Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bonheur du jour - Page 2

  • Le calendrier de la poste.

    Le facteur vient apporter un recommandé et on en profite pour lui demander s’il a des calendriers. Oui, il en a dans sa sacoche. Il repart les chercher et revient avec une grosse pile. On la pose sur la table et on les regarde tous. On les commente avec des exclamations du genre : « Ah, j’aime bien celui-là ! » ou « Oh ! lui, il est chouette ! ». On met à part celui avec les petits chats, et un autre avec des bébés animaux. On hésite, on hésite, on hésite entre les deux et puis, soyons fous, on lui prend les deux.
    Comme on a déjà pris le calendrier des pompiers, on est à la tête d'un bon stock pour 2018.

  • La question du lundi : patience.

    Après avoir emprunté un livre tout à fait pertinent, Tout s’accélère, de Gilles Vernet, prendre le temps de réfléchir au temps, justement.
    On relève quelques phrases, ici ou là. En voici une : « les pauses ont disparu, chaque instant est mis à profit pour rattraper le temps perdu. » ; ou encore ces citations : Etienne Klein : « Nous ne vivons pas une accélération du temps, nous vivons une crise de la patience. » ; Paul Morand : « Que de temps perdu à gagner du temps. ».
    C’est bien d’avoir trouvé ce livre à la Médiathèque. Il était posé là, sur la table, tout près de la porte, comme un rappel.
    Ici, on pensait qu’on allait devoir rester tranquille un moment et puis, hop, qu’on repartirait, comme cela s’était passé déjà lors d’autres moments de jachère. Mais là, il s’agit d’entrer de plain-pied dans la patience.

    Et vous, êtes-vous dans la patience ?