Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. L’agnotologie.

On a été élevé dans le culte du savoir. On ne manquait jamais un jour d’école, sauf si on était malade au point de ne pas mettre un pied par terre. Et encore, on sentait une sorte de suspicion de comédie. On nous rappelait constamment qu’on avait de la chance d’apprendre.
C’est pourquoi on a été très intéressée par une des dernières lettres de France Culture présentant une série « Voyage en agnotologie, pays de la science et de l’ignorance », où on apprend, entre autre, que « l’ignorance est un savoir comme un autre. C’est même une discipline scientifique récente : on l’appelle l’agnotologie, pour la science de l’ignorance. Elle étudie notamment comment certaines industries, comme celle du tabac, ont élevé la méconnaissance au rang d’art en
diffusant une contre-science destinée à empêcher tout ce qui aurait pu entraver son business. Pour ceux qui produisent l’ignorance, l’investissement est coûteux. Il l’est plus encore pour ceux qui la subissent. » Et nombreux sont ceux qui ont un « penchant vers l’ignorance »…
Que ce soit dans le domaine des sciences, ou de l’histoire, ou de la géographie, ou de la littérature, on se maintient dans un monde où le savoir est un atout et même plus, la liberté.

Qu’en pensez-vous ?

Commentaires

  • L'agnotologie porte un doux nom trompeur !

    Nous avons écouté la même émission radiophonique mais je
    l'ai assez vite interrompue car je craignais un début de paranoïa...
    Sommes-nous manipulés un peu, beaucoup, souvent ?...

    En repensant à l'adage LA LIBERTÉ c'est LE SAVOIR
    de Spinoza, je suis allée cueillir des fleurs au jardin...
    Oui, nous sommes entraînés vers l'ignorance mais
    l'attrait de la connaissance l'emportera toujours !

    Beau lundi de savoir, de nature, et d'amitié !

  • toujours d'accord, en accord, avec les commentaires de dame Fiorenza !!.......

  • il est possiblement vrai que chacun d'entre nous entretienne des nuances avec le "savoir" ainsi moi, je préfère me méfier de "tout" ce qui est interdit poussée par une grande extravagance à vouloir savoir pourquoi je ne "pourrais" pas ... et je vis ma vie comme j'entends la vivre ... à la recherche de ce qui m'intéresse ...
    amitié .

  • Tiens donc, "l'ignorance un savoir comme un autre"... l'agnotologie ! je vais écouter de ce pas cette émission de France Culture...qui m'intéresse ... merci Marie pour le thème de ton billet.
    Douce semaine.

  • C'est un comble que de traiter de la science de l'ignorance sur une station nommée France Culture... Je trouve que c'est verser dans un intellectualisme quelque peu malsain, mais je n'ai pas écouté l'émission...
    Apprendre, comprendre et analyser, mais quel bonheur !

  • Ben vla autre chose ! Mais apprendre c'est vivre , non ? C'est mettre dans le regard cette lumière de curiosité qui donne du piment à la vie... Je vais écouter cette émission en replay...... Bonne journée

  • Un bien curieuse façon de faire l'apologie de l'ignorance...je ne connaissais pas ce terme et personnellement j'aime apprendre et je pense qu'en apprenant toute notre vie, nous devenons de plus en plus libres de nos points de vue...Mais je n'ai pas écouté cette émission !

  • Oui, c'est curieux... France culture devrait logiquement faire une émission sur l'épistémologie... ou les approches de la connaissance. J'ai eu un cours là-dessus et J'ai aimé. J'ai redouté de lire Popper et finalement J'ai aimé au point de recopier trois de ses thèses...

    Je pense que l'ignorance est nuisible ou dommageable mais qu' elle est relative. Et là on rejoint Popper et ses thèses sur le savoir et le non savoir...

  • J'en aurai appris des choses au fil de mes visites chez toi... Et aujourd'hui par ton article, mais aussi par les commentaires de tes visiteurs...
    Merci à tous!
    Bisous

  • J'ai écouté l'émission en pointillé et j'ai découvert le terme utilisé . J'ignorais qu'il y en avait un. J'ai toujours eu envie d'apprendre et je crois que ça ne me passera pas. Je pense que l'ignorance n'est pas une bonne chose, même si parfois je me dis que ceux qui s'y complaisent sont peut-être plus heureux comme cela ... (mais j'ai des doutes). Bonne semaine.

  • En fait, c'est taire sciemment les dangers que pourrait causer le tabac, par exemple. Laisser les gens dans l'ignorance du danger. C'est malsain, non ? Il y aura toujours des personnes qui profiteront de l'ignorance des autres pour s'enrichir. Quelle tristesse...
    Belle journée à vous, Bonheur du Jour.

  • ....Et un immense plaisir, qu'on sait toujours pouvoir renouveler ! Bonne semaine à vous.

