Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

basilic

  • Les herbes

    Tout l’été, la dame aux herbes est là, au marché de La Seyne. Son étal est un amoncellement de bouquets de menthe, de verveine, de sauge, de romarin, de sarriette, de thym, de laurier, de basilic.
    On repart avec deux bouquets de sauge, un de verveine et deux de basilic. La sauge, on la fera sécher pour en envoyer les feuilles à celles qui n’en trouvent pas dans leur région. La verveine, on la fera sécher aussi pour l'utiliser en tisane. Le basilic, on en fera du pistou, en broyant les feuilles avec un peu d’ail et de l’huile d’olive.
    Ainsi, la maison sent bon. Au milieu de ces effluves du Sud, on peut s’installer pour tricoter dans le silence, afin de ne pas déranger la sieste des chats.









  • Basilic, persil, menthe, coriandre, et sauge.

    Sous le soleil éclatant du jour, on range les plantes d’hiver, cyclamens et bruyères, pour installer, sur le rebord de la fenêtre et sur la table bleue, un semblant de carré de simples : basilic, persil, menthe, coriandre et sauge. C’est encore tout fragile et tout petit, mais, le midi, pour parfumer la salade, on peut cueillir une feuillette de chaque.
    Pour tenir compagnie à ces herbes odorantes, on est allé chercher deux pots de marguerites jaunes. Ainsi, au cas où le soleil du printemps aurait à se reposer momentanément, elles auront toujours l’illusion de la lumière.