Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mûres au même endroit que l’an dernier.


Il s’agit de partir au plus tôt pour marcher le plus longtemps possible avant la grosse chaleur. Le soleil n’a pas encore franchi les montagnes à l’est. Je le verrai tout à l’heure, je le sais, quand je monterai le chemin serpentant au milieu des maisons, puis des prés, puis des arbres, se lever lentement, jeter un rayon couleur melon sur les eaux du lac, puis deux, puis trois, puis tant que ce sera le plein jour et qu’alors il y aura des ombres aux vaguelettes, aux bateaux, aux maisons et aux clochers.
Je sais que je vais trouver les mûres dès que je serai suffisamment loin pour ne plus entendre le bruit sourd de la ville en contrebas. Je marche tranquillement. Parfois, je m’arrête car un oiseau a chanté tout près et je tente de l’apercevoir dans un des grands arbres. Le coquin s’arrête de chanter et reste aussi immobile que possible. Dès que je reprends mon pas, lui reprend son chant.
Les voilà. Fidèles au poste, comme chaque année, les grappes de mûres sur leurs ronces élancées. Il y en a des blanches, des rouges et des noires. Les noires sont les plus nombreuses alors que l’an dernier j’en avais vu à peine. Gouteuses, bien que petites. Je sors du sac à dos une boîte que je remplis en faisant bien attention de ne pas m’accrocher aux ronces.
Puis je redescends après avoir mis mon grand chapeau.

Commentaires

  • Oui ! C'est toujours bien de pouvoir partir de bonne heure.
    Bonne soirée.

  • quelle jolie promenade ! contente pour toi. Quant à moi je vais faire un saut rapide à la plage, avant la chaleur...et le flux des vacanciers ( qui ont bien le droit de venir dans notre belle région...mais je préfère le bain seule , juste les collines, la mer et moi )

  • Je comprends tout à fait !
    Bonne soirée.

  • Sont-ce des mûres italiennes, chère Marie ?

    Le soleil qui se lève derrière les montagnes,
    le lac en clair-obscur, votre « marche à l’aube »
    nous semblent presque familiers…
    à moins que mes impressions ne soient
    qu’un produit de mon imagination :
    charme et sortilège permanents de l’écriture !

    Belles nouvelles promenades et haut les cœurs !

  • Oui, vous avez bien deviné !
    Bonne soirée.

  • chaque année je me dis que je devrais retourner à la cueillette des mûres dans le vert paradis où j'habitais avant.. puis le courage me manque ;-)

  • Je comprends mais c'est un tel plaisir que de cueillir les mûres. L'enfance revient alors...
    Bonne soirée.

  • c'est fou la beauté d'un lever du jour, tout est si frais, tout est si généreux ... je lisais un jour "l'avenir n'appartient pas à ceux qui se lèvent tôt, mais à tous ceux qui aiment se lever tôt" ...
    amitié .

  • Effectivement, car on peut être amené à se lever tôt par obligation et non par choix.
    Bonne soirée.

  • Je retiens "le rayon couleur melon sur les eaux du lac". La justesse des mots qui fait souvent naître de si belles images...
    Les mûres, déjà ? Alors les confitures ne sont pas bien loin.
    Belle journée,

  • Tout est en avance cette année : les mûres, les vendanges, ...
    Bonne soirée.

  • Sortir tôt, c'est le maître mot ces temps-ci, avant la chaleur.
    Chez nous, les mûres c'est plutôt fin août. J'espère qu'elles seront un peu en avance car vers la fin août je pars 3 semaines et risque de les louper pour faire ma gelée.

  • J'espère alors qu'elles auront la courtoisie d'attendre !
    Bonne soirée.

  • Je ne résisterai pas à l'envie de croquer quelques mûres avant de les mettre dans la boîte. Je suis transportée en balade grâce à ce court récit, merci !

  • Je n'ai jamais, mais alors jamais résisté à manger les mûres dès que je les cueille ! C'est trop bon !
    Bonne soirée.

  • la confiture et gelée de mûres sont extra... en déguster quelques unes lors de la récolte est un plaisir auquel on ne peut résister

  • Effectivement, c'est irrésistible.
    Bonne soirée.

  • Merci beaucoup !
    Bonne soirée.

