Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des nouvelles du peintre dans son pré.


Je le vois quasiment chaque jour quand je passe pour cette promenade là qui me mène à Pin Rolland et au-delà vers la plage de la Coudoulière. Je ralentis d’abord mon pas puis je m’arrête pour contempler ce paysage qu’il est lui-même peignant un paysage.

Il est debout devant son chevalet, pinceaux en attente et palette dans une main, un pinceau peignant dans l’autre main, chapeau sur la tête. Il est de biais par rapport à l’amandier qui est au centre de sa toile. Il n’y a aucun doute sur le fait que ce soit l’amandier lui-même qui l’ait regardé en premier quand les fleurs ont apparu comme un sourire sur les lèvres d’un tout nouveau-né dont on dit qu’il sourit aux anges, l’appelant ainsi pour qu’il vienne et qu’il revienne autant que nécessaire. D’ailleurs, en retrait du chevalet, un pliant est posé face à l’amandier désormais fleuri d’innombrables feuilles en forme d’amandes effilées, signe que de temps en temps, le peintre dans le pré s’assied et regarde, non, contemple, subjugué peut-être, méditant sûrement.

Et puis il y a le ciel. Le peintre du pré a d’abord peint le ciel d’un bel azur, ce qu’il n’était pas au tout début de son travail. Mais comment ne pas avoir confiance dans le ciel du Midi dont on sait qu’un jour ou l’autre il sera de cet azur-là ? Comme hier.

Je me suis appuyée sur le muret. J’ai contemplé ce paysage du peintre dans son pré peignant un paysage. Tout était calme et paisible. Alors, de loin, en ôtant mon chapeau pour le saluer, je lui ai dit d’une voix un peu forte pour qu’il puisse m’entendre de là où il était : merci.


Commentaires

  • quel bonheur !
    "calme et paisible "c'est ça
    merci de le partager aussi avec nous

    bon dimanche sous le soleil et ciel azuréen☼

    édit j'allais écrire jaune et bleu ....
    pensons à la chance que nous avons de vivre ici ....et prions

  • Nous devons, oui, chacun et chacune, mesurer notre chance.
    Bonne journée.

  • C'est beau, cette scène paisible, un peintre qui se plane encore devant un paysage, se fait plaisir et plaisir aux passants. bon dimanche!

  • C'est une image paisible oui, et je dirais même hors temps. Elle me fait toujours beaucoup de bien. Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Et honneur aux artistes !
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Un très beau moment partagé, j'aime énormément.
    Merci pour tout, Marie.
    Passe un bon dimanche.

  • Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • J'ajoute un commentaire : composition "en abyme", l'image dans l'image.... C'es sublime, surtout dans ta région.

  • Je n'avais pas pensé à la mise en abyme !
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • A chaque passage, le peintre témoin d'un émerveillement de la nature, offre aux regards des passants qui deviennent témoins à leur tour, de la dimension très personnelle que le peintre donnera de sa vision de cet amandier …
    Son tableau ne sera jamais aussi beau que la nature, mais offrira la beauté au travers de son regard.
    Merci à vous deux pour cet instant.
    Bon dimanche

  • Il offre à tous ceux qui passent par là un moment d'une grande paix et d'une grande beauté. C'est rare.
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Une belle rencontre! La beauté de la Nature et de l'Art associées !

  • Exactement. Comme nous avons de la chance, n'est-ce pas ?
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Peindre, c'est aussi méditer et passer beaucoup de temps sans peindre. Mon mari, qui peint, passe beaucoup de temps dans son fauteuil. Peindre est très fatigant en fait.

  • C'est un apprentissage de la contemplation !
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • J’imagine une amitié naissante : un jour, sur une plage,
    j’ai souri à une nageuse sortant de l’eau…
    Elle m’a souri, s’est assise près de moi, nous avons bavardé
    pendant une heure : elle est devenue une grande amie !

    Merci de nous raconter ce beau « tableau » !

  • Toutefois, je ne sais pas si j'oserai lui parler longuement... Peut-être dans quelques années ?
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Oh ! c'est trop gentil !
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Deux mains qui se délient : celle du peintre et celle de l'écrivaine.... Artisans de lumières, pour celles et ceux qui posent un regard un peu plus profond sur la Vie.... Merci pour faire appel à notre sensibilité avec vos mots, Marie....Un grand bonjour de Madrid !!! Passez un bon dimanche !

  • Il me semble important de regarder autour de soi. Noter, peindre, oui, deux activités liées.
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Quand un être humain ajoute à la nature, au lieu de l'amoindrir, quelle sensation de plénitude ! Ce récit porte une vision du moment, comme la toile qui sera, et les deux contribuent à augmenter cette beauté en la partageant.
    L'amandier me rend un souvenir olfactif d'une promenade par temps mouvementé, vent et ciel zébré de nuages courant. Pas du tout l'atmosphère de cette scène. Mais sur cette ambiance chaotique s'est posée de manière tout à fait surprenante, un parfum d'amande incongru jusqu'à ce que je repère trois amandiers posés à l'écart des vignes. Recherches faites car j'étais intriguée, j'ai appris que cette culture prospère par le passé mais trop incertaine du fait des gelées avait été abandonnée. La trace en est cependant restée. Bonne journée et merci pour la visite.

  • Ici, il y a comme une vénération de l'amandier qui est le premier à fleurir au printemps. Il est la trace, oui, d'une époque où la vie était rythmée sur la nature et non pas désincarnée comme aujourd'hui.
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Justement, oui : sachons goûter ces instants de vie qui sont comme des privilèges.
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Coucou, ce texte est beau et apaisant ! J'ai visité la maison natale de Charles de Gaulle récemment et je me suis fait cette réflexion que les aquarellistes installés sur place pour reproduire la maison avaient autant d'intérêt à être regardés que la maison elle-même :) bises

  • C'est toujours passionnant de regarder un peintre peindre. Je fais cela dans les musées où parfois des peintres viennent recopier des toiles.
    Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Merci pour ce commentaire et bonne journée.

  • Ta rencontre avec ce peintre au chapeau est aussi belle que le magnifique texte que tu as écrit.
    Tu devrais le lui montrer, ou envoyer un jour....oserais-tu ?

  • Je ne crois pas que j'oserais...

Écrire un commentaire

Optionnel