Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une phrase à méditer : la rade paisible de l’esprit.

« J’assistais de nouveau à ce phénomène qui veut que lorsque votre existence doit affronter une réalité qui en bouleverse le cours, au lieu de vous laisser renverser par cette réalité comme par les eaux d’un torrent déchaîné, vous vous pliez à sa loi pour vous y adapter, naturellement, comme si vous y étiez préparé depuis longtemps. (…) Si à cet instant-là vous faites preuve d’une réaction ou d’une parole inattendues, alors c’est le réel lui-même qui se brise en miette contre cette digue que votre esprit a farouchement dressée pour le contenir. Ensuite, dans la rade paisible de l’esprit, ramassant ces débris, vous trouverez sans peine la force de construire une réalité nouvelle. »

On ne peut que conseiller de lire Je ne reverrai plus le monde, d’Ahmet Altan. Le passage ci-dessus est situé page 16, alors qu’Ahmet Altan vient d’être arrêté. Il est un opposant farouche au régime turc, un journaliste, un écrivain


Commentaires

  • À méditer longuement, merci Marie. Quelle difficulté celle de trouver la réaction ou la parole inattendues qui va tout faire voler en éclats...
    Bonne journée.

  • C'était la conclusion à laquelle nous invitait Karfried Graf Dückheim : , le "Sage de la Forêt-Noire " :
    " Entrer dans l'acceptation de l'inacceptable ". un long parcours ...mais qui ouvre sur cette "réalité nouvelle" dont parle Ahmet Altan .

  • oui, je comprends, c'est la difficile voie de la sagesse et de l'acceptation de ce qu'on ne peut changer

  • Je l'ai lu la semaine dernière emprunté à la médiathèque. Puis j'ai passé commande à la librairie. Il rejoindra " les livres chevaliers". Chaque chapitre est d'une puissance stupéfiante. Merci Marie d'en parler ici. Belle journée à toi !.

  • Cette citation est d'une grande force.
    Être capable d'accepter des événements terribles avec une grande maîtrise de soi, sans pour autant la moindre résignation, mais avec une force indestructible qui ouvre une voie intérieure vers la reconstruction.
    Peu de gens en sont capables...

  • Genre de phrase qu'il me faut méditer tout à fait actuellement...
    Merci pour ce partage

  • C'est puissant et fort.
    J'adhère même s'il me faut plus de quelques phrases pour le vivre. Pour lui, c'est pareil, pour l'écrire, cela a du matûrer. Je note son nom. Bises

  • Pour moi trouver sans peine la force hélas cela ne sera pas possible mais je m'emploierai à sublimer cette perte immense qu'est la disparition de mon second fils, je dois aider son frère Arnaud qui vit loin de moi à traverser ce chagrin terrible, je ne dois pas flancher même si c'est difficile...
    Merci pour tes mots réconfortants, j'y suis très sensible

  • Un immense merci d'avoir partagé cet extrait...
    A méditer, à digérer...
    Je t'embrasse, chère Marie.

  • Je trouve cette phrase très belle et j'aimerais avoir cette force d'esprit mais personnellement il y aura bientôt 7 ans que ma fille est décédée et cela est toujours insurmontable. Merci pour cette belle leçon à tenter de toujours appliquer, malgré tout.

  • Essayer d'être fort, se battre, il faut avoir la force en soi, et ce n'est pas toujours le cas pour quelques personnes. Merci et bonne soirée.

  • Très bel extrait, je le lirai pour sa portée universelle et pour ce qu'il dit de la politique turque actuelle.

  • La rade paisible de l'esprit...C'est très fort, et demande un certain courage...
    Mais chaque épreuve peut être une chance de recommencer autrement...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • un livre qui m'a profondément touché à la fois d'une infinie tristesse et un ode à la vie plein d'espoir

  • Une belle phrase en effet à méditer car elle change définitivement le regard que nous portons sur la vie et les événements que nous traversons...Merci pour ce partage, je n'ai rien lu de cet auteur.

  • Hou, je sais tous mes sens en éveil, à la lecture de ce passage, je sais aussi que mon regard sur la vie n'est déjà plus le même, d'autres progrès suivront pour parfaire ma vision de la réalité. Comme ces mots m'aident, merci beaucoup, je vais m'acheter le livre, je sens pouvoir grandir davantage, et moins me battre contre mes propres moulins à vent. Belle journée,

  • A méditer et à réfléchir pour tenter de sortir indemne de certaines situations.

  • Bonjour Bonheur du jour, très belle phrase. La réalité nouvelle que l'esprit fait naître permet peut-être d'éviter la folie et de tenir et tenir encore. Bon dimanche.

  • Il ne dit pas qu'il faut accepter et se résigner et c'est ce que j'aime. Si l'on ne peut résister à un torrent en crue, à moins de sombrer, il faut trouver la force de lutter pour reconstruire quand on se trouve dans "la rade de l'esprit". Comme Tania le dit, il peut être lu dans un contexte général mais aussi par rapport à l'attitude à avoir face à un régime despotique comme celui de Turquie.

Écrire un commentaire

Optionnel