Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Libellule, nouveaux lecteurs, écume des vaguelettes, parfum de la terre, provisions immenses de pardon.

Emerveillement :
- Une libellule ou une mademoiselle se pose sur le poignet qui tient l’arrosoir. Il ne faut plus bouger. Son corps, long et très fin, est tout rubis. Puis elle s’envole après quelques secondes.
- De nouveaux lecteurs pour Avec la vieille dame, Nous et Aussitôt que la vie.
- Un tout petit qui marche juste et qui, à la plage, tente avec sérieux et constance de saisir l’écume des vaguelettes.

Parfum : Le parfum de la terre chaude de l’été que la pluie tant attendue mouille lentement.

Lectures : Dans la correspondance d’Antoine et Consuelo de Saint Exupéry, remarquer ces deux phrases d’Antoine de Saint Exupéry : « je suis plein de provisions immenses de pardon. » (page 126), ou « Je suis pour vous toutes fenêtres ouvertes. » (page 127). Vraiment, quelle joie de le relire et de mieux le comprendre (merci le temps) ! Un écrivain à l’opposé du nombrilisme et du matérialisme, et qui regarde toujours l’horizon.


Commentaires

  • merci, Marie, de ces beaux moments, la libellule la terre mouillée et le tout-petit, et de ces belles phrases de Saint-Exupéry, j' approuve tout à fait ton "merci, le temps" qui permet de comprendre autrement et/ou mieux des phrases lues autrefois
    et j' espère encore de nouveaux lecteurs pour tes livres qui font du bien
    bonne journée

  • Bonjour, chère Irène, et merci pour ce commentaire.
    Avec l'âge, on grandit en sérénité, je crois.
    Bon vendredi !

  • merci !
    fantastiques ces bonheurs
    réjouissants, émerveillements , richesses

    pas de terre mouillée ici !! par contre !!

  • Bonjour, chère Barbara, et merci pour ce commentaire.
    Il avait plu légèrement un soir. Depuis, un peu plus de pluie mais encore insuffisamment.
    Bon vendredi !

  • Une libellule sur le poignet, une vraie merveille et l'odeur de la terre mouillée , un vrai bonheur.
    Très belle journée

  • Bonjour, chère Danièle, et merci pour ce commentaire.
    Des petites choses qui suffisent amplement.
    Bon vendredi !

  • "Je suis pour vous toutes fenêtres ouvertes" , qu’offrir de plus à quelqu'un ? Je note la phrase.

    Merci pour l'image de ce petit, oui, je le vois, concentré, à essayer d'attraper vague et gouttes, il y a tant de mystères pour les enfants.
    Bonne journée !

  • Bonjour, chère Colo, et merci pour ce commentaire.
    La concentration dont peuvent faire preuve les enfants est incroyable ! Quant à la phrase de Saint Exupéry sur les fenêtres ouvertes, elle m'a profondément touchée.
    Bon vendredi !

  • Bonjour, chère Marie-Claude, et merci pour ce commentaire.
    Oui, tout reprend. Avec le temps, tout reprend.
    Bon vendredi !

  • Très belles citations qui me parlent aussi. J'aime l'odeur de la terre qui accueille les premières pluies. N'est-ce pas ce qu'on appelle le pétrichor ? J'imagine ce pitchounet cherchant inlassablement à attraper l'écume, d'autant plus que le mien a passé 15 jours au Brusc cet été et que c'est ce qu'il aimait faire lui-aussi tout en ayant un peu peur des vagues mais pas de l'eau...Merci pour ces évocations pleines de poésie. Bonne journée

  • Oui, ce pétrichor ou « sang des pierres » est le terme exact
    pour définir l’odeur musquée de la terre chaude
    baignée de pluie mais la poésie de cette alchimie
    suffit à notre imagination…
    les cèpes perçant le gazon en étant la meilleure illustration !

  • j'aurais appris un mot merci :) (maintenant le retenir !!!☺
    ici il ne risque pas d'y avoir des champignons entre la sécheresse et le manque de pluie

    de toute façon les massifs sont fermés: trop de risque d'incendie! ce sera une année "sans"

  • Bonjour, chère Manou et merci pour ce commentaire. Merci aussi d'enrichir les échanges en donnant le mot juste pour cette odeur si particulière.
    Bon vendredi !

  • Bonjour, chère Chêne vert, et merci pour ce commentaire.
    A propos des relectures, je crois qu'il faut aussi ne rien prévoir : les livres de St Exupéry sont venus vers moi cet été alors que je n'avais pas du tout prévu de les relire...
    Bon vendredi.

  • Je vais moi aussi désirer et vouloir être "toute fenêtres ouvertes"
    Bonne journée !

