Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson - Page 3

  • Moisson.

    Balayer la terrasse en s’occupant de chaque plante : enlever les feuilles fanées, vérifier que la terre est humide, essuyer les larges feuilles du caoutchouc, sourire aux tulipes qui pointent d’un cm à peine et aux fleurs blanches du crassula.
    Recevoir avec joie une collègue qui vient prendre des nouvelles ; boire un café, papoter, rire, et se quitter en se promettant de se revoir au plus vite.
    Ecrire quelques lettres et mettre des petits brins de mimosas dans les enveloppes qu’on choisit jaunes, bien sûr.
    Aimer de plus en plus la blancheur du Mont Faron quand, le soir, le soleil l’éclaire directement comme le ferait un projecteur sur un acteur de cinéma.
    Nettoyer et ranger les placards de la cuisine.
    Préparer sans aide le repas du partage : poulet au curry, riz, panna cotta et orange.
    Un après-midi de repos, regarder une émission sur Ruth Denison puis rester à écouter le silence : le vent qui souffle dehors, la pendule qui tic et taque à l’intérieur, le plancher qui grince tout à coup, le chat endormi qui se met à rêver.
    Etre surprise par le premier amandier en fleurs, au coin de l'avenue Auguste Plane.


  • Moisson.

    Remarquer que les mimosas sont en fleurs, que les jours rallongent, que les primevères sont bien installées sur les étals des fleuristes.
    Organiser un petit dîner à la maison, simple et chaleureux.
    Aller au cinéma un dimanche.
    Recevoir de bonnes nouvelles de quelqu’un.
    Ramasser du bois flotté sur la plage des Sablettes.
    Admirer le ciel chaque matin, chaque nouveau jour.
    Ranger la bibliothèque.
    Prendre un café avec une amie un matin ; papoter le temps de sa pause.
    Regarder une émission sur Karen Blixen, celle qui disait qu’il n’y a rien dont on ne doive avoir peur.