Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

faire le pain

  • Thym, pain, prendre des nouvelles, le moment présent.


    Ramener un gros sac de thym de la colline autour de Riboux. Tout embaume dans la maison pendant qu’on l’étale sur la table pour couper le bois des ramettes et détacher les fines tiges qui portent des fleurs. Quand tout cela sera sec, j’égrènerai le tout avant de le ranger dans un sachet de papier. Le thym fleuri est parfait pour la tisane. Peut-être y en aura-t-il suffisamment jusqu’au printemps prochain.

    Faire le pain. Là encore, quand il cuit après avoir pris le temps de lever, la maison embaume.

    Prendre des nouvelles des uns et des autres, par téléphone ou par courrier.

    Au soir, écrire sur le dos d’une enveloppe quelques lignes d’une prière écrite par une sœur de Charles de Foucault, Odette Prévost, entendue à la radio :

    Le moment présent est une frêle passerelle.
    Si tu le charges des regrets d’hier,
    de l’inquiétude de demain,
    la passerelle cède et tu perds pied.

  • Moisson du 19 février 2021.


    Recevoir du courrier. Y répondre. Aller poster les lettres en marchant le long de la mer.
    Bien avancer dans la confiture d’oranges amères ; étiqueter les pots, les couvrir d’un chapeau de papier kraft lié par un brin de raphia ; en donner déjà une dizaine à une amie pour la vente de son association.
    Vivre plusieurs jours sans télévision, sans internet, avec simplement la radio, des livres, des chats, des plantes, et l’horloge qui fait tic-tac tic-tac.
    Ranger les armoires et les commodes pour qu’en les ouvrant ce soit plaisant à voir, d’autant que le désordre n’est pas bon pour le cerveau.
    Faire le pain.
    Avec la vieille dame a été publié le 21 février 2020 et continue son chemin. Un exemplaire vient d’être acheté à Nancy, un autre à Tulle. Merci !