Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Passer la soirée dans la forêt. Ter.

La dernière page du livre s’est refermée mais on continuera longtemps à poursuivre la lecture de Dans la forêt, de Jean Hegland. Le silence, après la lecture d’un livre si essentiel, est encore de la lecture.
La dernière partie du livre est courte mais très dense. Après un temps de stupeur face au cataclysme subi par la société de consommation, un temps d’attente mêlé d’aveuglement, un temps de résistance, puis d’adaptation, vient le temps de l’acceptation : si plus rien ne sera comme avant, il ne s’agit pas de faire avec, de faire au mieux, mais de faire autrement et, oui, d’accepter d’être quelqu’un d’autre, un être tout à la fois neuf et innovant.
A la fin du livre, les deux sœurs en ont fini avec les carcans. Eva a longtemps voulu être danseuse ; face à un grand miroir, elle a plié son corps à une barre pendant toute sa vie ; enfin, « avec de nouveaux mouvements qui n’avaient pas de noms, elle a dansé la danse d’elle-même, tantôt sauvage, tantôt tendre, tantôt pesante, tantôt sautillante ». Nelly espérait entrer à Harvard ; elle découvre vraiment la forêt et y puise la vie : « Je suis juste un noyau, un grain, un bout de charbon de bois enfoncé dans un morceau de chair qui respire, qui écoute la pluie. Ma vie emplit cet endroit, elle n’est plus pauvre, ni perdue, ni volée, ni n’attend plus de commencer ».
Elles sont.


Commentaires

  • C'est vrai que la lecture continue souvent une fois le livre terminé.
    Merci pour celui-ci.
    Douce et belle journée.

  • Merci. Bonne journée également. A très vite.

  • Merci. Merci de nous avoir parlé du final du livre. Ce livre me parle tellement, il résonne tellement avec tout mon cheminement...quelle joie de voir que j'en suis arrivée à la même conclusion ! Être...et accepter qui on est...pour pouvoir être ouvert au monde ! Je garde précieusement le titre et l'auteur dans ma liste d'envies...Une belle journée à vous.

  • Il me semble que vous m'avez laissé un message sur mon blog que je n'arrive pas à retrouver. Je suis désolée de n'avoir pas pu vous répondre. Surtout, n'hésitez pas à poster d'autres commentaires sur mon blog.
    Très bonne journée.

  • Oui, la lecture est aussi dans le silence, comme la musique. Je lirai ce livre qui plonge en grande profondeur.

  • C'est une belle fin. C'est un roman qui ne se laisse pas oublier, il est très fort dans les émotions et les réflexions.

  • Acheté après t'avoir lue, je suis à la presque fin du livre.
    Quelle belle écriture, soigneuse et légère à la fois !
    J'aime comment les deux sœurs se départissent peu à peu du superflu pour aller à l'essentiel...mais leur vie est difficile et d'une grande dureté. Souhaitons que nous ne connaissions jamais de temps aussi troublés.....

  • Tu me donnes vraiment envie de lire ce livre
    Bonne soirée !

  • Merci pour ce beau partage.
    Temps d acceptation... Je crois que ce livre sera ma prochaine lecture.
    Bonne nuit.

  • Que c'est bon d'être porté(e) par des histoires fortes et de belles écritures... Beau week end Séraphine. brigitte

  • il est ainsi des livres qui nous parlent longtemps bien que refermés depuis tout un temps, ... à nous d'en écrire des pages dans la lignée qui nous relie aux pensées émises par l'auteur avec lequel on fraternise ...
    amitié .

  • hoo ce livre a l'air captivant!! je suis en panne d'inspiration depuis quelques semaines côté lecture je pense me pencher sur celui-ci :)

Écrire un commentaire

Optionnel