Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

steinbeck

  • Des souris et des hommes.

    Pour la première fois, lecture d’un roman graphique : Des souris et des hommes de Steinbeck, mis en images par Rébecca Dautremer. Magnifique. Eblouissant, même. Ces teintes ocre, rouge, terre de sienne… On les avait bien imaginés ainsi, George et Lennie, la femme de Curley, Curley lui-même, Crooks, le vieux Candy et son vieux chien, Slim, tous… mais surtout Lennie. Ce monde cruel et violent où la vie compte pour si peu et où l’amour n’a pas de place ; un monde de misère et de haine. Il faudra réemprunter ce livre, un autre jour, pour le regarder à nouveau.
    Le texte, on le connait bien pour l’avoir tellement lu. D’ailleurs, puisqu’on n’a pas retrouvé dans la bibliothèque ce roman en édition folio scrupuleusement annoté, ni A l’est d’Eden, non plus, on a profité d’une visite à la Fête de l’Olive à Ollioules pour aller au magasin de livres d’occasion le racheter. On l'a relu en deux soirées avec les belles images de Rébecca Dautremer en tête.

  • Moisson.

    Remarquer trois violettes particulièrement discrètes qui poussent au pied du mur : elles sont derrière des orties.
    Considérant qu’un des cartons « Littérature américaine » dans lequel il y avait George Eliot, Flannery O’Connor et Henry James, préparé lors du déménagement d’il y a quelques années, a définitivement disparu, aller à la librairie Charlemagne commander quelques romans de Georges Eliot. Heureusement, Jack London, Carson McCullers, Jack Kerouac, Steinbeck, Harper Lee, et Eudora Welty avaient été mis dans le carton « Littérature américaine suite » qui ne fut pas perdu, lui.
    Faire du riz car le Carême commence.
    Continuer sur le chemin du refus de l’envahissement des contraintes inutiles.
    Recevoir une jolie carte faite maison avec des petites pierres et du bois flotté ramassés sur une plage un peu lointaine, ainsi qu’une « magnet » bleue sur laquelle il est écrit : A booklover never goes to bed alone.