Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

moisson

  • Moisson.

    Aller à la Médiathèque pour récupérer un livre réservé : Penser comme un arbre, de Jacques Tassin.
    Recevoir le nouveau catalogue de Bergère de France.
    Passer la matinée à faire les comptes, ranger les papiers administratifs, prévoir des rendez-vous : tout est clair et net sur l’agenda et sur le bureau.
    Recevoir un paquet qui contient une plante extraordinaire. On la sort de son emballage précieusement confectionné en lui parlant pour la rassurer, on la met dehors pour qu’elle respire, mais on laisse tout près d’elle son paquet d’origine afin qu’elle ne soit pas trop désorientée. Le lendemain matin, à l’aube, on lui dit : « Hola ! Que tal ?». Et on rajoute en français car on est vite limité en espagnol : « J’espère que tu vas fleurir bientôt. Il paraît que cela pourrait être dans deux ans. Mais, est-ce possible d'être plus rapide, s'il te plait ?»
    Nager.
    Apercevoir une infirmière qu’on connait et lui faire signe de la main. Elle traverse exprès pour qu’on puisse se serrer dans les bras.
    Apercevoir un buisson de mûres au détour d’un chemin dans la campagne du Beausset. Sortir le sachetti pour en cueillir en suivant la méthode expérimentée depuis toujours : une mûre dans la bouche, une autre dans le sachetti, une mûre dans la bouche, une autre dans le sachetti, etc.

  • Le parfum du soleil.

    De bon matin, enlever les draps du lit et les laver.
    Laisser le lit s’aérer.
    Etendre les draps en les lissant bien du plat de la main : le linge bien rangé sur le fil ou sur l’étendoir est source de satisfaction. On a toujours entendu dire : linge bien étendu est à moitié repassé.
    Avant le déjeuner, tâter le tissu : encore trop cru par endroit.
    Déplier et replier pour que ce qui est moins sec soit sur le dessus.
    Tout laisser ainsi jusqu’après la sieste.
    Une fois les draps bien secs, refaire le lit.
    Quand la dernière cigale s’arrête de chanter et que la nuit est profonde, s’installer sur le lit pour lire. Tout autour de soi, on sent le parfum du soleil.