Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il y a toujours quelque chose qui cloche, coccinelles, Gustav Mahler.


Méditation : On ne peut pas atteindre la perfection, car il y a toujours quelque chose qui cloche. Ce qui compte, ce n’est pas tant de comprendre qu’on ne peut pas atteindre la perfection que d’accepter qu’il y ait toujours quelque chose qui cloche, et que c’est pour tout le monde comme ça. Il y a toujours un temps de décalage entre le moment où on comprend et celui où on accepte. L’acceptation libère de bien des tourments car elle est souvent accompagnée de la lucidité dont on a tant besoin.

Contemplation : Deux coccinelles sur les branches de fenouil.

Ravissement : La 1ère symphonie de Gustav Mahler.

Commentaires

  • sages paroles !

    et j'adhère à tes trois propositions que tu nous offres , encore , ce matin
    merci

    bon weekend

  • Bonjour, chère Barbara, et merci pour ce commentaire.
    Bon mercredi alors qu'il fait meilleur et que le jardin est plus accessible. A bientôt.

  • tout à fait d' accord avec cette "méditation"
    et merci aussi pour les coccinelles, le fenouil ( voir mon commentaire sur le message précédent ) et Mahler
    bonne journée !

  • Bonjour, chère Irène, et merci pour ce commentaire.
    Bon mercredi. Il fait meilleur, on peut mieux profiter des arbres, des fleurs, des coccinelles, des papillons aussi peut-être ?

  • Selon nos personnalités, nous mettons plus ou moins de temps à accepter les imperfections. Certains ont vraiment du mal avec "ce qui cloche", et dans certains domaines elles ne sont simplement pas tolérées: une fausse note, un centime qui manque pour un comptable, un erreur de diction pour un acteur...
    Ces imperfections font pourtant partie du vivant....tu as regardé de près tes coccinelles? Les petits points étaient-ils symétriques;-)) ?

    J'ai du mal avec Mahler, souvent. Faute d'assez bien le connaître, probablement.

    Bon week-end, un beso

  • @Colo cf J'ai du mal avec Mahler, souvent. Faute d'assez bien le connaître, probablement.

    tout comme les imperfections
    tu n'es pas obligé de tout aimer nous avons chacun gouts et spécificités heureusement c'est l'ensemble et le partage qui constituent les richesses

  • Bonjour, chère Colo et merci pour ce commentaire. Je regarderai les coccinelles de plus près, promis !
    Bon mercredi.

  • J'ai accepté depuis bien longtemps mes imperfections , heureusement la vie serait intenable sans cette acceptation.
    Très belle journée

  • Bonjour, chère Danièle, et merci pour ce commentaire. Vous êtes une sage !
    Bon mercredi.

  • Bonjour, chère Keisha, et merci pour ce commentaire. Bien démarrer la journée, c'est important.
    Bon mercredi.

  • vivre avec les imperfections, essayer simplement d'avancer, de s'améliorer.. contempler la nature remet d'aplomb toutes nos pensées toxiques

  • Bonjour, chère Sedna, et merci pour ce commentaire. Vous savez comme moi combien la nature nous aide sur notre chemin parfois difficile.
    Bon mercredi.

  • Je crois même que cultiver l'art de l'imperfection mène à une certaine stabilité, à une singularité heureuse...
    Bon week-end, Marie.

  • Bonjour, chère Emma et merci pour ce commentaire. C'est surtout la stabilité qui nous soutient dans notre quotidien.
    Bon mercredi.

  • Tout à fait d'accord avec vos mots sur la perfection, rien dans la vie n'est parfait mais on peut s'améliorer en reconnaissant nos erreurs.
    J'adore les coccinelles
    Agréable week-end Bonheur du jour

  • Bonjour chère Denise et merci pour ce commentaire. Un salut également de la part de "mes" coccinelles !
    Bon mercredi.

  • Bonjour, chère Irène, et merci pour ce commentaire. Les autres, oui, il faut les accepter tels qu'ils sont. En ne les jugeant pas, on apprend aussi à ne pas se juger soi-même.
    Bon mercredi.

  • Oui, Marie, oui, Dominique : en vieillissant, nous réussissons
    de plus en plus à sourire de nos manques,
    de ce que ma chère Maman appelait avec humour
    « l’impossibilité de l’impeccabilté » !

    J’en garde des traces bien sûr en m’énervant outre mesure
    contre « mon amie-la-tablette » qui nécessite des soins professionnels
    dans les prochaines semaines….
    Tout est vanité comme il est écrit depuis si longtemps
    et nos pensées croisées avec notre entourage proche ou lointain,
    nous rassurent sur nos imperfections !

