Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

escargots

  • Les escargots dans le pot de menthe.

    Découvrir dans le gros pot de menthe, au moment où on s’apprête à en couper quelques feuilles pour la salade, plusieurs escargots gourmands. Les prendre délicatement un à un et les poser de l’autre côté, chez la voisine.
    Attendre un peu pour voir s’ils reprennent leur chemin ; les laisser quand ils ont ressortis antennes et yeux bien ronds. Mais sont-ils déboussolés ou pas ? Qu’en est-il de l’âme des escargots ?
    Au fait, Ponge n’a-t-il pas écrit un texte sur les escargots ?
    Poser les ciseaux, s’essuyer les mains sur le tablier, et aller voir les livres de Ponge. Prendre Le parti pris des choses ; feuilleter ; retrouver le texte auquel on pensait ; le lire ; le partager ici :

    « Rien n’est beau comme cette façon d’avancer si lente et si sûre et si discrète, au prix de quels efforts ce glissement parfait dont ils honorent la terre ! Tout comme un long navire, au sillage argenté. Cette façon de procéder est majestueuse, surtout si l’on tient compte encore une fois de cette vulnérabilité, de ces globes d’yeux si sensibles » (Francis Ponge, Le parti pris des choses, Poésie Gallimard, p. 53).

  • 4 juin 2013. Lobelias.


    Remplacer les pétunias mauves dévorés par les escargots par des lobélias bleus que les gastéropodes goûtent moins.