Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lettre

  • Lettres et courriers.

    Recevoir une lettre d’une amie, avec laquelle on correspond depuis plusieurs dizaines d’années. Mais depuis quelques mois, les échanges s’espacent car on a chacune plusieurs vies en une : la famille, le travail, la maison, la vie quotidienne…
    Comme à chaque fois qu’on reçoit une lettre, on ne la lit pas tout de suite. On attend d’être, justement, un peu tranquille car c’est de plus en plus pénible de se presser pour tout. Il s’écoule tout un jour entre la réception de la lettre et sa lecture.
    Charmante lecture.
    Le lendemain matin, on y répond. On s’assied au bureau. On attrape dans le tiroir quelques feuilles de papier. On écrit plusieurs pages. On ferme la lettre qui devient alors un courrier bleu.
    On colle le timbre sur l’enveloppe.
    Quel plaisir d’avoir passé ce moment à écrire à la main tout en écoutant de la musique, avec un chat roux endormi en boule tout à côté.
    On décide que, désormais, on ne laissera plus traîner les courriers sur le bureau et il ne se passera plus de jours durant lesquels on dira : « Ah, je n’ai pas répondu à M… », ou « Oh, je n’ai toujours pas répondu à A… », etc.
    On imagine le sourire de l’amie lointaine quand elle trouvera dans sa boîte aux lettres cette rapide réponse.




  • La lettre.

    En prenant le courrier dans la boîte aux lettres, le soir en rentrant, trouver une lettre. On reconnait l’écriture. On le l’ouvre pas tout de suite. On attend le bon moment de la soirée.
    Il arrive un peu tard, quand l’agitation du jour est terminée, que la cuisine est rangée, le sol balayé, les bruits stoppés, les trois lampes de la chambre allumées.
    On s’assied, on ouvre l’enveloppe avec un coupe-papier, on retire la feuille. Elle est pliée en quatre, dans le sens de la hauteur, comme on faisait soi-même il y a si longtemps. Elle est écrite à la main.
    C’est une vraie lettre, qui dit des choses et qui donne envie d’en écrire une autre en réponse.
    C’est ce qu’on fera au plus vite. Mais pour l’instant, on la relit, on la replie, et on la pose sur le bureau, près des enveloppes bleues et jaunes et du stylo à plume.