Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

forêt de janas

  • Giono pour toujours.

    Alors qu’on marche dans la forêt, un nuage passe devant le soleil. Cette ombre rend plus dense le vert des feuillages et le fait devenir d’un bronze presque gris et les jaunes et rouges des feuillus sont alors comme cette majestueuse teinte qu’est la Terre de Sienne. On s’arrête alors car on ne peut pas passer comme ça, en ignorant ce mouvement de la lumière, cette beauté qui se propose là. Puis le nuage poursuit son chemin. Alors, le soleil revient. Tout est à la fois plus clair et plus précis. C’était beau. On fait comme le nuage : on repart car il y a toujours une route à poursuivre.
    En rentrant à la maison, on écoute une belle émission sur France Musiques consacrée à Giono et la musique. Puis on regarde une belle émission de télévision sur cet écrivain sublime, Giono une âme forte. On note quelques-uns des mots de cet homme libre : « Le bonheur s’atteint et se procure par des choses gratuites. (…) Goûter le plaisir de voir passer une averse, un vent, une fleur qu’on aurait respirée, tout ça fait partie du bonheur… »
    Giono, c’est pour toujours.

  • Menu du dimanche.


    Pique-nique dans la forêt de Janas près de Notre-Dame-du-Mai :

    Des arbres, du ciel bleu décoré de nuages aussi blancs que de la crème Chantilly, la mer, des voiles de bateaux.
    De la salade de pâtes (penne, tomates cerises, olives, feta, menthe)
    De la coppa et du jambon San Daniele, coupés très finement.
    Des chouquettes.
    Du café.
    Du silence.

    Bon dimanche à tous !