Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MOISSONNER / Moisson - Page 5

  • Moisson.

    Marauder des figues sur le figuier au doux parfum de chaleur. Ouvrir les figues comme on l’a appris enfant afin de bien veiller à ce qu’aucune guêpe ne soit pas entrée dans le fruit. Manger la belle chair violette.
    Recevoir le catalogue Bergère de France dont les pages sont frangées par des échantillons de laine.
    Faire des muffins à la framboise pour le goûter.
    Relire un peu de Rilke.
    Terminer deux brassières : une blanche et une bleue. Sur la bleue, coudre des petits boutons en forme de canards ; défaire la blanche qu’on trouve de guingois et la recommencer. On y mettra des petits boutons ronds en nacre.
    Le long de la corniche de Tamaris, commencer la récolte de graines de belles-de-nuit.

  • Moisson.

    Faire des colliers avec des épines de pin.
    Ecouter des symphonies de Haydn.
    Prendre le temps de ranger tous les papiers administratifs afin que rien ne traîne.
    Préparer un bon plat de tomates à la provençale.
    Ecouter quelqu’un parler, constater ce mûrissement qui s’installe peu à peu et qui produira, c’est certain, de l’apaisement aussi quand il ne sera plus question d’aller au-devant des déceptions.
    Ne pas se lasser d’admirer l’hibiscus qui offre généreusement, chaque jour, une ou deux fleurs roses et dresse quelques boutons qui en sont autant de promesses.