien rester quelques clous après que cet hiver on en ait piqué des oranges pour parfumer la maison. Oui, là, dans la petite boîte ronde.
On pèle l’oignon solitaire. On le pique d’une demi-douzaine de clous. On le pose sur la soupe. On referme le couvercle.
On se rappelle une leçon de cuisine : penser à le mettre de côté quand on mixera les légumes car les clous y passeraient aussi, et cela serait trop fort.
Et alors le goût de cet oignon confit posé tout brûlant sur une petite assiette et dont on se partageait les lamelles, revient en bouche.

Commentaires

  • Bonjour. Depuis le début de l'hiver, je fais toutes les semaines une bonne soupe, une bonne quantité qui peut être réchauffée. Tout y passe, les carottes, les pommes de terre, les oignons. Je suis fan particulièrement de la soupe à la courge, avec en toute fin un peu de gingembre râpé. Mmmmm. Ce sont les joies de l'hiver. Et ça réchauffe! Bises alpines.

  • Un coucou ensommeillé, lecture ... et me voici perplexe...je lis "un chignon piqué de clous de girofle " !
    Pour le soupe, j'avais un doute :))
    J'avoue une belle réserve de clous....de girofles, j'en même en huiles essentielles !

    Un plaisir de revenir après une longue absence,
    Amicales pensées,
    Michèle

  • Le clou de girofle à toutes les sauces chez moi : soupes, pot au feu, confiture, tisane pour la gorge, ... !

  • voila ,la petite touche finale.....qui fait toute la difference.le clou de girolfe moi aussi ,je le mets a toute les sauces.et ça fait penser au dentiste.c'est bien d'en avoir parlé ,merci.

  • Je n'ai plus de clous de girofle chez moi, mais c'est une bonne idée.
    Passe une douce journée.

  • parler aux oignons me semble sain et bon !!... pensée complice et gourmande.......

  • L'oignon revient au premier plan : une épreuve de Top Chef. Faire de l'oignon un ingrédient gastro. C'est bien.
    Belle journée et des bises.

  • Presque tous les jours, oignons et échalotes (de Roscoff)
    sont au programme ... mais point de clous de girofle !

    Vive les vents du sud qui viennent souffler sur nos
    habitudes armoricaines !

  • Hummm, une bonne soupe santé pour se réchauffer par temps froid, j'adore!!! Une très belle et bonne St-Valentin à toi et tous les tiens!
    Bisou, Maria-Lina

  • Toujours un oignon hérissé de clous dans mon plat de lentilles...
    Bel après-midi,
    Dominique

  • Cette préparation de soupe à l'air très bonne.
    J'ai souvent piqué des clous de girofle dans les oignons...
    Mais ne cuisine plus beaucoup d'oignons difficiles à digérer.
    Sinon tout cet article embaume, comme toujours...

  • Je fais souvent de la soupe mais je n'avais jamais pensé à l'oignon piqué d'un clou de girofle: merci pour cette bonne idée!
    Bonne soirée !

  • Ah, là vous posez une question presque ontologique de taille! ;-))
    Voyons: un oignon est-il plus heureux, même seul, dans la corbeille ou dûment bouilli et piqué en bonne compagnie, dans la soupe?
    Bonne soirée, et rigolons un peu!

  • Votre bonne soupe me fait envie et j'en fais aussi souvent. La prochaine fois, je penserais aux clous de girofle dans l'oignon. J'en mets aussi dans les lentilles.
    Douce fin de journée et bon appétit!

  • Exactement mon programme de ce soir ... je vais découvrir le goût de l' oignon confit que d' habitude je ne consommais pas ... :-)
    Je vous embrasse

  • mmmm indispensable soupe 365 jours par an tous les deux jours j'en fais une grande casserle mon breuvage tout au long de la matinée
    bon appétit et douce soirée ☺☺

  • J'utilise l'oignon piqué de clous de girofle pour faire cuire les lentilles, je n'ai jamais essayé dans la soupe ..... j'essaierai pour la prochaine ! bises Marie !

  • sur France Musique, je viens de découvrir la chronique de Julie Depardieu... en rediffusion, j'écoute "Souriez, c'est Schubert"... "Souriez, vous verrez. Souriez à n'importe qui, n'importe quoi, à la route, à un arbre, un magasin, une voiture. peu importe à qui ou à quoi, juste souriez." dit-elle... et je me dis, sourions à notre oignon !!....... "c'est si bon" .......

  • Je ne mets pas d'oignon dans la soupe, j'en mets quand je cuisine un plat avec de la viande. Le clou de girofle, c'est un médicament, les dentistes s'en servent ou s'en servaient.... Bonne soirée.

  • J'aime toujours ta manière poétique de raconter un élément du quotidien. L'oignon devient rpesque une madeleine proustienne :-)

  • Oh la belle histoire si bien racontée qu'on aurait envie d'essayer la recette tout de suite !!! Bises, belle soirée Séraphine. brigitte

  • Je ne connaissais pas cette utilisation. Je retiens. Bises

  • C'est dans le livre de ma première cocotte Seb, que j'ai appris cela: l'oignon piqué de clous de girofle...
    Il y a plus de 40 ans ....
    Et je suis toujours maintenant toujours étonnée d'avoir la possibilité " Il y a 40 ans..;"
    Le temps qui file et l'oignon piqué de clous de girofle sont subtils et mystérieux...

Écrire un commentaire

Optionnel