Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’azuré du serpolet, gastéropodes, blettes et fenouils bulbeux, Viktor Frankl.

Ouf : L’azuré du serpolet a évité l’extinction ! Dans un article fort intéressant de Camille Richir publié dans La Croix du 13 septembre, cette nouvelle rassurante est annoncée : alors qu’on le croyait éteint, eh bien non, l’azuré du serpolet a réussi à survivre. Il avait disparu car les fourmis qui prenaient soin des chenilles nouvellement nées en les confondant avec des fourmis et en les amenant au fin fond de leurs terriers jusqu’à la fin de l’hiver et la métamorphose de la chrysalide en papillon, ces fourmis, donc, avaient elles-mêmes quasiment disparu car fini le pâturage, donc finis les lièvres, donc, de plus en plus d’herbe et de ce fait un sol trop froid. Il n’y avait qu’à s’en rendre compte et, en comptant sur la détermination de scientifiques, il suffisait de recréer des espaces ad hoc pour qu’il y ait et des fourmis et des papillons.

Gastéropodes : Peu de certitudes en ce monde, mais en voici une : les escargots aiment les blettes et dédaignent le fenouil bulbeux. On peut même penser que c’est une addiction, cet amour des blettes car, transportés chaque matin à l’autre bout du jardin, mais vraiment à l’autre bout, loin quand même pour des petites bêtes comme ça qui circulent lentement, ils sont de nouveau là chaque matin ! Il faut donc sauver les blettes des ardeurs gastéropodiennes jusqu’à la récolte.

Lecture : Relecture, plutôt. Parce que Boris Cyrulnik l’a cité plusieurs fois dans son dernier livre, Le laboureur et les mangeurs de vent, relire encore une fois Découvrir un sens à sa vie de Viktor Frankl.

Commentaires

  • bonnes nouvelles ( mais il faut protéger les blettes )

  • montons la LPBCE (ligue de protection des blettes contre les escargots)

  • Bonjour chère Irène et merci pour ce commentaire. Oui, d'autant que j'espère bien qu'elles me nourriront durant cet automne !
    Bon dimanche et belle journée du patrimoine.

  • ouf en effet pour l'azuré
    toujours un soucis une espèce qui disparait pour l'écosystème
    vu beaucoup moins de papillons cette année- quasi pas - bon c'est vrai aussi que vu peu de plantes / sécheresse (y compris arbre à papillons -qui a besoin d'eau- )
    sauf des machaons grâce à un pied de fenouil sauvage dans le jardin
    cool

    les escargots ont bien tort sur le coup ! le fenouil c'est bien meilleur ;) d'ailleurs j'en ai racheté hier on en mange beaucoup nous (braisés en tronçon jus orange miel :) )
    particulièrement avec le poisson
    :)

    quant à Boris Cyrulnic on ne s'en lasse jamais :)

  • je mange aussi assez souvent du fenouil ( plante "d'ici" ) et ma chatte précédente, Miss Tigri, en raffolait ( cuit ). Il est vrai qu' elle était "spéciale", aimait aussi le café ( heureusement pour elle, je ne bois que du déca )...et adorait la pluie, dès qu' il y en avait elle passait son temps dehors. Sultana est plus "classique", elle ne mange que des croquettes et ronronne abondamment, son surnom est "pot de colle"...ce qui est normal pour une siamoise. Et elle n' aime pas du tout la pluie.
    bonne journée à tous sous la soleil ou les orages

  • J’adhère, Barbara!!

  • @Nastagio

  • moi aussi

  • Bonjour chère Barbara et merci pour ce commentaire. J'aime tout autant les blettes que les fenouils, ce en quoi je me différencie des escargots !
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine !

  • l'article de la Croix est protégé(réservé aux les abonnés ) mais pour ceux que ça intéresse voici un autre article à propos de ce papillon
    ps les études ont qd même mis 50 ans de recherches !!
    ici clic
    https://cordis.europa.eu/article/id/30927-how-the-large-blue-butterfly-was-brought-back-from-the-brink-of-destruction/fr

  • Je t'enverrai l'article. Je pensais qu'on pouvait y avoir accès...

  • mais Marie c'est inutile
    je viens de mette le lien de l'article pour tes lecteurs ci dessus je l'ai lu
    merci pour ton attention

  • ah pardon (je suis à l'ouest)
    j'ai mis un lien d'un article similaire de toutes façon les2 relatent la même étude

    j'ai lu sur @ merci Marie )

  • J'ignorais ce qu'était l'azuré, mais encore une fois c'est toute une chaine dont il ne faut supprimer aucun maillon!!
    Bravo à vos gastéropodes tenaces, si, ils vont vite! Y aura-t-il une solution? Les envoyer hors du jardin?

