Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Moisson.

    Recevoir du courrier et y répondre.
    Bercer un petit bébé un peu énervé par le bruit de la grande réunion familiale et réussir, en prenant son temps, à l’endormir.
    Sur le chemin de terre, alors que le vent se lève et que la pluie bienfaisante commence à tomber à grosses gouttes, ramasser une pomme de pin pour les prochaines couronnes de Noël.
    Mettre sur le rebord de la fenêtre les premières bruyères de la saison.
    Rassembler en un seul endroit les modèles de chaussettes à tricoter que depuis des années on glane par ci par là.

  • Chapeau de fleurs fuschia.

    Emprunter le joli chemin du Manteau qui tout d’abord s’élève au-dessus de la rade pour en proposer un vaste panorama puis descend vers elle, se faufilant entre deux vieux murs au-dessus desquels s’appuient pour profiter du paysage tout autant que pour saluer les promeneurs, des vignes vierges et des bougainvillées.
    La mer plus bleue que le ciel se profile au bout du chemin.
    De sous la floraison fuschia on voit le ciel.
    C’est beau. Tout simplement beau.
    Sous les ailes de ce chapeau fleuri, la vision du monde est toute adoucie.