Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Troc, émotion, émerveillement, écoute.


Troc : Courgettes contre haricots verts.

Emotion : Aussitôt que la vie dans les rayons d’une librairie et au catalogue d’une médiathèque numérique, Avec la vieille dame, publié en 2020, trouve encore des lecteurs.

Emerveillement : les pages consacrées à Assise et à saint François par Max Picard, dans son Journal d’Italie qui vient de paraître aux éditions de La Baconnière. La réflexion sur ce qui est extraordinaire et ordinaire, et comment pouvoir aujourd’hui sortir de ce qui est nivelé partout dans notre monde moderne. Et je ne résiste pas à ces mots évoquant la chaleur dans la campagne ombrienne : « autour du tronc des oliviers flotte comme une vapeur scintillante, l’éclat argenté de leurs feuilles » (p. 174).

Ecoute : adossée contre un arbre de la forêt, le chant des cigales tout autour, palpitant.

Commentaires

  • oui, Avec la vieille dame mérite d' être lu
    et merci pour la page 174 ( c' est exactement ça ) et les cigales
    bon week-end

  • Les cigales chantent de plus en plus tôt le matin... Elles, elles aiment cette forte chaleur.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Nous avons aussi des cigales dans le bas Valromey, à une dizaine de km de chez moi (nous sommes trop haut pour qu'elles migrent) et j'aime bien les entendre.

  • Quand elles reviennent, l'été, c'est une joie incomparable pour moi. Avec le réchauffement climatique, elles peuvent vivre un peu plus au Nord désormais.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Les trocs : le voisin qui me donne pot de basilic, fines herbes et pied de tomate a récupéré du chèvrefeuille en bouture, ça a repris!
    Cette semaine j'ai vu un machaon qui se reposait sur l'appui de la fenêtre : cela faisait des années (des décennies?) que je n'en avais pas vu!
    Actuellement je lis Etre un chêne de Laurent Tillon (voir la dernière ligne du bonheur de ce jour) et viens de terminer Bêtes de villes de Nicolas Gilsoul, qui devrait faire votre bonheur si vous le croisez.

  • Je chercherai ce livre que vous mentionnez. Merci pour le conseil !
    Bonne journée.

  • Quelle jolie phrase. En écrivant, j'entends les oiseaux, leurs chants m'accompagnent toute la journée. Avec les voisins, nous échangeons des livres. Je viens de m'offrir Que ma joie demeure, pour cet été, tranquillement. Il est heureux qu'Aussitôt que la vie poursuive son chemin.

  • Quel plaisir ce sera, j'en suis sûre, de lire Giono durant l'été !
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • C'est un livre que je vais m'offrir, j'ai toujours voulu aller à Assise, mais cela ne s'est pas fait...
    La campagne ombrienne est aussi attirante que les garrigues de chez nous avec les cigales...
    Belle journée

  • L'Ombrie est une région superbe que je préfère désormais à la Toscane.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Merci !
    Bonne journée.

  • C'est un joyeux billet et comme j'aimerais entendre le chant des cigales
    Agréable week-end Bonheur du jour

  • Peut-être, avec le réchauffement climatique, les cigales viendront-elles un temps prochain vers votre région ?
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Quelle émotion que de voir "ses petits" dans une médiathèque; comme je la comprends.
    "Adossée à un arbre dans la forêt", cela sera plus tard pour moi quand le pavillon de mes beaux-parents sera vide... mardi prochain normalement; j'ai hâte de passer à autre chose. Mon mari aussi...
    Douce après-midi au bruit des cigales.

  • Vider une maison... Je vois bien ce qu'il en est. Courage.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Le sud dans toute sa splendeur résumé dans ce billet soutenu par le chant des cigales

  • Oui, le Sud ; sa chaleur, mais surtout cette clarté incomparable. On la retrouve en Italie, en Grèce, en Sicile et, en fait, sur l'ensemble des bords de la Mediterranée.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Bravo, Marie, votre œuvre prend une tournure enthousiasmante !

    Comme pour vous, les souvenirs ombriens sont inscrits
    dans ma mémoire avec une grande douceur :
    les collines, Giotto, Piero della Francesca, les couleurs
    vertes et mordorées, les villages perchés comme à Monterchi,
    voilà des trésors sans prix…loin de l’uniformisation touristique !

    La « vapeur scintillante » et les cigales du Sud achèvent
    votre tableau de l’été, plus inondé de soleil que nos côtes
    bretonnes qui, (bien sûr !) présentent d’autres attraits…
    Pardonnez mon chauvinisme, je connais votre bienveillance !

  • J'ai l'impression que c'était juste hier que j'étais à Assise et que je me suis promenée dans cette belle Ombrie que je préfère à la Toscane. C'est gravé dans mon coeur, là...
    Merci pour votre commentaire.
    Bonne journée.

  • Je suis en train d’entendre le bruissement des cigales en plein Madrid:…Et je souris, parce que ça m’exaspère et que cela n’a rien d’un chant mélodieux pour mes oreilles! Comme quoi ; chacun sa madeleine de Proust! Par contre, la grave splendeur des oliviers est un régal pour mes yeux , c’est d’ailleurs un de mes arbres préférés et j’ai la chance d’e pouvoir en contempler en face de chez moi. leurs troncs rudes et d’aspect torturé me fascine. Lorsque je vais marcher, je m’amuse à choisir celui qui me parle plus spécialement et je me dis que celui-là serait si bien chez moi....Voilà !chacun a ses petits délires intérieurs ! Merci pour partager vos trocs et émotions ! Belle soirée, Marie! Vos escargots résistent ils à cette chaleur ou se sont-ils momifiés dans l’arrosoir ??

  • Les escargots, malgré mes remarques et mes conseils de ne pas s'installer au fond de l'arrosoir au cas où je ne les verrai pas avant de le remplir, persistent à s'y lover. C'est donc une des premières activités au potager le matin que de les sortir de l'arrosoir et de les amener au plus loin.
    Merci pour votre commentaire.
    Bonne journée !

  • bravo, bravo pour le troc, la lecture de tes livres, l'ordinaire... et le chant des cigales.
    ici du soleil, des pique nique dans le parc (Africains et leur musique gaie, Vietnamiens) cela sentait bon l'été. bises

  • L'ordinaire de la vie, si précieux quand on sait qu'on peut le perdre et qu'on ignore comment sera celui des générations futures.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Que de bonnes nouvelles !!! C'est amusant, ce matin, levée à 6 heures, j'ai lu tout un texte concernant François d'Assise dans un livre sur les oiseaux dont je parlerai bientôt... Douce journée Marie, il parait qu'il va faire ici encore plus chaud qu'hier, COURAGE !

  • François d'Assise, c'est au quotidien ! J'attends alors cet article sur lui et les oiseaux qui lui étaient si chers.
    Merci pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Je l'ai lu et je le relis maintenant. C'est un livre-don.
    Bonne journée.

  • Que de souvenirs remontent à l'évocation de la colline d'Assise ! Cette présence palpable de Ste Claire et St François, les oliviers dans la chaleur étouffante...
    Merci Marie pour ce cadeau !

  • Assise est un lieu qui marque au plus profond.
    Bonne journée !

  • Oh, très intéressant ce que tu dis sur la page dans Journal d'Italie... que tu me donnes, bien entendu, envie de lire...

  • Max Picard est un philosophe exigeant mais à découvrir. J'ai beaucoup aimé aussi son Monde du silence.
    Merci pour ce commentaire.

Écrire un commentaire

Optionnel