  • Bonjour chère Keisha et merci pour ce commentaire.
    Mais je les mets loin, très loin, à l'autre bout de cet immense jardin. Ils ont quand même beaucoup d'espace à leur disposition mais non, ils viennent là où sont les blettes, elles-mêmes assez petites...
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine !

  • elles sont voraces ces limaces, maison sur le dos ou pas, elles font le vide là où elles passent, moi, je suis leur prédateur ...
    amitié .

  • Bonjour, chère Marie-Claude, et merci pour ce commentaire. Ah.... je n'arrive pas à leur faire le moindre mal et je passe beaucoup de temps à les amener ailleurs. Je dois avoir une vocation de Sisyphe !
    Bon dimanche ! Ici en France, journée du patrimoine.

  • Il existe encore quelques humains moins sots que les autres pour raccommoder les accrocs que nous faisons subir à la nature et à ses tous petits habitants.
    Quant aux escargots, il faudrait leur réserver un petit carré potager planté de blettes...rien que pour eux ! ;-)

  • idée amusante...mais pourquoi pas ?

  • Bonjour, chère Triskell et merci pour ce commentaire.
    Mais je leur ai expliqué que le pied de blettes plantés près de l'aubergine est pour eux et que celui-ci, ils peuvent le manger ! Mais ils vont vers les cinq plantés ensemble près de la verveine...
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine !

  • Hélas tant d'espèces disparaissent de nos contrées...une de sauvée est une grande victoire. Les escargots savent ce qui est bon mais c'est vrai que j'ai remarqué aussi qu'ils dédaignaient les herbes aromatiques...on peut peut-être en faire une haie protectrice autour des blettes ou des salades :) Je crois qu'on peut relire Boris Cyrulnik plusieurs fois dans notre vie on apprendra toujours quelque chose qu'on n'avait pas retenu la fois précédente, pareil quand on l'écoute...Bon mercredi

  • Bonjour chère Manou et merci pour ce commentaire. Les escargots que je connais raffolent du basilic... En fait, ce sera une longue histoire entre eux et moi.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine !

  • J'ai photographié cette année des azurées croisette, leur plante hôte est la gentiane croisette ,une plante qui a fleuri cette année tout à fait exceptionnellement dans mes montagnes, la nature est assez extraordinaire. Par contre j'ai vu peu d'escargots malgré les orages de fin de journée à la montagne.
    Très belle journée.

  • Bonjour chère Danièle et merci pour ce commentaire. Des azurés croisette ? Déjà, ce nom fait rêver.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • L'azuré est un magnifique papillon, malheureusement, je n'en vois pas chez nous. A protéger donc.
    Les escargots ont de bonnes préférences, dommage pour les blettes. Chez moi, ils viennent sur les pots de plantes.
    Bonne journée Bonheur du jour

  • Bonjour chère Denise et merci pour ce commentaire. Je n'en ai pas vu non plus cette année. Mais je reste patiente et je les attends un jour.
    Bon dimanche. Ici, journée du patrimoine.

  • L’ humidité enveloppe à nouveau la Bretagne : ouf !

    Malgré tout, les escargots ne se promènent plus guère
    dans le jardin, au grand dam des belles grives :
    il est vrai que je « n’élève » pas de blettes…
    la solution de Triskell me paraît plus qu’amusante, Marie !

    Toujours des papillons, en particulier l’écaille ailée
    qui me fait craquer comme si je revivais mon enfance !
    Vos billets sont des fontaines de jouvence, merci !

  • Précision : l’écaille est ailée bien sûr…puisqu’elle vole
    mais elle est aussi « chinée » !

  • Bonjour chère Fiorenza et merci pour ce commentaire. Il est possible que les escargots reviennent avec l'humidité ! Comme je le disais à Triskell, ils ont un pied de blettes dédiés, mais ils préfèrent celles qui sont ensemble... D'ailleurs, les escargots viennent en bande, eux aussi.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • C'est vrai que je n'ai pas vu beaucoup d'azurés.
    Peut-être protéger les pots qui contiennent des blettes en les surélevant.

  • Bonjour chère Chêne Vert et merci pour ce commentaire. Les blettes sont protégées par des bouteilles en plastique mais les filous arrivent à s'y faufiler. Leur détermination est forte.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • J'ai lu ce livre de Victor F. Et les escargots sont des filous...
    Bonnes lectures. Bises

  • Bonjour chère Andrée et merci pour ce commentaire. As-tu lu également son autobiographie ?
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • Ah, Marie!! Ce ne sont plus des gasterópodes qui envahissent votre jardin, ce sont des fauves faméliques !!! J’imagine votre espace potager comme un zoo,sauf que dans ce cas, ce sont les plantes qui doivent être protégées…!!! Je suis avec intérêt vos péripéties

  • Bonjour chère Nastagio et merci pour ce commentaire. Je le crois, oui, que les escargots ont faim. L'été a été dur pour eux. Mais j'ai très envie de manger mes blettes... Je pars du principe que puisque c'est moi qui arrose, c'est moi qui récolte.
    Bon dimanche ! Ici, journée du patrimoine.

