Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bonheur du jour quotidien - Page 3

  • Recevoir / Donner.

    Quand on a beaucoup reçu, n’a-t-on pas envie de donner aussi ? Il ne s’agit pas de rendre en faisant des comptes d’apothicaire : simplement se concevoir au sein d’une communication jamais rompue qui est un signe d’humanité.
    Ainsi, à son tour, on emmène à l’hôpital, on attend la fin de l’intervention, on tient la main, on humecte du bout d’un linge mouillé des lèvres sèches, quand vient l’heure tant attendue de la collation, on ouvre le pot de compote, on aide à boire en tenant le verre et en soutenant la nuque.

  • Le parfum du soleil.

    De bon matin, enlever les draps du lit et les laver.
    Laisser le lit s’aérer.
    Etendre les draps en les lissant bien du plat de la main : le linge bien rangé sur le fil ou sur l’étendoir est source de satisfaction. On a toujours entendu dire : linge bien étendu est à moitié repassé.
    Avant le déjeuner, tâter le tissu : encore trop cru par endroit.
    Déplier et replier pour que ce qui est moins sec soit sur le dessus.
    Tout laisser ainsi jusqu’après la sieste.
    Une fois les draps bien secs, refaire le lit.
    Quand la dernière cigale s’arrête de chanter et que la nuit est profonde, s’installer sur le lit pour lire. Tout autour de soi, on sent le parfum du soleil.