  • Bonjour, chère Gazou, et merci pour ce commentaire.
    Quel beau projet que de vouloir être "toutes fenêtres ouvertes" ! Bravo !
    Bon vendredi.

  • Bonjour, chère Sedna, et merci pour ce commentaire.
    La relecture de Saint Exupéry m'a vraiment enrichie. Je ne m'y attendais pas.
    Bon vendredi !

  • Des images douces et ces deux phrases extraordinaires de l'ami Antoine... Une belle moisson, merci Marie. Que ta journée soit lumineuse. brigitte

  • Bonjour, chère Plumes d'Anges, et merci pour ce commentaire.
    Bon vendredi lumineux également pour toi !

  • Bonjour, le billet de ce matin me renvoie aussitôt à 2 chansons :
    La demoiselle d Angelo Branduardi (orthographe exacte ?). Et Alain Souchon , chanson sur le couple Saint Exupéry.
    Bonne journée

  • Bonjour, chère Joëlle, et merci pour ce commentaire. Merci également de faire ce rappel à ces chansons ! Cela fait bien longtemps que je n'ai pas écouté Angelo Branduardi !
    Bon vendredi.

  • Quel joli billet et émerveillement de voir une libellule sur le poignet. La pluie vient d'arriver et la terre s'en réjouit.
    Bonne journée

  • Bonjour, chère Denise, et merci pour ce commentaire. Heureuse de vous retrouver par ici.
    La pluie revient mais on ne sait plus, finalement, si on l'espère ou si on la craint.
    Bon vendredi !

  • Merci Marie, pour cette envolée de libellule, et l'odeur de la terre mouillée, sans oublier Saint Ex que j'adore.
    Belle journée

  • Bonjour, chère Livia, et merci pour ce commentaire. Saint Exupéry est vraiment un écrivain majeur !
    Bon vendredi !

  • Bonjour, chère Petits Bonheurs, et merci pour ce commentaire. Cette odeur est si particulière, on a l'impression que la terre respire.
    Bon vendredi !

  • Le parfum de la terre attendrie par la pluie est enivrant, je ne m’en lasserai jamais. Citations magnifiques, nous devrions tous avoir un joli panier en osier pour distribuer des sourires ! Et ouvrir les volets du cœur chaque matin, pour soi, tout d’abord. Le reste suivra.
    (J’ai retrouvé les oiseaux gourmands de ma terrasse et...les « «cadeaux » que me laissent perfidement les pigeons. C’est loin d’être poétique en tout cas!)
    Cette libellule devait être magnifique...
    Libérer la libellule
    De sa lubie
    Ouvrir les volets du cœur
    Afin de lui rendre
    La vie...
    Merci Marie pour ce cœur que vous mettez, à chacun de vos billets. Belle soirée !

  • Bonjour, chère Nastagio, et merci pour ce commentaire. J'aime beaucoup votre idée du panier en osier. En ce qui me concerne, c'est une malle dans laquelle je range des petits présents, toujours disponibles.
    Bon vendredi !

  • De trés belles citations de Saint Ex!
    J'aime l'odeur de la pluie d'été , je rêve de plusieurs jours de douce pluie mais hélas ce sont des orages qui sont annoncés .
    Ah, les jolies libellules !

  • Bonjour, chère Zoé, et merci pour ce commentaire. Oui, la pluie, on l'espère mais on la craint aussi maintenant car les orages ont été déjà très violents à certains endroits.
    Bon vendredi !

  • " à l’opposé du nombrilisme et du matérialisme" Ö combien. Je l'aime aussi infiniment. IL nous élève, et pas seulement parce qu'il était pilote, mais homme et fraternel .

  • Bonjour, chère Anne, et merci pour ce commentaire. C'est tout à fait cela, à propos de Saint Exupéry. Je l'ai vraiment découvert cet été lors de cette "relecture". Fraternité...
    Bon vendredi !

  • Quelle joie de voir cette libellule. Aujourd'hui en randonnée, nous avons vu une belle cascade et admiré des truites. Bises

  • Bonjour, chère Andrée, et merci pour ce commentaire.
    J'aime aussi les cascades. Elles sont vivifiantes. L'eau, un bien si précieux dont il faut prendre grand soin.
    Bon vendredi !

  • Merveilleux billet chère Marie entre ce bracelet éphémère à ton poignet, ce tout petit qui s'essaye à la marche, St Ex, et le parfum de la terre chaude mouillée de pluie.
    Tu as le don de nous transporter vers le beau. Merci .

  • Bonjour, chère Petite Verrière, et merci pour ce commentaire. Merci pour ces gentils compliments. L'image de la libellule-bracelet est si jolie !
    Bon vendredi !

Écrire un commentaire

Optionnel