Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pivoines

  • Moisson du 28 avril 2021.

    Ecouter
    la Petite Messe Solennelle de Rossini,
    les oiseaux chanter dans la forêt,
    les cloches de l’église sonner,
    les abeilles butiner dans la viorne à l’acmé de sa floraison,
    la respiration calme de quelqu’un endormi pour la sieste sur le canapé.

    Apporter un bouquet de pivoines à une vieille dame qui
    dans son enfance,
    dans une autre région,
    en avait plein son jardin, en mettait dans sa maison et en offrait à ses voisins.

    Se réjouir trois matins de suite d’avoir trouvé une bonne ruse pour que les escargots ne puissent se délecter du basilic et de la coriandre : déplacer les pots chaque soir avant de fermer les volets. Las, le quatrième matin, l’un d’eux est bien là tout repus au milieu du basilic, bavant d’aise. Comme quoi, l’intelligence des gastéropodes n’est pas à négliger.

    Remarquer qu’il y a un ou une lectrice de plus d’Avec la vieille dame. Mais on ne sait pas où… Merci !

  • Dire merci le plus souvent possible.


    Cela pourrait être aussi un projet pour une journée : ne rater aucune occasion de dire merci.

    Voici quelques mercis venus d’ici :

    - merci à celles et ceux qui ont lu Avec la vieille dame et ont pris le temps d’appeler ou d’écrire pour en parler
    - à la fleuriste pour les bouquets de pivoines roses en provenance directe de Hyères,
    - au vendeur de la Coopérative agricole qui très aimablement porte les courses jusqu’au coffre de la voiture
    - aux capucines orange vif qui dépassent du jardin d’un voisin
    - à quelqu’un qui fait lire un article très intéressant de la rabbin Delphine Horvilleur
    - aux oiseaux qui chantent dès le matin
    - à Beethoven
    - à ceux qui appellent pour prendre des nouvelles
    - à celle chez qui on est allé chercher un petit chat il y a deux ans déjà