    Petite remarque malicieuse pour vous, chère Marie :
    je me désole de la désertion des coccinelles dans mon jardin
    mais Sénèque, du fond des siècles, viendra vite me tancer !….

  • De l’impeccabilité…bien sûr !!!

  • Bonjour, chère Dominique et merci pour ce commentaire. Merci à Fiorenza dont le commentaire est liée au vôtre ! Je revois cette année des coccinelles. Je les ai attendus plusieurs étés de suite. Elles reviendront chez vous. Je leur en ai parlé, d'ailleurs.
    Bon mercredi à vous deux.

  • Rebonjour Bonheur du jour, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu de coccinelle et j'ai été ravie d'en voir sur les flancs de l'Etna. Sinon pour moi, Mahler, c'est Le chant de la Terre. Bonne journée.

  • Bonjour, chère Dasola, et merci pour ce commentaire. Je vois cette année très régulièrement des coccinelles et cela me réconforte car je n'envisage par la vie sans elles, en fait.
    Bon mercredi.

  • Nietzsche allait même plus loin en écrivant :"Qui atteint son idéal, le dépasse" ... la vie c'est comme un escalier qui se monte pallier après pallier ...
    amitié .

  • Bonjour, chère Marie-Claude, et merci pour ce commentaire et pour cette citation de Nietzsche !
    Bon mercredi.

  • La vie “est “ simplement imparfaite; il ne peut en être autrement! D’ailleurs; je ne me pose même pas la question...
    Comme j’aimerais voir de jolies coccinelles! Mais non! A la place, j’ai une énorme salamandre ( je la vois sans lunettes; c’est dire!) qui vient régulièrement squatter ma terrasse:))
    Je m’adapte....sachant que j’ai la phobie de ces bestioles...! Et puis....je me dis qu’elle a autant peur de moi que moi d’elle, nous sommes quittes...
    Merci Marie pour ce message!

  • je connais votre phobie des salamandres (j ai par contre ici plein de lézards de toutes tailles et couleurs ds le jardin et geckos dehors (gros)mais aussi dans la maison (plus minis) j'adore

    comme j'aimerais en voir moi au contraire
    jamais vue de ma vie sauf à la télé ou livre

    cette année aucune coccinelle snif snif snif f

  • Bonjour, chère Nastagio, et merci pour ce commentaire.
    En fait, vous avez une histoire avec la salamandre comme j'en ai une avec l'escargot !
    Bon mercredi.

  • Bonjour, chère Tania et merci pour ce commentaire.
    C'est ainsi que commence la sagesse, sans doute.
    Bon mercredi.

  • Oui, qu'il est difficile d'accepter que rien ne corresponde jamais exactement à notre attente ! Et pourtant c'est là qu'est la beauté qui nous apprend à aimer ce qui nous dépasse...
    Ce qui est génial avec la musique, c'est qu'il y en a toujours une qui correspond avec l'humeur du moment... et quand on la trouve, ça fait du bien !

  • Bonjour, chère Mâyâlilâ et merci pour ce commentaire. J'ai entendu une émission sur France Musique sur Mahler et comme cela faisait longtemps que je n'avais pas pris le temps de réécouter ces symphonies, j'en ai profité. C'était bien ce dont j'avais besoin.
    Bon mercredi !

  • Tout à fait d'accord, mais il y a encore du chemin à faire ... ce serait peut-être une bonne choses d'accélérer la cadence !
    Je t'embrasse, chère Marie, en te souhaitant une bonne semaine.

  • Bonjour chère Pahi et merci pour ce commentaire. Le chemin est long, mais c'est certainement pareil pour tout le monde.
    Bon jeudi !

  • Je le constate tous les jours et je l'accepte, c'est la voix de la sagesse, mais reconnaissons tout de même qu'à certaines périodes de l'année, on a l'impression que beaucoup plus de choses clochent que d'habitude et souvent c'est là qu'on se retrouve un peu moins "philosophe" !! Bonne semaine

  • Bonjour chère Manou et merci pour ce commentaire. Justement, oui, à certains moments, cela fait beaucoup... Mais comme nous ne sommes pas parfaits, la vie non plus !
    Bon jeudi.

  • Nul n'est parfait... je crois qu'il faut seulement essayer de faire de son mieux.
    Passe une douce journée.

  • Bonjour, chère Quichottine et merci pour ce commentaire.
    Tu as raison, c'est le mieux.
    Bon mercredi !

Écrire un commentaire

Optionnel