Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson - Page 2

  • Moisson.

    Recevoir trois lettres cette semaine. Une lilas. Une blanche. Une verte.
    Préparer le repas du partage : quiche lorraine, salade d’endives et de mâche, riz au lait maison.
    Se régaler du joli roman de Michel Bernard, Les forêts de Ravel et réécouter Ravel.
    Recopier la recette du vinaigre aux mûres de M. : quand c’est la saison, aller dans le jardin cueillir 280 gr de mûres ; les mettre dans un grand bocal ; remplir le bocal de vinaigre blanc ; l’oublier deux mois à l’abri de la lumière ; le reprendre alors ; filtrer ; et voilà.
    Remarquer que les tulipes poussent doucement mais avec vaillance ; on sait que quand elles seront écloses, elles seront souples au chant du vent et pencheront joliment leur corolle en minaudant ; mais pour l’instant, ce qui sort de terre est dur comme du bois.
    Supprimer un déchet supplémentaire : le coton-tige.
    Arriver à marcher une heure.
    Recevoir en cadeau de la verveine odorante mise dans une jolie boîte décorée maison.


  • Moisson.

    Recevoir une lettre joliment décorée, unique en son genre.
    Ramener de chez le producteur une belle botte de petites blettes bien tendres dans laquelle il n’y a rien, mais rien à jeter ; du persil aussi, des carottes tordues, de fins poireaux et des fenouils échevelés.
    Préparer le repas du partage : blanquette de veau, riz, salade verte, crème caramel.
    Poursuivre la lecture de la correspondance incomparable entre Albert Camus et Maria Casarès et rêver de recevoir de telles lettres d’amour, ou, mieux, de pouvoir en écrire de si belles car de plus belles, cela ne doit pas être possible.
    Aller au cinéma et ensuite dîner dehors.
    Prêter un catalogue de tricot à quelqu’un qui se lance dans le tricotage de brassières.
    Ecouter pendant deux heures la belle émission de Philippe Cassard, Portraits de famille consacrée à Mozart et avoir les larmes aux yeux pendant la diffusion de Et incarnatus est chanté par Nathalie Desaix.
    Marauder une branchette d’amandier et la ramener telle un trésor pour l’avoir tout près de soi quelque temps.
    Ecrire trois pages.
    Faire brûler du papier d'Arménie pour parfumer la maison.