Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CONTEMPLER / Liste de contemplation - Page 5

  • Signes de joie.


    En passant devant l’école, les enfants jouent dans la cour : c’est la récréation. Certains courent de partout, jouent à se poursuivre, ils crient, ils s’interpellent ; d’autres se sont postés près du grillage et font signe à tous les passants. On leur sourit et on leur fait signe aussi, des deux mains, comme eux.
    Plus loin, les toutes jeunes feuilles d’un figuier se dressent au bout des branches, petites mains qui semblent faire signe aussi. Coucou ! On leur répond bien sûr.
    A St Elme, des arbres de Judée sont en pleine floraison. Les abeilles, nombreuses, y festoient gaiement. Elles vont et viennent dans les branches, tournent autour de l’arbre, rebondissent sur une fleur. Deux ou trois curieuses s’approchent du chapeau au cas où on y pourrait festoyer aussi, ou du moins jouer quelque peu. On leur fait signe à toutes.
    Signes de joie.

  • Rose.


    Depuis plusieurs jours déjà, en passant devant cette maison près du Fort Napoléon, on avait noté que les longues tiges du jasmin avaient commencé à déborder du mur et à fureter le long de l’avenue mais c’est un matin de bonne heure qu’on a remarqué les boutons des fleurs : dans la nuit, ils avaient commencé à poindre comme de tendres lumignons roses. Roses d’émotion. Roses de la fraîcheur du jour. Roses du chemin parcouru depuis la tige. Un rose layette pour les plus petits d’entre eux, rose fuchsia pour les plus pressés de naître à leur fleur. Et puis, peu à peu, entre le matin et l’après-midi, le lendemain et le surlendemain, le blanc a pris le pas : les fleurs se sont écloses pour laisser aller dans le vent ce parfum immémorial.