Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le ciel fait fi des nuages.

Contempler :

le ciel, un matin.
Plein de nuages roses tout près les uns des autres
On dirait qu’ils sont un sol de sable à l’aube
On dirait que la mer est le ciel
On aurait la tête à l’envers, alors ?
Puis, peu à peu, les nuages empressés les uns contre les autres
Comme s’ils s’aimaient très fort ?
Comme s’ils ne pouvaient être nuages qu’ainsi, si près de l’un, si près de l’autre ?
Lancent leurs proues effilées vers l’horizon
Ainsi, ils rompent en douceur un amour qui n’est plus
On dirait qu’ils désaiment ce ciel-là
Qu’ils vont voir ailleurs, tout là-bas derrière, où le monde, s’il n’est guère différent est dans un premier temps nouveau
Tout nouveau tout beau
Mais on dirait qu’ils reviendront demain ?
Le rose a laissé la place à l’orange
Puis c’est le bleu qui se met à pousser lui aussi d’autres nuages
Que de nuages, alors !
On dirait qu’ils défilent !
Les gris foncé qui ont franchi la barrière du Coudon pour survoler la belle Rade
On dirait qu’ils poursuivent les autres !
Le ciel est maintenant de ce bleu neuf du premier matin du monde
Il a fait fi des nuages
Il est alors le ciel d’été
Bleu azur.

Commentaires

  • comme c'est beau
    (r)empli de poésie et si "visuel" .... je vois très bien

    hier je faisais remarquer à mon mari le ciel bleu d'une couleur uniforme et limpide
    pas un voile blanc pas une trainée
    un vrai ciel d'azur
    typique

    bonne journée Marie sous de doux auspices :) et cieux

  • J'aime tant ce ciel sans nuage qui me semble tellement infini.
    Merci, chère Barbara, pour ce commentaire.
    Bon week end !

  • Avec plaisir !
    Bonne journée.

  • Ici le bleu est parsemé de quelques filaments blancs, des cheveux d'ange.
    Merci pour ce beau texte. Nous avons besoin de mots sinon que restera t il pour échanger, partager ?
    Le silence est nécessaire les mots aussi. Bises

  • Merci, chère Andrée, pour ce beau commentaire. Oui, nous avons besoin des mots, nous avons besoin, fondamentalement, de partager.
    Bon week end !

  • toujours un ciel nuageux tente les poètes, les peintres et tout qui sait encore s'émerveiller de les voir défiler ...
    joliment dit
    amitié .

  • Merci, chère Marie-Claude, pour ce gentil commentaire. Comment ne pas être inspiré par le ciel ? Sa beauté existe aussi parce qu'on peut la contempler !
    Bon week end !

  • que c' est beau ! ( le ciel, les nuages et tes mots )
    bonne journée

  • Merci, chère Irène, pour ta fidélité et ton enthousiasme.
    Passe un bon week end chaleureux dans tous les sens du terme.

  • Merci, chère Plaisir et Equilibre, pour ce gentil commentaire. Le ciel, on ne peut se lasser de le contempler, quelle que soit l'heure de la journée.
    Bon week end.

  • Merci, chère Verveine sauvage, d'être passée par ici et d'avoir laissé ce commentaire. Les beautés du ciel existent dès qu'on les regarde.
    Bon week end.

  • Quelle belle aventure que ces nuages qui passent, comme des enfants se bousculant pour entrer à l'école jusqu'à ce que plus un ne reste ! C'est une belle page de poésie et d'observation...

  • C’est si joliment dit!,. Merci Mayalila pour cette évocation.

  • Merci, chère Mâyâlilâ, pour ce gentil commentaire. Gardons nos regards d'enfants qui s'émerveillent, tout simplement, de la beauté qui nous est offerte.
    Bon week end.

  • Votre plume est si inspirante! Comme vous écrivez bien , vraiment, vous lire est un délice....Dans mon ciel du sud-est espagnol où je passe mes vacances, c’est un palmier qui vient balayer les nuages afin qu’ils aillent se réfugier au frais...
    Admirer le ciel en y cherchant des formes...je le faisais avec ma maman, enfant. A présent je le fais seule, avec gratitude , sans nostalgie, merci à elle et merci à vous pour vos écrits. Bonne après-midi , Marie.