  • le plaisir de la cueillette, je me souviens des premières dans mon enfance avec un grand père qui adorait ça et une grand mère cueilleuse émérite ce sont de doux souvenirs
    la passion ensuite dans les bois autour d'Annecy : les fraises des bois qu'il fallait empêcher notre chien de dévorer, les mures et myrtilles les joues et lèvres toutes tachées de noir
    et puis il y avait un coin à framboises mais alors loin, dans des ruines au pied d'un champ abandonné et là le pactole !!!

  • très très vieux souvenir ( 60 à 65 ans...) : avec mes sœurs, quand nous étions petites, en vacances en Haute Savoie, nous avions découvert un coin à myrtilles, nous allions en cueillir ( oui, et en manger quelques unes aussi, les bouches étaient toutes noires ) et nous les vendions à la pâtisserie du village, pour nous faire un peu d' argent de poche

  • La cueillette des mûres, c'est l'enfance qui revient, pour beaucoup d'entre nous. Mûres, fraises des bois (j'en ai cueillies aussi), framboises (cueillies également)... Leur goût est incomparable.
    Bonne soirée.

  • Merci !
    Bonne soirée.

  • Juste un p'tit coucou, chère Marie !
    Mmmm, les mûres, que de souvenirs.... Sais-tu qu'il existe des ronces sans épines ? Nous en avions un, et les fruits étaient très gros, sucrés, juteux...
    La chaleur ne me réussit pas ...
    Gros bisous et paisible week-end à toi.

  • Je ne le savais pas, tu me l'apprends !
    Courage pour la chaleur.
    Bonne soirée.

  • Un fruit qui chez nous se fait de plus en plus rare à cause de la chaleur, du manque d'eau. Pourtant la gelée est une véritable gourmandise.

  • Les mûres sont moins nombreuses, c'est vrai, comme les oiseaux ou les moucherons. C'est pourquoi j'étais si heureuse d'en trouver autant.
    Bonne soirée.

  • Les petites mûres , bijoux cachés, attendants que des doigts délicats viennent délicieusement s’en emparer…Les cacher dans un petit écrin et s’en régaler secrètement, un peu plus tard dans la journée!Et oui, se lever tôt nous réserve toujours des expériences privilégiées, tout semble neuf et pourtant ce n’est “qu’un jour de plus “…Chère Marie, je savourerai virtuellement ces fruits avec vous!!

  • J'aime aussi me dire, chaque matin, que tout est à commencer.
    Bonne soirée.

  • Oui les mûres reviennent. Les mûriers ont repoussé dans le quartier même si coupés en automne. Hier matin une dame les ramassait pour confectionner de la confiture. Bises et régale toi bien. Bises

  • Les mûres des muriers platanes sont délicieuses aussi ! Là, il s'agissait des ronces. Elles n'ont pas eu le temps de se transformer en tarte ou en confiture...
    Bonne soirée.

  • Les bonnes et belles mûres se méritent... Vas-tu les manger ou en faire de la confiture ou de la gelée ? Quel délice ! Douce soirée à toi. brigitte

  • J'en ai mangé un bon peu et j'ai partagé le reste.
    Bonne soirée.

  • Merci !
    Bonne soirée.

  • Un petit bonheur tout simple qui fait du bien.
    Chez-nous les mûres sont sèches il ne reste que la peau et les grains.
    Belle journée à toi Ma Chère Marie

  • Cette sécheresse n'épargne rien, hélas.
    Bonne soirée.

  • Encore une belle balade avec le bruit sourd qui sourd ...les vaguelettes au loin pour atténuer la sensation de chaleur, avant la cuisson.
    Même en ville nous avons débusqué des petits chemins et espérons encore trouver les haies de mûres...avant que des résidences soient sorties de terre, ou hélas que le soleil les ait toutes brûlées à peine mûres

  • Merci pour ce commentaire. J'espère, oui, que vous trouverez des mûres avant que le béton ne détruise les haies de ronces !

  • C'était le bonheur de mon mari, il y a une vingtaine d'années, aller chercher des mûres (on avait des buissons dans notre jardin à l'époque et dans la rue en bas, et un peu plus loin dans la campagne). Mon fils aussi l'aidait et ramenait un gros sac de mûres trouvées dans la rue en bas. Il n'y a plus de buissons dans mon jardin, on a mis des dalles autour de la piscine, à la place. Et dans la rue en bas de chez moi, tout a été coupé. Il faudrait aller plus loin mais il fait bien trop chaud en ce moment.

Écrire un commentaire

Optionnel