Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

george eliot

  • Livres du matin, du sac à main, du soir

    Le matin, un grand livre relu sur les conseils de Mona Ozouf, invitée d’une émission politique sur France 5 il y a quelque temps : LTI, la langue du III° Reich, de Victor Klemperer. L’auteur y montre comment les esprits peuvent être détruits très facilement et très rapidement par la langue totalitaire.
    Dans le sac à main, L’autre George, de Mona Ozouf et Silas Marner, de George Eliot.
    Le soir, Le lambeau, de Philippe Lançon.
    Réserver à la Médiathèque le dernier roman policier d'Elizabeth George, La punition qu'elle mérite, et Venise à double tour, de Jean-Paul Kauffmann


  • Moisson.

    Recevoir une carte parisienne, une reproduction d’un tableau d’Hammershøi exposé actuellement au Musée Jacquemard André. Une belle surprise.
    Recevoir un lundi la lettre lilas annoncée pour un mardi.
    Ranger les placards de la cuisine.
    Donner un exemplaire du Journal d’une seconde vie à la Bibliothèque pour tous de La Seyne sur mer.
    En attendant son tour au laboratoire d’analyses, terminer Middlemarch de George Eliot.
    Faire des biscuits de guerre et en donner largement. Ils sont appréciés.
    Admirer les arbres de Judée à la belle floraison rose.
    Découvrir les premières glycines en fleurs au détour d’une route nouvelle.
    Continuer à offrir, par série de deux volumes, les mangas racontant l’histoire de Chi à une petite fille qui en raffole.
    Monter l’escalier sans se tenir à la rampe.