Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

moisson

  • Moisson.

    Prendre le temps de regarder le matin et le soir le lent mais déterminé fleurissement de l’amaryllis. Il sera rouge.
    Rendre service, dans la mesure du possible.
    Relever en 2020, encore une fois, le défi « Rien de neuf ». On s’y est à peu près tenu durant l’année passée.
    Ecouter Léonard Cohen, Listen to the hummingbird et les autres chansons de son dernier album.
    Visiter l’exposition Picasso au Musée d’art de Toulon ; sur certaines toiles, remarquer et s’émouvoir des traces de coups de pinceaux.
    En sortant, regarder le ciel comme si c’était la première fois.

  • Moisson.

    Regarder le ciel chaque matin, ses nuances violines qui s’éclairent et s’épanouissent quand l’aube est bien réveillée.
    Se réjouir de la réussite de quelqu’un et pouvoir continuer à l’inciter à aller droit vers son risque, comme aurait dit René Char.
    Passer voir, sans prévenir, quelqu’un qu’on sait seul et qui s’en réjouit, fait du café, sort des biscuits.
    Aller au cimetière et prendre le temps de tout nettoyer pour pouvoir amener bientôt de nouvelles plantes pour l’automne.
    Continuer la récolte des graines de Belles-de-nuit.
    Offrir à quelqu’un qu’on aime bien un exemplaire du Journal d’une seconde vie pour qu’entre nous le lien ne soit pas seulement mécanique mais s’incarne plus.
    Brosser les chats.
    Ecrire beaucoup de pages qui viennent comme ça.