Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MOISSONNER / Moisson

  • Moisson.

    Donner un exemplaire du Journal d’une seconde vie à la Médiathèque de Sanary et en envoyer un également à François Jullien, car c’est la moindre des choses. Et puis vendre ….
    Ramener du cours Lafayette un gros bouquet d’anémones blanches emballées dans une feuille de papier journal qui servira pour les épluchures de légumes.
    Préparer des asperges vertes et des blanches car on n’a pas pu choisir entre les deux.
    Faire infuser du thym et du romarin cueillis au Garlaban pour préparer la tisane de quelqu’un d’enrhumé. Ajouter du miel du Thoard arrivé directement de chez l’apiculteur.
    Commencer à attacher les nouvelles lianes de l’ipomée pour la faire grandir contre la canisse. Ce sont des tiges encore bien frêles.
    Faire retirer par les services municipaux le gros container gris, car il n’a plus de raison d’être : les déchets plastiques ont quasiment disparu de la maison.
    Pouvoir aider une jeune élève de Terminale à comprendre son sujet de philosophie.

  • Moisson.

    Apprendre qu’une amie a commandé trois exemplaires du Journal d’une seconde vie... Oui, trois d’un coup ! Lui dire que cela fait chaud au cœur.
    Remarquer les nouvelles petites feuilles du chèvrefeuille planté juste devant le portillon de la maison.
    Discuter avec une personne solaire.
    Etre aidée pour changer la fermeture éclair d’un jean.
    Ecouter le vent violent, un soir de tempête, tout en étant chez soi, avec les chats. Mesurer sa chance.
    Recopier sur un bout de papier une citation de George Eliot dont on vient de terminer le roman Le moulin sur la Floss : « Il n’est jamais trop tard pour devenir ce qu’on aurait pu être. »
    Recevoir une lettre lilas à midi et prendre plaisir à y répondre tout de suite pour la poster l’après-midi même.
    Se sentir en forme pour inviter des amies un soir, mais vraiment tôt et en partageant les préparatifs du repas qui sera très simple.