Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres du matin / du sac à main / du soir.

Le matin, deuxième lecture de Faire face à la perversion, le dernier livre de Lytta Basset, théologienne qu’on lit depuis des années et dont le sous-titre est : Des ressources spirituelles inattendues, en alternance avec Je ne reverrai plus le monde, d’Ahmet Altan, ouvrage qui rassemblent les textes de prison de ce journaliste turc.
Dans le sac à main, le journal quotidien et le Nouveau Testament.
Le soir, Journal de mon jardin, de Vita Sackville-West qui parle des plantes comme si elles étaient des personnes et converse donc tout naturellement avec elles. C’est un ouvrage plein d’humour, de joie, de ténacité et de fleurs : « On m’a demandé : « Quelle est votre fleur préférée ? » La réponse se devine d’elle-même : « Toutes les fleurs, chacune leur tour, au moment de la floraison. »


Commentaires

  • Je suis ravie de savoir que vous lisez "Journal de mon jardin". J'y avais pris un grand plaisir et apprécié grandement le caractère de celle qui le tient. Bonne journée, Marie !

  • Tous ces titres me sont inconnus, je n'en ai lu aucun...
    Je suis tellement lente dans mes lectures que j'en aurais le tournis si je lisais autant de livres dans ma journée... Bravo à vous !
    Oui, toutes les fleurs sont belles.

  • Le recueil de Vita Sackville-West est dans ma bibliothèque, prêt à être savouré, mais j'en ai déjà tellement en chantier...
    Avez-vous lu L'année du jardinier de Karel Capek ? Un bijou d'humour, tellement actuel malgré son presque siècle !

  • Livre du soir : "Sur les ossements des morts" , un polar réjouissant, une écriture flamboyante , un joyau de Olga Tokarczuk, prix Nobel de littérature 2018/2019. . Et dans le sac un recueil de nouvelles de J.P. Dubois , " vous aurez de mes nouvelles" où on retrouve tout le charme de l'écriture de Jean-Paul Dubois, des histoires tour à tour drôles, touchantes voire désespérées, absurdes... une balade au cœur de la folie ordinaire .
    Bien d'accord aussi : j'aime toutes les fleurs

  • Si j'avais un peu plus de temps à consacrer à la lecture, je m'intéresserais à ceux de Lytta Basset ; mais ce sera pour plus tard.
    La compassion est une valeur qu'elle connaît bien, que l'on mêle à la charité, la pitié et l'empathie. Un sujet abordé dans la fiction de Stefan Zweig "La pitié dangereuse".

  • le livre de Vita fut un plaisir total pendant l'été, je voulais faire un billet mais je l'ai prêté alors...

  • Le livre de Vita, commandé, m'attend à la librairie et j'ai entre les mains, pris à la médiathèque "je ne reverrai plus le monde" ...impressionnant....
    Merci Marie de ton partage !

  • Le nouveau testament : lecture qui suit, je m'en souviens.
    Et j'ai envie de lire le livre du journaliste turc

  • Le livre des fleurs semble tellement intéressant, que je vais le commander pour l'offrir à une passionnée de jardinage .... Merci !!!

  • De bonnes lectures, j'apprécie Lytta Basset. La dernière citation me convient bien. Bonne soirée peut être avec Christian Bobin. Bises

  • Ah que j'aime ce journal de mon jardin et l'idée que les fleurs ont une intelligence et qu'on peut leur parler...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • Encore et toujours de bonnes lectures ; je suis surtout tentée par Vita Sackville et Ahmet Altan. Bonne journée.

  • Je lirai ce journaliste, certainement. Beaucoup aimé aussi cette réponse de Vita.
    Sous la pluie battante, les bidens ferulifolia continuent à mettre leur note jaune estivale sur la terrasse, je leur en suis reconnaissante. Première fleur d'hellébore, d'un autre côté. Bonne après-midi, Marie.

  • Du mal à lire posément ces jours-ci... dommage.
    Belle idée que celui des fleurs.

Écrire un commentaire

Optionnel