  • Bonjour, chère Dominique, et merci pour ce commentaire.
    Oui, n'est-ce pas ? C'est ce nom qui m'a attiré dans le titre de l'article.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • Bonjour, chère Sedna et merci pour ce commentaire. Oui, je crois qu'ils en profitent...
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • Bonjour, chère Mâyâlilâ et merci pour ce commentaire. J'aime observer les animaux, grands ou petits.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • N'en déplaise aux gastéropodes , moi, je préfère le fenouil! je me suis fait aussi la remarque que ceux que je délocalise au fond du jardin , reviennent bien vite sur la terrasse !
    Belle lecture à toi!

  • du coup hier midi hop fenouil sur notre table !

  • Bonjour, chère Zoé et merci pour ce commentaire. Merci de compatir à mes déboires avec les escargots dont je découvre chaque jour l'intelligence !
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • J'ai vu plusieurs sortes de papillons pendant mes vacances, plus présents que l'été dernier - espoir.

  • ici au contraire quasi pas (bon à côté de ça sécheresse = pas plantes pas fleurs )

    par contre depuis une semaine 2 libellules / jour

  • Bonjour, chère Tania, et merci pour ce commentaire. Ici, il me semble qu'il y a eu moins de papillons, hélas. Mais peut-être qu'en ville c'est différent.
    Bon dimanche. Ici, journée du patrimoine.

  • Je trouve les gastéropodes très beaux mais ils m'exaspèrent certains jours, leur appétit est insatiable et ils savent varier leurs bons petits plats ! Oui, ils m'exaspèrent... Douce journée Marie, à tout bientôt. brigitte

  • Bonjour, chère Plumes d'Anges, et merci pour ce commentaire.
    Comme toi, j'ai remarqué que les escargots ont un appétit gargantuesque !
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • Aujourd'hui, cela devient un événement quand on apprend qu'une espèce a réussi à survivre. Triste monde ;-(
    Je n'ai ni limace si escargot pour dévorer mes fleurs ou le potager, de ce point de vue, c'est une chance, mais dommage pour la photo ;-). A Montpellier en revanche, ils étaient nombreux.
    Bonne journée

  • Bonjour, chère Pascale, et merci pour ce commentaire. Cela fait du bien d'apprendre qu'une espèce est enfin sortie des problèmes. Nous devrions nous y mettre tous.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • Il ne faut jamais perdre de vue que les gastéropodes vont tout de même beaucoup plus vite que la légion étrangère lorsqu'elle défile sur les avenues des villes le 14 juillet ! Belle journée à toi.

  • MDR

  • Bonjour, chère Verveine Sauvage et merci pour ce commentaire.
    La rapidité de déplacement des escargots m'étonne tout autant que leur voracité. Ils semblent avoir toujours faim.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • Heureusement, je n'ai pas de potager et cette année, marre des escargots, je n'ai pas semé de tournesols. Je ne leur réserve que les mauvaises herbes, na ! merci pour les infos et bon week end.

  • Merci, chère Elisabeth pour ce commentaire.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • Tu me fais sourire avec tes escargots .... Mais je comprends et je me demande même comment ils arrivent à survivre après un été aussi chaud et sec.
    Chez-nous, un peu de pluie et ils sont tous dehors. pour marcher dans le jardin je regarde vraiment où je pose les pieds pour éviter "l'écrasement"

  • Bonjour, chère Petits Bonheurs et merci pour ce commentaire. Je ne sais pas où les escargots se sont cachés pour survivre à l'été. Les revoir, même dévorant mes blettes, me rassure sur leur sort.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

  • en tous cas ce billet a généré beaucoup de commentaires et d' échanges plus drôles les uns que les autres...tu as vraiment le don de "rassembler", Marie. Bon week-end à toi et à tous

  • c'est vrai :)

  • Bonjour Bonheur du jour, j'ai le Cyrulnik à lire. C'est un monsieur passionnant à écouter. Bonne journée.

  • Bonjour, chère Dasola, et merci pour ce commentaire. La lecture de Cyrulnik apporte à chaque fois un nouvel éclairage.
    Bon dimanche et bonne journée du patrimoine.

Écrire un commentaire

Optionnel