Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

certitude de l'inespéré

  • 31 décembre 2012. Le présent éternel du monde.


    Dans le silence opaque de la nuit profonde, reprendre des forces auprès de René Char, puis d’Hannah Arendt : « Notre héritage n’est précédé d’aucun testament ».
    Choisir, pour 2013, de continuer son chemin dans le présent éternel du monde et souhaiter qu’il en soit ainsi pour chacun afin que nul ne soit écartelé entre le passé et l’avenir, mais bien vivant à chaque instant, dans la certitude de l’inespéré.
    Bonne année à tous !

  • 3 novembre 2012. L’espoir du soir.


    Comme l’encre qui s’étale sur un buvard impassible,
    la nuit est là et va tout engloutir.
    Mais, quand il faut fermer les volets à l’heure du sommeil
    L’espoir toujours tenace lève les yeux
    Et on découvre donc la lune déjà bien claire dans le ciel bleu de Prusse
    Peu importe qu’elle s’échappe tout à l’heure
    Des mouvantes barrières que les deux cyprès ont posées
    de part et d’autre de sa lumière courbée
    Sa présence secondaire réveille l’espoir du soir