  • très joli commentaire
    très riche d'émotion mais sans nostalgie ♥
    oui il faut continuer à voir dans les nuages bon ap midi et bonne vacances alors

  • Merci, chère Nastagio, pour votre commentaire si gentil. Ce que nous avons pu vivre dans l'enfance nous a construit. Oui, c'était si bon, enfant, de regarder les nuages et d'y voir des formes.
    Bon week end.

  • Merci, chère Sedna. Votre fidélité et votre gentillesse, vous le savez, me touchent beaucoup.
    Bon week end.

  • Ce n'est pas simple de mettre des mots sur des instants de contemplation, tu y parviens très bien et nous regardons ce ciel avec toi, merci.
    Le ciel du matin ne se laisse pas bien voir derrière les maisons et les toits d'en face, mais un de ces derniers matins, justement, il s'illuminait d'un si beau rose que je suis restée un moment à la fenêtre côté rue.

  • Merci, chère Tania, pour ce beau commentaire. Contempler le ciel est une des activités de mes journées et, comme tu le dis, le ciel du matin et son rose incomparable sont toujours éblouissants.
    Bon week end !

  • Merci, chère Zoé, d'être passée par ici, d'avoir pris le temps de le faire.
    Bon week end.

  • Tes mots sont merveilleux Marie lorsqu'ils parlent de nuages, de ciel, de couleurs.
    C'est superbe en ce mât-teint débutant. Merci ... continuons d'admirer. tout ce qui
    entoure .....
    Doux mercredi.

  • Merci, chère Den, pour cette visite affectueuse et ce gentil compliment. Le ciel, ne cessons pas de l'admirer, comme tout ce qui est beau autour de nous - et il y a du beau aussi.
    Bon week end.

  • Les roses nuages apaisent, ils nous font voir la vie autrement l'espace d'un instant, quel cadeau ! Douce après midi Marie, à tout bientôt. brigitte

  • Merci, chère Plumes d'Anges, d'être passée et d'avoir laissé ce commentaire. Je me demande si c'est parce qu'ils sont au-dessus de la belle Rade qu'ils sont aussi roses le matin. De plaisir ?
    Bon week end.

  • Quelle belle page ! Le ciel a toujours inspiré les écrivains et les poètes... En plus les nuages roses sont rares et tellement beau devant un ciel tout bleu...Bonne fin de journée

  • Merci, chère Manou, pour ce commentaire. Oui, le rose du matin a quelque chose d'exceptionnel. Plein d'espérance aussi.
    Bon week end.

  • Votre défilé des nuages est si agréable à observer, Marie,
    que j’en reste bouche bée…
    La voûte étoilée ou le ciel couleur dragée, deux domaines infinis
    à partager pacifiquement !

  • Merci, chère Fiorenza, pour votre commentaire. Effectivement, la teinte dragée était bien celle de ce matin-là. Comme si les nuages baptisaient le jour qui allait poindre.
    Bon week end !

  • Merci, chère Pascale, d'être passée par ici entre deux séances de photographies de si beaux oiseaux. Cela me fait plaisir.
    Bon week end.

  • Bravo ! Ici ces derniers soirs des couchants comme jamais, rose et mauve... bien à vous

  • Puis-je me permettre de mettre un lien sur mon dernier ciel du Lundi, qui semble justement illustrer ton texte ?
    Orage il y a deux jours, 2 millimètres de pluie mais le petit-fils qui interroge la différence éclair/tonnerre et pourquoi le bruit.
    On cherche car le répondeur des "petits bateaux" de la radio est en vacances.
    Je trouve alors que si l'éclair est une brusque décharge par friction de nuages qui produit de la chaleur, c'est l'onde de cette chaleur dégagée et augmentée qui se transmet sous forme de bruit, avec le décalage de vitesse multiplié par 3 (340m/seconde) que l'on connait par rapport à la lumière

Écrire un commentaire

Optionnel