  • Nous ne pouvons pas tout savoir et nous sommes toujours dans l'ignorance de quelque chose . certaines ignorances sont absolument sans danger et d'autres peuvent nous ôter la vie ou du moins la rendre insipide...Mieux vaut être lucide

  • pour l'ignorance améne vite à la violence.
    car l'orgueil peut habillé un mec ou une boune femme très conne et si votre savoir il fait de l'ombre est çà peut être la raclée du siecle;

    je ne fus poussée par personne pour la possession du savoir sauf les coups de ma mére, elle elle s'en foutait tellement de la connaissance même pas son certificat d'étude.
    batpsée à vie de bonne à rien même avec un bac la place de majore avec 40 points d'avance.

    alors comme dit une de vos repondeuse c'est un mot bien trompeur.
    ect;..
    alors nous pourrions epiloguer longuement...
    developpons le savoir la connaissance tant que l'on le peut et se donner le pouvoir de le faire absolument.

    Belle semaine

  • L'ignorance est un non savoir et diffuser des contre-vérités, de la propagande.
    N'oublions pas les slogans de Big Brother dans "1984", où Orwell a mis le doigt sur ce qui menace notre monde :
    "La guerre c'est la paix
    La liberté c'est l'esclavage
    L'ignorance c'est la force"
    Bien sûr, je partage ta conclusion et j'espère que l'école continuera envers et contre tout à développer la connaissance et la liberté.
    Bonne idée d'étudier pourquoi « nous ne savons pas ce que nous ne savons pas » (formule trouvée sur Wikipedia à "agnotologie"),

  • Il n'y a pas pire ignorant que celui qui ne veut pas savoir! C'est tellement confortable parfois! Et puis il y en a tant qui y trouvent des intérêts!
    J'appartiens à la génération des enfants de l'Ecole de la République qui m'a inculquée avant tout la curiosité et l'envie de savoir et de transmettre. Je lui en suis reconnaissante .

  • Je ne pense pas que l'ignorance permette de s'élever. On a tous soif de connaissance même si l'absence de savoir peut être une forme de liberté.

  • Je pense tout simplement, qu'en effet, ne pas donner la connaissance et maintenir les gens dans l'ignorance permet de leur faire avaler n'importe quoi.
    J'ai encore entendu l'autre jour une jeune fille de 2nde se plaindre d'avoir à lire du Corneille, je crois et une adulte à côté de moi a abondé dans ce sens en disant que ça ne sert à rien de lire ces auteurs anciens... J'ai failli exploser mais je me suis contenue !!!
    Après on se plaint quand on vote qu'il se passe telle ou telle chose après, mais si on avait su, on avait appris, il y a certaines erreurs qu'on ne ferait pas

  • Bien sûr que le savoir est important. Mais je m'en méfie un peu. Je préfère l'expérience de la vie. "Ne rien savoir c'est se donner la possibilité de tout savoir"

  • Je ne connaissais pas ce terme
    Pour moi il y a mille manières d'apprendre, de découvrir, d'acquérir et de savoir
    Le plus important c'est de ne jamais cesser d'avoir soif de connaissance


    C'est Elodie du blog la Famille Débrouillardise
    J'ai du modifié le lien de mon blog pour cause de soucis n'hésite pas à continuer à me suivre ici : https://ladebrouillardisefamily.blogspot.fr/?m=1

    En te souhaitant une belle et douce journée

  • l'ignorance, nous sommes tous ignorants de certaines choses car même le savoir n'apprend pas tout, il faut l'expérience aussi.
    J'aime beaucoup écouter comme toi des émissions à la radio (que ce soit radio classique, france culture, rcf et pourquoi pas les généralistes). Pour certains aller à l'école, c'est être formaté... pour moi, ce fut une chance car en dehors de chez nous, nous rencontrons d'autres connaissances, d'autres mondes.
    j'aime aller sur les blogs à la rencontre de savoirs si divers.
    bises ensoleillées.

  • Bonsoir,
    Je ne connaissais pas ce mot. Science de l'ignorance .... On ne peut être tous des "Einstein" mais on peut tous avoir de la curiosité pour un sujet et apprendre.
    C'est exact, enfant nous allions à l'école même avec un rhume. On ne manquait aucun jour et il fallait avoir une fièvre de cheval pour rester à la maison. (les professeurs également étaient toujours présents) ... c'était un autre monde c'était une autre époque !
    Je te souhaite une douce soirée.

  • L'Histoire est pleine de preuves de la manipulation des plus faibles...
    Abêtir pour mieux utiliser les foules.
    Dommage, je n'ai pas écouté l'émission.
    Où en sommes-nous aujourd'hui avec toutes ces émissions de téléréalité qui formatent sans éduquer ?

Écrire un commentaire

Optionnel